Time Lapse magnifiques de rafales descendantes
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Connaissances des orages -> Discussions générales sur les phénomènes orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Sam 1 Oct 2011, 20:19    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Voici une vidéo HD particulièrement intéressante car l'on peut bien voir le phénomène dans son ensemble car prise de loin dans une zone bien dégagée, un pur plaisir pour les yeux...
Les vents enregistrés étaient de l'ordre de 130km/h et le phénomène fut classé comme 'microburst' soit micro-rafales et fut accompagné de fortes chutes de grêle. Elles sont visibles sur la droite de l'écran.

Rafales descendantes à Norman le 14/06/11 - Microburst

Autre vision du même phénomène mais là le gars, je le trouve un peu inconscient sur les bords, moi j'aurais cherché un endroit dégagé sans bouger mais à vous de juger...

Rafales descendantes à Norman le 14/06/11 vu de l'intérieur

Et une dernière pour la route...& the last but not least! Mr. Green Ceux-ci sont déjà plus malins, ils suivent un Doppler! Les images sont magnifiques mais on voit tout de même qu'on est jamais à l'abri :

Norman Microburst Interception

PS : J'adore le "Here it comes..." bing bang bong, la grêle.... et un peu après " and here we go..." et tout s'envole... Mr. Green
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Dernière édition par Éric Dargent le Lun 3 Oct 2011, 20:58; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Oct 2011, 20:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Dim 2 Oct 2011, 19:07    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Superbes ces vidéos, notamment la première Okay
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Lun 3 Oct 2011, 00:45    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Je me doutais que la première allait particulièrement t'intéresser Jean-Yves! Wink Ce qui m'impressionne aussi ce sont les fractus qui se forment à l'endroit où la rafale rebondit sur le sol, c'est vraiment bien visible! Smile

Alors voilà encore 2-3 autres vues de l'intérieur. Décidément, cette super-cellule c'est bien donnée en spectacle! Twisted Evil

Arbre se faisant souffler correctement avant de lâcher : Norman Storm 14/06/11

Arrivée et montée en puissance impressionnante de la rafale en quelques dizaines de secondes, elle commence à 00:50 pour atteindre son apogée à 01:40 sur la vidéo, soit 50 seconde d'intensification très marquée puis 30 à 40 secondes de vents de très fort, grêlons et lames d'eau avant l'accalmie très rapide dès la fin du passage de la rafale : Norman Hail Storm 14/06/11
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Lun 3 Oct 2011, 07:46    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Tu as l'art de dégotter des vidéos très instructives Éric Smile

Du coup, je me suis permis de déplacer le sujet dans la partie "Discussions générales sur les phénomènes orageux" Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Lun 3 Oct 2011, 21:22    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Merci Jean-Yves Okay

C'est vrai que j'aime bien décortiquer les vidéos de certains phénomènes pendant des heures pour trouver la petite perle! Smile

Je viens justement de remarquer sur la deuxième vidéo "Rafales descendantes à Norman le 14/06/11 vu de l'intérieur" une flèche d'arbre dépouillée se casser à 02:57 sur la gauche, je l'ai mis en remarque dans les commentaires de Youtube.
Par contre je ne comprend pas du tout l'attitude irresponsable du conducteur de s'engouffrer dans la rafale entouré d'arbres plutôt que de s'arrêter sur une des deux-trois zones dégagées qu'il croise sur sa route! Et je vois dans les commentaires de la vidéo que je ne suis pas le seul à m'interroger! Il ne devait pas tellement connaître les dangers de ce type de phénomène à mon avis! Neutral
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Sam 8 Oct 2011, 17:54    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Ces rafales descendantes sont très photogéniques. Merci pour les vidéos Smile Excusez ma comparaison un peu triviale, mais sur la première et un peu aussi la troisième, de loin avec les précipitations on dirait vraiment une chasse d'eau géante.


Par contre je ne comprend pas du tout l'attitude irresponsable du conducteur de s'engouffrer dans la rafale entouré d'arbres plutôt que de s'arrêter sur une des deux-trois zones dégagées qu'il croise sur sa route! Et je vois dans les commentaires de la vidéo que je ne suis pas le seul à m'interroger! Il ne devait pas tellement connaître les dangers de ce type de phénomène à mon avis! Neutral

C'est à se demander si hélas c'est pas inéluctable ce genre de choses dans toute situation dangereuse. Pourtant aux USA, on ne peut pas dire que l'information n'existe pas !   Shy question


Revenir en haut
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Lun 31 Oct 2011, 18:41    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Certes, on ne peut pas vraiment dire qu'ils ne sont pas courant, mais je pense que beaucoup de gens veulent le 'sensas' sans le scientifique, ou bien le mette vite de côté une fois dans l'action, ce qui ouvre la porte aux erreurs d'imprudence.

Voici encore une autre vidéo HD de traqueurs d'orages qui ont essuyé la même supercellule, ils sont un peu euphoriques pendant le passage de la rafale mais on peut voir le reste du mesocyclone ainsi que de beaux mammatus et les dégâts occasionnés.

Damaging supercell strikes Norman
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Mer 2 Nov 2011, 23:28    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

C'est intéressant, voilà un phénomène que j'ai envie d'immortaliser, j'ai eu un bon début le 10 septembre 2011 ceci dit  Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 11:00    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Very Happy C'est le moins qu'on puisse dire! Very Happy  Et ce que j'aimerais pouvoir en immortaliser 'dans les règles de l'art' également! Smile
 Personnellement, j'espère pouvoir intercepter et subir à nouveau de plein fouet une rafale ou un front de rafale lorsque j'aurais ma station météo embarquée (pour la saison 2012 avec un peu de chance Wink ) et je m'instruit et pense fortement au conditions de sécurité pour pouvoir effectuer un tel travail. J'ai déjà essuyé deux fois par le passé ce genre de phénomènes sans grandes connaissances et 'pris par surprise' ce qui fait que la peur et l'instinct de survie ont primé sur la 'sécurité avant l'évènement' pour permettre une immortalisation photo/vidéo qui aurait été très utile pour analyser au mieux le phénomène et le classer 
Pour ce qui est de l'analyse même du phénomène et conception de dossiers après l'évènement, les photos sont un atout majeur. Mais pour ce qui est de se rendre vraiment compte de ce que cela donne de l'intérieur, une vidéo est vraiment plus adaptée pour retransmettre les effets de vitesse, sonores etc. Et une station mobile qui enregistre les différents paramètres météorologiques serait encore un plus indéniable! 
Maintenant, côté sécurité, toute la difficulté repose sur le choix de la traque. Car une traque purement scénique (ce qui été longtemps mon cas) évite, de manière générale, le contact avec le phénomène, pas facile de photographier ou filmer sous la pluie et le vent! Les conditions de sécurité sont donc assez bonnes et les prises de risque minimes. Alors qu'une traque 'analytique' avec une approche déjà plus scientifique cherche le contact pour pouvoir relever le plus de mesures possibles et observer au mieux les effets du phénomène ce qui change complètement la donne.
Mes quelques rencontres fortuites avec ces rafales me pousse à la plus grande prudence mais j'ai à présent une irrésistible attirance pour ces phénomènes que j'ai envie de mieux connaître! A moi les rafales! Mr. Green  
Blague à part, mon plus gros problème pour pouvoir intercepter une rafale est mon véhicule. j'ai un Ford Transit de 1,7T, c'est lourd mais là n'est pas le problème, c'est qu'il a une grande portance au vent mon fidèle destrier! Les deux fois où je me suis fais prendre, c'était pendant des déplacements professionnels avec ma Fiat Doblo utilitaire bien chargée et qui c'est fait secouer comme une vulgaire cacahuète, je ne la ramenait pas! Whistling  Cependant, garder mon transit pour mes traques est indispensable, il m'offre une grande place abritée à l'arrière pour disposer mon matériel et sa hauteur est parfaite pour placer une station sur le toit et servir de maintient pour fixer l'anémomètre d'une Vantage Vue mobile. Je dois dire que j'avance pas mal de côté là aussi, j'ai demandé dernièrement à un ami soudeur s'il serait possible de souder des anneaux de fixation à l'arrière du véhicule pour faire un système de fixation robuste mais facilement démontable et cela ne semble lui poser aucun de problème.
Enfin bref, tout comme toi Mike, cela fourmille encore beaucoup dans ma tête concernant ces rafales et la meilleure méthode pour les approchées et étudiées, je pense donc me focaliser un peu plus sur ces évènement pour la saison 2012. Wink
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 13:33    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Maintenant, côté sécurité, toute la difficulté repose sur le choix de la traque. Car une traque purement scénique (ce qui été longtemps mon cas) évite, de manière générale, le contact avec le phénomène, pas facile de photographier ou filmer sous la pluie et le vent! Les conditions de sécurité sont donc assez bonnes et les prises de risque minimes. Alors qu'une traque 'analytique' avec une approche déjà plus scientifique cherche le contact pour pouvoir relever le plus de mesures possibles et observer au mieux les effets du phénomène ce qui change complètement la donne.

La différenciation entre les deux types de chasse revient souvent sur le tapis. J'imagine que l'objectif de la chasse doit influer dès le départ sur les options à prendre, au niveau non seulement du matériel mais aussi des techniques de chasse et de d'organisation, au point même que l'optique purement photo, en induisant certaines méthodes, peut constituer un frein à l'observation de certains phénomènes.

mais j'ai à présent une irrésistible attirance pour ces phénomènes que j'ai envie de mieux connaître! A moi les rafales! Mr. Green   
On ne peut qu'encourager un tel enthousiasme !  Mr. Green


Revenir en haut
Philippe Talleu
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 474
Localisation: Esquelbecq Nord de la France

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 13:47    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Pour une traque à vocation scientifique, je pense que la vidéo est mieux adaptée
------------------------------
www.yserphoto.com
https://www.facebook.com/pages/Philippe-Talleu-Photographe/450711748323848


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 16:20    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

au point même que l'optique purement photo, en induisant certaines méthodes, peut constituer un frein à l'observation de certains phénomènes. 

et


Pour une traque à vocation scientifique, je pense que la vidéo est mieux adaptée

Vos deux idées se rejoignent et je pense qu'effectivement la photographie devient difficile dans le cadre d'une approche scientifique. Elle ne peut guère servir qu'à imager les dégâts post-évènement pour relater des faits manuscrits. La vidéo est certes plus adaptée pour ce type de traque et je pense aussi à une vidéo embarquée qui pourrait être un volet à explorer, facilement montable dans un véhicule avec une petite caméra hd reliée à un pc portable...en plus de la caméra 'classique' vais-je dire...

La différenciation entre les deux types de chasse revient souvent sur le tapis. J'imagine que l'objectif de la chasse doit influer dès le départ sur les options à prendre, au niveau non seulement du matériel mais aussi des techniques de chasse et de d'organisation

Oui, il est clair (pour moi tout cas), que la manière d'aborder une cellule potentiellement virulente pour l'étudiée est complètement différente de la manière dont je les abordes actuellement pour les photographier et c'est aussi pour cela que je cherche à en savoir le plus possible avant de me lancer dans l'aventure. Certes je suis attiré par ces phénomènes, mais les ayant côtoyés auparavant je sais ce qu'il m'attend et je veux simplement abolir le sentiment de peur, impuissance et interrogations que j'ai eu les premières fois par mon manque de connaissances et les remplacer par des sentiments de compréhension et d'analyse en toute sécurité, qui quoi qu'on dise reste relative de par la nature du phénomène à étudier. Je ne foncerais donc pas tête baissée dans le ventre de ces monstres, un travail d'analyse pré-évènementiel doit être fait car la sélection de la cellule à traquer doit être encore plus pointilleuse pour aller directement chercher l'orage potentiellement prometteur. Lors d'une traque classique, il m'arrive de 'simplement' attendre à un point élever l'arrivée ou le passage d'une ligne de grain par exemple, alors que dans le cadre d'une traque d'interception d'un phénomène précis, il faut aller le chercher là où il peut réellement apparaître et non 3km plus loin. La tâche devient déjà plus compliquée et l'on voit tout de suite que l'approche doit être différente...et encore une fois,c'est surtout et aussi pour ma sécurité, il ne s'agit pas non-plus se lancer au beau milieu d'une supercellule et risquer la tornade de plein fouet, sans compter certaines rafales descendantes qui atteignent les 200km/h,... je compte bien rentrer chez moi en seul morceau avec la tête froide, c'est le but du jeu et d'une partie de mes interrogations! Smile
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 17:08    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Lors d'une traque classique, il m'arrive de 'simplement' attendre à un point élever l'arrivée ou le passage d'une ligne de grain par exemple, alors que dans le cadre d'une traque d'interception d'un phénomène précis, il faut aller le chercher là où il peut réellement apparaître et non 3km plus loin. La tâche devient déjà plus compliquée et l'on voit tout de suite que l'approche doit être différente...

J'ignorais que ça puisse aussi influer sur la question des spots. Pour justifier leur recherche, un chasseur m' avait évoqué d'autres nécessités liées à nos routes tortueuses et encombrées qui font obstacle à la mobilité. Les gars préfèrent repérer les bons coins et s'y poster en attendant leur gibier. Chasse en embuscade et non chasse à courre lol. On comprend évidemment, mais ça n'empêche que ton éclairage est intéressant à prendre en compte. 

Quant à l'emploi de la vidéo, alors ça on a régulièrement constaté son utilité pour les tubas. Combien de fois les rapporteurs de clichés se sont vus conseiller de filmer la prochaine fois, car le plus souvent seules les images animées peuvent permettre de confirmer une rotation, mieux que les simples photos voire les timelapses.


Revenir en haut
Philippe Talleu
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 474
Localisation: Esquelbecq Nord de la France

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 17:21    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

Débat vraiment très intéressant, c'est vrai que c'est très difficile de suivre un phénomène météo, les petites routes sinueuses ne sont pas idéales, mais les axes autoroutiers non plus, car on ne sort pas et on ne s'arrête pas où l'on veut, c'est là que le choix des sports auparavant est primordial, si le phénomène est lointain, il reste la possibilité d'utiliser un téléobjectif en étant sur le spot. Les routes départementales et nationales sont un bon compromis.
------------------------------
www.yserphoto.com
https://www.facebook.com/pages/Philippe-Talleu-Photographe/450711748323848


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Dim 6 Nov 2011, 22:19    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes Répondre en citant

J'ignorais que ça puisse aussi influer sur la question des spots. Pour justifier leur recherche, un chasseur m' avait évoqué d'autres nécessités liées à nos routes tortueuses et encombrées qui font obstacle à la mobilité. Les gars préfèrent repérer les bons coins et s'y poster en attendant leur gibier. Chasse en embuscade et non chasse à courre lol. On comprend évidemment, mais ça n'empêche que ton éclairage est intéressant à prendre en compte.

et

le choix des spots auparavant est primordial

Je pense qu'en effet, le spot et la topographie du terrain sont primordiales dans une traque. Si je dois faire un comparatif, pour mes traques photographiques locales, je me retrouve souvent sur les hauteurs des trois cuestas qui composent ma région, les orages glissent le long ou bien s'engouffre entre elles et je reste assez 'spectateur éloigné' des évènements. Or, par ce fait, on en déduit que les effets de la pluie et du vent sont plus intenses dans le creux des cuestas que sur leurs hauteurs. Pour une traque scientifique avec systèmes de mesures, c'est plutôt au fond des vallées que j'aurais plus de chances d'intercepter le 'noyau actif' d'une cellule. Quand je regarde l'almanach de Robert, concernant ma région, les villages les plus touchés depuis 1900 sont bien ceux le long des cours d'eau entre les cuestas et non ceux à leurs sommets. Les spots à choisir, voire et surtout à déterminer seront surement tout autre que ceux que j'ai eu l'habitude de fréquenter jusqu'à présent. Maintenant il va de soi que mes spots actuels resteront certainement de bons avant-postes de gardes grâce à leurs vues dégagées avoisinant les 50km d'horizons terrestres et bien plus pour le ciel. Ils me permettent et permettrons de mieux anticiper le passage d'une cellule à intercepter! Dans le cadre d'une observation purement visuelle, il est vrai que se poster à un endroit stratégique et attendre que les forces se déchaînent est une bonne méthode mais dans le cadre d'une prise de mesures, il faut se déplacer et aller chercher la rafale ou la pluie pour les quantifier de manière sûre. La seule solution 'sédentaire' que je vois serais de déterminer des 'couloirs d'orages' (ndlr : ce que je suis déjà en train de faire ici même sans m'en rendre compte en fait, gros malin que je suis! Mr. Green ) et se positionner en plein milieu en attendant leur arrivée dans un endroit dégagé (pour pouvoir s'éclipser vite fait si les cartes ou l'évènement tournent trop au vinaigre Wink ). Pour ceux qui connaissent un peu ma région au travers de mes récit ou autre, Meix-devant-Virton et Houdrigny serait très intéressant comme postes à observer. Pluies diluviennes, grêles et rafales conséquentes sont assez souvent au rendez-vous dans ces deux localités Okay
Et bien, on peut dire que çà avance en tout cas, merci pour vos idées! Wink
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:25    Sujet du message: Time Lapse magnifiques de rafales descendantes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Connaissances des orages -> Discussions générales sur les phénomènes orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum