Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Sam 19 Mai 2012, 22:36    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

En effet Robert Wink

Concernant ce qui s'est passé aujourd'hui, nous avions d'une part l'inversion qui a effectivement résisté (comme on pouvait le craindre au vu des derniers RS prévus) et d'autre part, les points de rosée qui étaient bien plus bas que prévus initialement par les modèles (de 2 à 4°C en moins). Au final, une situation qui est restée peu favorable aux orages sauf ce soir où quelques cellules parviennent à se développer.
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Mai 2012, 22:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Geoffroy Gauthier
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 671
Localisation: Liège

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012, 02:35    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Salutation : 
d'après mes cartes et sources info-météo....B..... 
j'ai l'animation d'une carte qui semble appétissante pour la journée de dimanche à partir de 14 ou 15h .
Attaque par Le Sud EST du pays,voir l' Est 
Humidité assez élevé sur nos régions prévue.
indice de convection : 30 à 40 et valeur 
index K : 30-35 


risque du potentiel orageux pour dimanche : 65% 
je fais court ,je suis vidé Wink 
------------------------------
Chasseur d'orage comme son papa !
Belle cellule orageuse relativement électrique le 28 juin 2011 à 16-17-19-21h00.
très beaux orages très électrique Le 18 Août 2011 19-19h40 -- 20-21h40
23 Août MCS 00h50-1h45---26 A 8h30-8h40


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Olivier H
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2011
Messages: 81
Localisation: Hainaut - Charleroi

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012, 10:15    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Hello les amis,

je reprend du service ici car j'ai été trop pris par d autres choses Very Happy

Y aurait-t-il un risque sur le Hainaut ?
On attend et rien ne se passe, j'étais coincé en atelier lors de l'orage de Mardi dernier.. Embarassed
Merci d'avance


Revenir en haut
arcus_iso
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 116
Localisation: Waterloo

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012, 10:48    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Il y a un bien un risque sur le hainaut , les régions a risque étant le centre et l"est du pays .
Pour lundi , la journée s'annonce encore plus prometteuse avec des valeurs d'instabilité plus élevées quand ce dimanche . 
------------------------------
On the road again !


Revenir en haut
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012, 15:42    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

+++ Menace orageuse à vraiment prendre au sérieux aujourd'hui !!! +++

On observe des cisaillements de vent de direction très marqués dans les basses couches, avec des vent de nord-est à nord dans les basses couches, tournant rapidement au sud-sud-est vers 3000 mètres, en passant par l'est vers 1000 mètres. Ce qui est visible sur le sondage de De Bilt se confirme pour Bruxelles (et sans doute le reste de la Belgique aussi), le vent relevé par l'IRM à Uccle est NNE, alors que les cumulus viennent de SSE.

Il n'y a pas de véritable inversion, ni d'intrusion d'air sec, mais une instabilité très présente. Des cellules déjà présente sur une moitié sud-est du pays (Buienradar) pourraient s'activer en remontant vers le NNE, vu que la température est encore en train de monter dans les basses couches, ce qui renforce encore l'instabilité.

Attention au front de brise de mer, situé encore une fois à une trentaine de kilomètres du littoral. En effet, il existe une grande différence de température entre le littoral (11°C !) et l'intérieur (17 à 23°C avec tendance à la hausse), avec une circulation favorisant la brise de mer (déjà bien en place par ailleurs). Dans les zones proches de la mer, une puissante inversion couvercle à basse altitude empêche toute convection, mais un pseudo-front froid peut booster la convection à 30-35 km du littoral, avec en plus une mince zone où l'inversion couvercle est juste en mesure d'être percée par la dynamique (certes d'origine thermique) qui s'y produit. Sur ce pseudo-front, il y a d'abord un cisaillement de vitesse dans les basses couches, avec une brise de mer de nord-nord-est de 20-25 km/h qui bute sur (rattrape en quelque sorte) un vent de nord-nord-est bien plus faible, inférieur à 10 km/h. D'autre part, là comme partout ailleurs, il y a le cisaillement de direction avec les couches supérieures, dès (moins de) 1000 mètres d'altitude.

À très fort surveiller donc.     


Revenir en haut
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012, 16:02    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Comme le signale Robert Vilmos, j'ai l'impression que les modèles se sont bien trompés concernant cette inversion ... Si ce n'est à proximité des côtes où la température n'est en effet pas très élevée, il n'y a pas d'inversion dans l'intérieur du pays. Pourtant, le radiosondage de wrf du matin mettait en avant une forte inversion sur environ 800-900 m à 13h avec une T° de 11°C en plaine et de 12°C vers 950m d'alt. Il n'en n'était rien puisqu'on observait à cette même heure une T de près de 20°C en plaine. En utilisant cette donnée d'observation, par extrapolation sur le radiosondage, on pouvait donc clairement observer qu'il n'y avait réellement pas d'inversion ...
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2012, 08:57    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Il faudra se méfier du développement de cellules orageuses très pluvieuses avec un flux directeur faiblard. Le risque d'inondations est bien réel, surtout après les fortes précipitations qu'ont connues certaines régions hier
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2012, 13:32    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Aujourd'hui aussi, je me rallie tout à fait aux prévisions de Jean-Yves.

Le timing sera assez difficile à évaluer. Selon le KNMI, l'inversion, sous l'effet du réchauffement progressif des basses couches, même sous la brume, va progressivement être poussée vers le haut, jusqu'à 1500 mètres environ, et devenir assez coriace à ce niveau. Toutefois, elle pourra être "thermiquement" percée à partir d'une température au sol de 25-26°C.
Au vu des températures relevée en Belgique à midi (IRM), cela a toutes les chances de se produire dans le nord-est du pays (Campine), où il fait déjà 22°C. Ailleurs, il fait souvent entre 13 et 14°C, mais cela ne signifie pas que ce niveau de 25-26°C ne sera pas atteint en fin d'après-midi. En d'autres termes, il faudra souvent attendre la fin d'après-midi pour que la convection se mette en place, mais localement, cela pourrait se produire avant. Les températures en altitude, prévues à De Bilt pour 17h (et valables pour la Belgique aussi) sont de 17°C à 900 mètres, 12°C à 1500 mètres et 2°C à 3000 mètres. En d'autres termes, il est évident que la convection thermique, à partir du sol, peut se mettre en place à partir du 26°C (25°C serait tout juste suffisant). En cas de température au sol un peu moins moins élevée, il fera un peu moins chaud aussi vers 900 mètres, mais la température sera la même à 1500 mètres. Donc des 23-24°C peuvent avoir comme conséquence une inversion couvercle, qui pourrait être localement percée par la (faible) dynamique, sans toutefois notablement renforcer les orages. Là où il fait moins de 21°C (en plaine), il ne devrait absolument rien se passer au niveau orageux.

Les cisaillements, également, seront moins importants aujourd'hui.

Je tablerais surtout sur des monocellulaires, éventuellement de type "pulsation", avec comme principal risque - je confirme ce que dit Jean-Yves - les précipitations. Je confirme aussi que le risque sera plus élevé à l'est du pays, mais que les autres régions, à l'exception du littoral, ne seront pas à l'abri.

Il est à noter que des cellules ont déjà été présentes le long de la frontière française et que celles-ci, justement, n'avaient pas besoin de la convection à partir du sol et se contentaient de l'instabilité en altitude, mais ces cellules s'éloignent et ne nous concerneront plus.


Revenir en haut
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2012, 20:15    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Les journées de mercredi et jeudi sont à tenir à l'oeil en terme de grêle. Gfs et wrf semblent tous les deux d'accord pour un bon potentiel énergétique avec des valeurs de Cape pouvant approcher ou dépasser les 2000j/kg. Ce qui est surtout à retenir, c'est que l'origine continentale de la masse d'air se traduit par de très faibles valeurs de HR sur l'ensemble de la colonne troposphérique ce qui pourra nettement favoriser la formation de grêle là où des zones de convergence se mettront en place. La tropopause évoluera probablement vers 11 000 à 12 000m d'altitude sur ces deux journées !
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mar 22 Mai 2012, 17:44    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Une réactualisation des prévisions a été faite sur le site Belgorage

En effet, des orages potentiellement violents sont en train de se développer sur le Limbourg. Avec une très forte instabilité et un niveau d'équilibre thermique élevé, les cellules orageuses pourront atteindre une grande hauteur avec à la clé, de fortes chutes de grêle et des précipitations abondantes. Une situation à surveiller!
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
arcus_iso
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 116
Localisation: Waterloo

MessagePosté le: Mar 22 Mai 2012, 21:06    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Pour ce soir et cette nuit, il y a-t-il un risque ?! 
------------------------------
On the road again !


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mar 22 Mai 2012, 21:10    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Non,le risque orageux diminue au fil des heures Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
arcus_iso
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2012
Messages: 116
Localisation: Waterloo

MessagePosté le: Mer 23 Mai 2012, 13:15    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Une ligne se dessine sur le centre de l'Allemagne et se dirige vers nos régions. Mais je n'arrive pas a bien visualiser si celle-ci a des chances d'affecter le Centre et le Brabant Wallon ....  Confused
------------------------------
On the road again !


Revenir en haut
Geoffroy Gauthier
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2010
Messages: 671
Localisation: Liège

MessagePosté le: Mer 23 Mai 2012, 23:36    Sujet du message: quelques cartes pour demain. Répondre en citant

POur le jeudi 24 mai niveau de vigilance maximum sur une grande moitié Est du pays,vigilance moyenne sur le centre et vigilance basse sur un quard nord ouest. 
Météo alerte prévoit du très lourd pour demain. 




regardez déjà le niveau de la Cape. 2000 j/kg et une pointe de 2000 à 3000 sue l'extrême nord. 






 

POur demain nous avons ,un front occlus  un beau creux à l'avant comme facteurs dynamique...une humidité relative assez importante et des valeurs de cape très élevée,reste à savoir si il y aura encore une inversion de température demain en journée? et j'aimerai bien savoir au niveau tropopause ce qui nous attend? 
Jean-Yves?  
------------------------------
Chasseur d'orage comme son papa !
Belle cellule orageuse relativement électrique le 28 juin 2011 à 16-17-19-21h00.
très beaux orages très électrique Le 18 Août 2011 19-19h40 -- 20-21h40
23 Août MCS 00h50-1h45---26 A 8h30-8h40


Revenir en haut
Yahoo Messenger MSN Skype
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2012, 10:14    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012 Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je commencerai cette fois-ci mon intervention par quelques généralités, qui seront toutefois très utiles pour comprendre la situation d’aujourd’hui.

Les périodes de beau temps les plus classiques, dans nos régions, sont le fruit d’un blocage Oméga qui s’amplifie de plus en plus, avec la crête située sur nos régions et les deux creux, respectivement à l’ouest et à l’est de chez nous. Il s’agit donc d’une advection d’air chaud en altitude, originaire de régions méridionales, dont le caractère chaud se double d’un réchauffement adiabatique lié à la subsidence. Ces deux facteurs réunis contribuent au fait que la tropopause se situe à un niveau plutôt élevé.

D’autre part, au niveau du sol, les plus hautes pressions, pour des raisons thermiques, tendent à s’installer sur la Mer du Nord. Par chance, grâce à la force de Coriolis, nous ne subissons pas une invasion directe d’air frais de la Mer du Nord dans les basses couches, mais nous bénéficions d’une circulation de nord-est d’air continental qui, néanmoins, circule en bordure de la Mer Baltique, puis de la Mer du Nord et qui en est donc marginalement influencée. De ce fait, l’air qui circule chez nous est donc un peu plus frais et un peu plus humide dans les basses couches, avec comme corollaire une inversion, ou pour être plus exact, un renforcement de l’inversion de subsidence qui existe déjà.

L’expérience nous apprend que dans cet Oméga, la partie nord de la crête a tendance à vouloir se renforcer, avec une circulation anticyclonique qui veut se fermer et se détacher à partir du sud de la crête qui, lui, tend au contraire à s’affaiblir. Parfois, cette évolution finit en high over low, mais le souvent, cela reste au stade de la tentative de détachement, ce qui veut dire, en pratique, que les hautes pressions peuvent persister au-dessus de la Mer du Nord, alors qu’un marais barométrique s’installe au sud de la Mer du Nord, sur une grande partie de l’Europe.

Cette évolution a deux conséquences : premièrement, l’affaiblissement de la partie sud de la crête se fait ressentir également adiabatiquement, avec une légère détente et donc un léger refroidissement en altitude, ce qui affaiblit l’inversion sans la faire disparaître (au départ tout au moins), puisque globalement, l’air reste encore chaud en altitude ; deuxièmement, la circulation de nord-est au sol permet un ensoleillement généreux, ce qui réchauffe très fort le sol en journée. Là encore, l’expérience nous montre qu’on passe en général brièvement, autour des heures de midi, à un gradient superadiabatique dans les basses couches, jusque 1000 mètres ou un peu plus. Ceci a pour conséquence d’activer les cheminées d’ascendance dans un premier temps, puis dans un deuxième temps de permettre un certain brassage qui finit par répercuter quelque peu le réchauffement au sol vers les couches moyennes. Le plus souvent, ce phénomène est juste suffisant pour faire disparaître l’inversion pendant quelques heures en fin d’après-midi et, comme l’humidité résiduelle est souvent suffisante, nous avons la formation d’orages monocellulaires de façon aléatoire, un peu partout sur le pays (à l’exception du littoral en raison de la brise de mer). En outre, comme la circulation est lente et de secteur nord-est à est à tous les niveaux, ce n’est pas pour rien que l’on qualifie cette situation comme typique des orages monocellulaires, généralement peu violents, mais parfois avec beaucoup de précipitations en un lieu donné en raison du lent déplacement des cellules.

Cependant, parfois l’inversion ne parvient pas à être percée, souvent en raison d’une subsidence un peu plus forte que prévue, ou par un apport d’air un peu plus chaud en altitude des suites d’un petit déplacement vers l’est de la crête. Dans ce cas, en raison de l’altitude de ladite inversion (autour de 1500 mètres), le temps peut reste parfaitement serein, ou alors on en reste au stade des cumulus humilis. Parfois, on peut avoir des « overshooting tops », cette fois-ci pas au niveau de la tropospause, mais de l’inversion de subsidence. Cela signifie que, par force d’inertie, des cumulus humilis vont percer l’inversion et atteindre le stade mediocris. Il s’agit là d’un piège, car l’on croit que l’inversion est percée pour de bon, avec développement orageux, mais il n’en est rien. Le mediocris s’effondre rapidement pour redevenir humilis.

Il existe cependant le cas où l’inversion résiste certes toute la journée, mais devient réellement très fragile l’après-midi, sans disparaître complètement. C’est ici que la prévision devient très ardue car dans la plupart des régions, nous aurons exactement le même type de temps que celui décrit au paragraphe précédent, mais en un endroit (ou quelques rares endroits), l’inversion cèdera et toute l’énergie convective se concentrera à ce(s) seul(s) endroit(s). Comme nous n’avons presque pas de cisaillements, c’est le cas typique de l’orage à pulsation, pouvant toutefois devenir très violent et, surtout, apporter beaucoup de précipitations. Malheureusement, il est souvent impossible de prévoir où cela se produira, étant donné que nous n’avons pas affaire à une ligne de convergence organisée, dont on peut prévoir, ne fût-ce dans une certaine mesure, le comportement.

Qu’en est-il de la journée d’aujourd’hui ? Nous pouvons d’abord dire que nous nous trouvons effectivement dans un Oméga dont la partie nord de la crête s’est renforcée, mais cet Oméga s’est quelque peu penché vers la droite, pour former presque un blocage rex. Ceci a pour conséquence que l’anticyclone thermique principal ne se forme pas sur la Mer du Nord, mais sur la Mer Baltique. Si cela ne change pratiquement rien à l’orientation du flux, cela change toutefois quelque chose à l’origine de la masse d’air, qui est plus lointaine. Et comme l’on n'est qu’au mois de mai, les masses d’air continental très septentrional n’ont pas encore eu le temps de bien se réchauffer. Une telle masse d’air plus fraîche, mais aussi plus sèche pourra être acheminé vers nos régions grâce à cette configuration. Comme il existe une différence de température qui, sans être très forte, est quand même appréciable, un petit front froid a pu se former à la séparation des deux masses d’air et va traverser notre pays en fin d’après-midi et en soirée. Cet air un peu plus froid va soulever l’air chaud qui précède et provoquer des forçages, en d’autres termes une meilleure organisation des éventuelles cellules orageuses. Cependant, l’air tend en même temps à se dessécher et il faudra voir si ce soir, l’humidité sera encore suffisante pour la formation d’orages. Outre le timing exact du front, il faudra bien surveiller l’humidité pour évaluer si oui ou non, il y aura des orages.

Un autre point d’attention est, bien sûr, l’inversion. Le sondage de Beauvechain de minuit donne, bien sûr à cette heure, une inversion au sol, puis une inversion de subsidence très basse, vers 800-900 mètres d’altitude. Au-dessus, on note une température de 13°C à 1600 mètres, de 1°C à 3200 mètres et de –15°C à 5800 mètres (les trois niveaux standard). Comme l’IRM prévoit une température de 27°C pour le centre du pays, l’on peut s’attendre à ce que la première inversion, près du sol, disparaisse assez vite et que la deuxième inversion (de subsidence) soit poussée vers le haut, jusqu’à 1500 mètres environ. Il manquerait 1 à 2 petits degrés pour résorber cette inversion. La température suffisante pour cette résorption sera sans doute tout juste atteinte en Campine. Mais en raison du forçage lié au petit front froid, l’inversion a malgré tout des chances d’être percée en davantage d’endroits. Mais comme déjà mentionné plus haut, le point d’attention demeure l’humidité, avec la question de savoir si elle restera suffisante (comme c’est encore le cas ce matin) ou si elle diminuera fortement en journée.

Pour tous les autres points, je me rallie aux prévisions de Jean-Yves, où la situation d’aujourd’hui est très bien cernée.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:57    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de mai 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum