Les orages du 22 juillet 2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Belgique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sébastien Verachtert
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 189
Localisation: Floriffoux (116 m)

MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010, 01:39    Sujet du message: Les orages du 22 juillet 2009 Répondre en citant

Après un petit travail pour récuperer les fichiers perdus depuis décembre 2009, voici ce que j'ai a donner pour le 22 juillet 2009 à Bierset. Un ami venait de s'envoler pour les vacances et avait pris ces deux photos; belle démo de Cb !




------------------------------
Sébastien Verachtert


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Juin 2010, 01:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010, 07:21    Sujet du message: Les orages du 22 juillet 2009 Répondre en citant

Bonjour. Pour éviter toute confusion possible, j'ai divisé en deux parties les sujets concernant les orages des 21 et 22 juillet 2009 d'autant qu'il y a de nombreuses choses à dire sur ces orages du 22 juillet 2009. Merci Seb pour ces photos Wink

En effet, ces orages se sont fait remarqué en grande partie pour les dégâts occasionnés dans la région de Fraipont, en province de Liège.

M'étant rendu plusieurs jours après les faits, j'avais d'abord opté pour une forte probabilité de tornade. Mais après de nombreuses recherches internes et de nombreux conseils auprès de personnes comptétentes, la thèse la plus probable (mais non certaine) serait la rafale descendante.        
 
Voici tout d'abord un témoignage capital qui m'avait été transmis à l'époque par un témoin :    
 
"En 5 minutes la situation s’est totalement dégradée. Tout d’abord la pluie, puis rapidement la grèle légère tout d’abord. Une minute à peine plus tard tout s’assombrit car la grèle augmente en puissance et en taille avec ce phénomène curieux que le vent soufflait ce nuage de grèle à une parfaite horizontale, on aurait dit des rubans. Le crescendo qui a suivi a été d’une puissance et d’une accélération inouïe. En quelques secondes à peines les longs peupliers d’en face se sont couchés comme des brindilles malmenées à 45°. Les haies étaient plaquées au sol et remontaient aussi vite pour se replaquer aussitôt. Le 4X4 du voisin bougeait pour venir taper contre ma clôture. Au cœur du phénomène dont on se demande jusqu’où il peut aller, tout les meubles plantes de jardin se sont retrouvés de l’autre côté de la terrasse en une fraction de seconde, plaqués comme aimantés sur ce qui pouvait les retenir. Dehors un mur de grêle ho-ri-zon-tale ! s’est épaissi jusqu’à ne plus rien pouvoir distinguer à 1 mètre, avec ce bruit de déchirement bizarre : d’abord comme un très léger grondement constant (mais peut-être était-ce le tonnerre au loin ?), puis comme un « raclage », des pierres qui vibrent sur un tapis vibrant.  
 
Ma plus grande peur a été quand tout ce mur de tempête horizontale a changé de sens en une fraction de seconde également mais de manière sur nette et visible. Je me suis dit « merde ça revient dans l’autre sens !! », mais heureusement ça n’a duré que quelques secondes. Le decrescendo s’est passé comme le phénomène est venu, je dirais en 20 secondes ; en maximum 30 secondes il n’y avait plus rien, juste quelque gouttes de pluie et un ciel complètement fou, rempli de spasmes. Beaucoup de voisins sont immédiatement sortis et je distinguais nettement avec l’un d’entre-eux qu’au dessus de la colline, à quelques km au loin, le nuage complexe avançait avec des effets tournants, pas en cône mais très large et de manière diffuse, le tout agrémenté de minis éclairs permanents et névrotiques, de couleurs roses, bleues, couvrant 180°… Ceux-ci ont perduré durant une demi-heure de manière décroissante." 
Tout ceci, depuis la tombée de la grêle jusqu’aux dernières gouttes s’est passé en à peine deux minutes. Le sentiment après coup est d’avoir été sur la trajectoire de quelque chose qui avançait et dont la force était fantastique. A son paroxysme il y avait une espèce de perfection à la fois verticale et horizontale.’’


Un témoignage donc très intriguant.Voici maintenant quelques photos des dégâts :





Sur place, les dégâts étaient très localisés. Mais difficile à en donner la largeur car cela variait rapidement de la largeur d'une maison à un bosquet d'une cinquantaine de mètres de large ou comme ci-dessus, à une coupe nette dans une rangée de conifères.

Je n'ai par contre pas retrouvé de dégâts opposés au sens du vent hormis quelques branches. On sait maintenant que les rafales descendantes peuvent engendrer de tels dégâts comme nous l'on prouvé les rafales descendantes du 14 juillet 2010.

Là également, des dégâts localisés du même style que ceux-ci ont été observé.

Maintenant, nous n'aurons jamais de certitude concernant ce cas.
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Dernière édition par Jean Yves Frique le Mar 31 Aoû 2010, 09:06; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010, 07:55    Sujet du message: Les orages du 22 juillet 2009 Répondre en citant

Le même jour, je m'étais rendu à Nessonveaux, un petit village situé à l'est de Fraipont et là, j'ai clairement pu ''apprécier'' les traces laissées par une rafale descendante dénommé dans un cas comme celui ci , ou le couloir de dégâts est très étroit, en Burst Swath


------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:46    Sujet du message: Les orages du 22 juillet 2009

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Belgique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum