Orages multicellulaires du 26 août 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2011
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2011, 18:21    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

Ce vendredi 26 août 2011, des orages étaient attendu assez tôt en matinée pour ne pas dire en fin de nuit aux alentours de la frontière franco-belge. Cette prévision semblait vérifiée lorsque je remarquai, vers 03h30 du matin, une belle structure allongée au niveau du centre-nord de la France. Dès les radars consultés, je pris le matos et embarquai dans la voiture en laissant sagement Samina dormir étant donné qu'elle devait travailler. Cependant, je pris également l'appareil photo afin de lui offrir quelques instantanés même si ceux-ci n'arrivent pas au niveau de ses propres prises de vues, l'important étant de lui rapporter un aperçu et de bons souvenirs Smile

Alors, vers 04h00 du matin, j'étais derrière le volant et démarrai en direction d'Estinnes dans la province De Hainaut qui me semblait être un bon point de départ même si, encore une fois, les modèles prévoyaient une bonne activité plus au nord-ouest du pays. Durant la route, vu que j'étais seul, j'avais évidemment du mal à regarder les radars. Du coup, non loin de Mons, je décidai de sortir vers une aire d'autoroute pour jeter un oeil quand, devant moi, une BMW avait aussi envie de sortir.

Lorsque, j'entrai à peine dans la rampe pour sortir de l'autoroute, je vis un joli flash à l'horizon, dès lors, je me disais que ça ne valait vraisemblablement plus la peine de regarder les radars et que la BMW devait absolument avancer quelque peu de manière à ce que je puisse effectuer mon transit rapide par cette aire pour reprendre l'autoroute. Oui, je sais, c'est un trip que j'aime de transiter par les aires autoroutiers Smiling

Ni une, ni deux, je continuai sur ma lancée vers Estinnes qui ne se trouvait plus qu'à un quart d'heure. Vu la distance du système, les flashs observés devaient correspondre à des coups de foudre intenses. Arrivé à Estinnes, je plaçai la voiture et la préparai tout en observant des flashs bien consistants vers le nord-ouest, lieu où la partie nord du système entrait dans notre pays via Tournai. J'imaginais le plaisir que Jean-Yves devait savourer. Quant à moi, j'observai que j'allais déguster le centre du système, je ne fus pas peu fière d'avoir défié les modèles qui préconisaient un maximum vers la Flandre Occidentale où ce fut plus une pluie stratiforme qu'autre chose.

Avant que le système n'arrive, le vent soufflait de l'est-sud-est, lorsque celui-ci tourna à l'ouest-sud-ouest sous l'influence du front, l'ambiance se fit tout autre. Réellement, connaître ce genre de petit changement avec pas un oiseau pour chanter mais seulement des flashs à l'horizon sans encore entendre le son du tonnerre, c'est dément, surtout si le lever du jour daigne à venir se présenter à l'opposé du système. Cette dernière caractéristique fut le cas lors de cette traque et je pu observer un ultime combat entre le paradis et l'enfer Twisted Evil sans oublier la cerise sur le gâteau, la présence des éoliennes d'Estinnes dont j'observais le lent changement de direction pour s'adapter au nouveau secteur. Avec le soleil levant, les structures pré-orageuses firent leur apparition...


Crédit photo : Michael Baillie 


Rapidement, à l'opposé,les coups de tonnerres commencèrent à se faire entendre et les éclairs intranuageux dévoilèrent un arcus... Étant donné que la lumière était encore très faible, je fis un long temps de pose avec l'appareil photo, ce qui me fit découvrir le sacré morceaux qui arrivait à ma position Questioned


Crédit photo : Michael Baillie 


À peine, je constatai le gabarit du phénomène que celui-ci ne tarda pas à arriver accompagné d'un vent fort vers ma position. Je pus prendre assez rapidement un autre cliché avant de tout mettre en place dans la voiture.


Crédit photo : Michael Baillie 


De la voiture, je pus observer les éoliennes se faire survoler par l'arcus, ce qui donna une ambiance assez spéciale. A ce moment là, la lumière n'étant toujours pas très forte, je fis un temps de pose assez long d'où les filés dans les pales des éoliennes.


Crédit photo : Michael Baillie
 

L'arcus passé, il ne fut attendre que peu de temps pour voir les fortes pluies et rafales de vents littéralement assiéger l'environnement. Mais le plus impressionnant fut sans aucun doute, les nombreux coups de foudre qui accompagnaient les phénomènes précédents. De plus, je remarquai directement qu'une zone nuageuse ionisée allait transiter par ma position. Dès lors, avec le parc contenant les plus hautes éoliennes du monde, je me préparai directement à l'éventualité de voir un coup de foudre s'inviter auprès de celles-ci. Ce qui fut le cas mais malgré un diaphragme de 11, le canal central de l'arc-en-retour a quand même été cramé. Le coup de tonnerre qui a suivi fit littéralement vibrer mon corps.


Crédit photo : Michael Baillie
 

Ce qui m'étonna après avoir vu la prise de vue, c'est de voir l'éclair qui semble avoir frappé le pied de l'une des éoliennes, en l'occurence, celle en avant plan. Je fut étonné car vu la puissance lumineuse et sonore, je m'attendais à ce que l'intensité soit assez forte pour que le traceur descendant négatif ne doive pas atteindre une altitude plus basse que les éoliennes pour se lier à un traceur d'interception. Sur la séquence vidéo, on voit nettement mieux le canal de l'impact, l'aspect brûlé sur la photo provenant de plusieurs arc subséquents en moins d'une seconde de pose alors que la caméra tourne à 50 trames secondes. La raison d'un tel temps de pose pour l'appareil photo résidait dans le fait qu'il fallait au moins 1 seconde pour avoir de l'information dans le paysage sans quoi, tout aurait été sombre malgré l'impact mais bon, maintenant il est cuit Neutral

Lorsque la ligne passa, le soleil vint assez vite illuminer l'environnement alors que des coups de tonnerres se faisaient encore entendre. C'était comme-ci cela avait été un rêve car je retrouvai les éoliennes tournant tranquillement comme-ci de rien n'était.


Crédit photo : Michael Baillie
 


Crédit photo : Michael Baillie
 

Une fois cette première offensive passée, je me rendis vers Bassenge pour me préparer à essuyer les orages de l'après-midi. Arrivé là-bas vers la fin de matinée, c'est vers 12h30 qu'une seconde ligne orageuse, moins active mais tout aussi intéressante, passa par ma position en apportant les mêmes phénomènes tels que les fortes pluies, les rafales de vent et une bonne dose d'électricité fulminante. Tout cela sans oublier bien sûr un arcus bien modélisé mais mieux représenté dans les prises de vues cinématographiques.


Crédit photo : Michael Baillie
 


Crédit photo : Michael Baillie
 


Crédit photo : Michael Baillie
 

Voilà pour le récit de cette journée. En ce qui concerne la vidéo, je laisserai la compilation de fin de saison donner les surprises dont regorge cette journée fort passionnante Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Sep 2011, 18:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2011, 20:35    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

Superbe Mike Okay

Et je dois dire que tes explications apportent vraiment un plus par rapport à un récit "classique"

"...Arrivé à Estinnes, je plaçai la voiture et la préparai tout en observant des flashs bien consistants vers le nord-ouest, lieu où la partie nord du système entrait dans notre pays via Tournai. J'imaginais le plaisir que Jean-Yves devait savourer..."

Je ne te le fais pas dire, ce fût grandiose avec une très grande activité électrique également et un bon front de rafales. Par contre, j'ai quelque peu été surpris par la vitesse de déplacement de celui-ci Very Happy
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe Talleu
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 474
Localisation: Esquelbecq Nord de la France

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2011, 21:01    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

de belles photos en attendant de les voir plus grandes en novembre  Okay
------------------------------
www.yserphoto.com
https://www.facebook.com/pages/Philippe-Talleu-Photographe/450711748323848


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Ven 2 Sep 2011, 21:23    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

Il y a une belle atmosphère qui se dégage de cette série, et le récit y est aussi pour quelque chose! Wink Okay  
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Sam 3 Sep 2011, 10:02    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

"Rapidement, à l'opposé,les coups de tonnerres commencèrent à se faire entendre et les éclairs intranuageux dévoilèrent un arcus... Étant donné que la lumière était encore très faible, je fis un long temps de pose avec l'appareil photo, ce qui me fit découvrir le sacré morceaux qui arrivait à ma position"

Voilà une méthode que je ne connaissais pas, mais c'est normal vu que je ne commence qu'à m'intéresser à la photo que depuis très peu de temps Very Happy

Je tenterais le coup la prochaine fois car plus d'une fois, j'ai regretté de ne pouvoir photographier car la lumière était très faible
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Jeu 15 Sep 2011, 13:36    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011 Répondre en citant

En parallèle à cette escapage, voilà que je retrouve une reprise de l'article du Nord-Eclair qui a été effectué durant cette journée. J'ai trouvé cela tout simplement en cherchant "Belgorage" dans "Ask".

Voici le lien : Article du 26 août 2011 - Traqueur d'orages

L'article concernant la traque à l'orage se trouve plus bas parmi les autres articles présents sur la page Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:28    Sujet du message: Orages multicellulaires du 26 août 2011

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2011 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum