Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Europe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010, 11:34    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Des témoignages reçus récemment font état de plusieurs phénomènes tourbillonnaires simultanés touchant les plages des îles charentaises durant les violents orages à la fois venteux et électriques qui ont frappé la région dans la nuit du 22 (avant de se décaler vers le Poitou).
Décrits comme de petite taille, ces vortex auraient causé des dégâts, déraciné des arbres, arraché des toiles de tente, auvents de caravane... Pour l'instant, on ne sait s'il s'agit de gustnadoes à l'avant du front ou de tornades plus classiques, ni s'ils ont pris naissance sur la mer ou directement au-dessus de la terre.

L'un de ces témoignages a été reçu sur CO (cf. ci-dessous), où des campeurs surpris par les vents brutaux rapportent les dires d'un membre du personnel du camping. Ce dernier aurait dit avoir vu "arriver un tourbillon dans le camping". Les autres témoignages m'ont ensuite été rapportés par Patrick Lemauft, qui évoquaient plusieurs tourbillons sur les plages. 
Un topic a été ouvert sur CO, je vous en mettrai le lien quand le forum sera à nouveau disponible.


"En vacances comme chaque année sur l\'Ile de Ré plus précisément au camping La Redoute situé à Rivedoux Plage, nous avons été témoins d\'un phénomène qui nous a valu une grosse frayeur. Vers 2h30, mon mari et moi avons été réveillé par un gros coup de vent, notre toile de tente en forme de tunnel s\'est soulevé. Nous avons tenté de maintenir les barres métalliques de l\'armature mais c\'était trop violent, dans la panique, il nous fallait sortir notre fille âgée de 6 ans. Juste de temps d\'enfiler les vêtements qui me sont tombés sous la main, de prendre un gilet pour ma fille, mon sac contenant tous nos papiers et nous sommes sorties pour nous réfugier dans notre voiture juste à côté. Mon mari est resté sous la toile pour maintenir comme il a pu. Phénomène de vent qui a duré fort heureusement environ un quart d\'heure. Une personne de la sécurité du camping nous a expliqué qu\'il avait vu un tourbillon de sable arriver dans le camping. Les piquets de notre toile arrachés, l
a toile a bougé de 50 cm, les barres de l\'armature tordues, la toile déchirée, nos affaires, table, vaisselle, retournés. Les orages se sont succédés jusqu\'à 10 h du matin, pas de répit. Nous sommes allés nous réfugier dans notre voiture à plusieurs reprises dans la nuit et étrangement, je n\'ai pas craint l\'orage, mais le vent. Est-ce possible une mini tornade ? Habitués du camping et de l\'Ile depuis une vingtaine d\'année, jamais nous n\'avions connu de phénomène aussi impressionnant. Nous n\'avions pas le choix d\'écourter nos vacances, notre tente n\'aurait pas résister à un nouvel orage et franchement nous avons tellement peur qu\'il nous fallait rentrer. Cette nuit là, nous avons bien cru nous envoler avec notre toile. D\'autres toiles n\'ont pas résistées, un arbre du camping a même été déraciné."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010, 11:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010, 12:23    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Si on se réfère à ce témoignage, je pencherais plutôt soit pour un front de rafales, soit pour une rafale descendante. Certes, un témoin parlant d'un tourbillon de poussières peut faire penser à un (ou des) phénomène(s) tourbillonnaire(s). Mais la durée totale du phénomène exclut d'ores et déjà , à mon sens, une tornade isolée. Les autres témoignages vont ils dans le sens de celui-ci?
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010, 13:57    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

C'est ce que j'ai pensé en premier lieu avant de nuancer mon opinion. Moi aussi la durée m'a fait d'emblée pencher pour des rafales rectilignes. Mais déjà, en lisant le témoignage et en imaginant le timing de ce qui s'est passé je me demande si la durée n'a pas été rallongée par le ressenti. J'ai répondu au témoin en lui demandant, entre autres, si le vent avait déjà faibli au moment où ils sont sortis de la tente, ce qui permettrait déjà de se faire une idée plus précise de la nature du phénomène auquel eux ont eu affaire. Cette question de la durée n'est pas évidente d'ailleurs, car une durée très courte aurait pu aussi être être le fait d'une très violente rafale isolée.
Je crois que c'est davantage le timing (avant ou après le passage du front visible sur le radar) qui pourra nous renseigner. J'ai également posé la question au témoin.  
Le problème c'est que tornades et rafales rectilignes peuvent se succéder et se retrouver mêlés dans les dégâts, c'est le cas pour nombre d'autres tornades récemment vues. Le croisement de témoignages différents semble attester qu'il y aurait eu plusieurs phénomènes tourbillonnaires, directement vus. Je garde tout de même le conditionnel tant que Patrick ou moi on n'aura pas démêlé directement avec les témoins la nature précise de ce qu'ils appellent "tourbillon". Toujours rester prudent avec les témoignages indirects.
Une fois ceci démêlé, il s'agira ensuite, si la nature tourbillonnaire est avérée, de faire la distinction entre gustnadoes et tornades plus classiques (à l'arrière) en fonction du timing, sachant que le "relief" aunisien ne laisse que bien peu d'espoirs à l'hypothèse d'un couloir d'accélération ou autre phénomène du même type.
Et aussi de vérifier la corrélation exacte des dégâts avec les tourbillons. Sur les témoignages ci-dessous certains d'entre eux sont effectivement nettement réliés, mais ce n'est peut-être pas le cas de tous. 

Voici un extrait du mail que m'a envoyé Pattrick, où j'ai souligné les détails parmi les dégâts pouvant laisser penser qu'ils puissent être dus à des tornades. D'ailleurs je ne remarque que maintenant le coup de la caravane arrachée de son chassis et retombée 3 m plus loin ! (avec 95 km/h maxi aux Baleines, les classiques valeurs de vent relevés ne justifient pas une telle violence...).

"on m'a rapporté plusieurs phénomènes tourbillonnaires de petite échelle simultané notamment sur les  plages visible a cause du sable ; un auvent de caravane se penchant sous la force du vent puis s'élevant dans les airs '" aspiré" et retombant en se fracassant (plage entre st denis et la brée les bains cote est,  c'était comme des mini tornades de sables...); un couple en voiture regardant l'orage arrivé sur le front de mer coté ouest ( les huttes)une tempete de sable est arrivée la voiture bougée on a receuilli deux personnes dans la voiture  qui sortait des dunes....
Un arbre  en pleine santé couché sur une toiture avec des branchages et du mobilier de jardin retombé a l'opposé du vent dominant ; un autre  dans le meme allignement tombé jeune pin et quelques branches d'un autre ( bizar bizar) Une vielle caravane exposé au vent arrachée de son chassis qui n'a pas bougé pour retombé trois mètre plus loin.. "


Dernière édition par Nicolas Baluteau le Dim 29 Aoû 2010, 18:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 29 Aoû 2010, 14:09    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

ah le forum est de retour sur CO, (où au passage je vous informe qu'on vient de changer d'hébergeur enfin !)
Voilà le lien sur le topic consacré à ces évènements : http://business.ovh.net/~chasseurx/foudre/viewtopic.php?p=60553#60553 


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Lun 30 Aoû 2010, 08:02    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Merci pour toutes ces infos Nico. Les dégâts sont effectivement troublants mais il sera très difficile de clarifier ce genre de situation car un gustnado peut évidement augmenter les dégâts causés par un front de rafales mais dans quelles proportions ? Maintenant, un gustnado peut-il être suffisamment puissant pour soulever une caravane, à voir bien sûr le poids de celle ci. En tous les cas, voici un cas on ne peut plus complexe...
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Lun 30 Aoû 2010, 09:18    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Les gustandoes peuvent atteindre paraît-il des intensités jusqu'à F1 voire F2 (à vérifier mais bon, c'est pas inoffensif et ça peut faire des dégâts).
Effectivement il y a deux types d'interrogations pour ce cas :
- d'une part, vérifier ce que les témoins appellent phénomènes tourbillonnaires. Il y a accumulation d'indices certes, mais seuls le contact direct avec ces témoins permettra d'éclaircir tout ça.
- Ensuite si ces derniers sont avérés, tornades ou gustnadoes ?
- Et enfin, quelle est la part des dégâts imputables aux phénomènes dits tourbillonnaires et au vent rectiligne ? C'est là que le dernier rapport nous éclaire le plus. Il ya  eu manifestement des dégâts spectaculaires pour certains, directement reliés aux tourbillons ce qui montre bien que ces derniers ont bien touché la terre et se sont rendus directement responsables de certains dégâts, arbres retrouvés dans des sens opposés à celui du vent dominant etc.
- Et enfin, aussi, à quoi a pu avoir affaire notre premier témoin ? Si effectivement, elle confirme la durée d'un quart d'heure, alors ça signerait des rafales rectilignes, plutôt microrafale vu la violence et la brusquerie. Et sans pour autant que ça n'infirme l'histoire des "tourbillons".


Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Jeu 15 Sep 2011, 09:28    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Je remonte ce topic car sur le forum de Spiritofstorm Jérôme Peitt vient de mettre en place un espace de recensement des événements charentais à partir de 2010, m'incitant du coup à y remettre mon nez. Alors  j'ai commencé à faire le tour un peu de ce qu'il y avait eu depuis en espèces tourbillonnantes au pays des cagouilles. Et pour ce cas resté confidentiel sur CO, je me suis aperçu qu'un topic avait été ouvert ici, sans avoir reçu les derniers rebondissements de ce suivi.
Alors les voici (copie d'un message de CO) :

"A présent des compléments de témoignages émanant de personnes fiables ayant directement vu les vortex (pompiers collègues de Patrick entre autres) confirment tout à fait la thèse des phénomènes tourbillonnaires. En outre, la concordance de tous les rapports de phénomènes avec le passage de l'arcus permet de conclure à de probables gustnadoes. Ou peut-être des tornades de front de rafales (ce n'est pas la même chose, faudrait que je revoie mes classiques pour en dire plus).

Conclusion, on aurait donc affaire à plusieurs gustnadoes ou tornades de front de rafales simultanés, dont certains ont provoqué des dégâts significatifs comme la caravane soulevée ou les arbres déracinés. On pourrait même avancer une intensité F0/T1 voire F1, remarquable pour des phénomènes de ce genre.

2 remarques pour terminer :

- On aura eu la chance extraordinaire de disposer de plusieurs témoignages directs, ce qui est loin d'être évident pour un évènement à la fois nocturne et... charentais.
- On vient de me transmettre un dernier cas, a priori une bonne F1, survenu le 2 février 1998 sur St Denis d'Oléron et jusque là encore inconnu.


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Jeu 15 Sep 2011, 20:35    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Merci pour ces informations supplémentaires Nico Smile

Toutefois, n'oublions pas qu'il faisait nuit et que le sable soulevé par de brusques rafales de vent pourraient donner l'impression de "mini tornades de sable" comme le rapporte le témoin. Maintenant, si des pompiers sont sûrs d'avoir vu des tourbillons, ce cas devient à mon avis très probable mais en même temps, il nous manque des informations qui pourraient certifier ce cas comme certain. Il faudrait voir avec les recenseurs "officiels" ce qu'ils en pensent Questionning

Me concernant, je ne pourrais avoir un avis tranché sur la question
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Ven 16 Sep 2011, 09:13    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Moi non plus c'est clair, mais le caractère tourbillonnaire reste quand même très probable. Les pompiers constituent des témoins déjà plus fiables en plus du croisement de témoignages, et certains dégâts me paraissent bien typiques. Il faut aussi savoir décrypter les termes des témoignages, qui là vont aussi dans ce sens.

D'ailleurs pour l'occasion -et sans que ça ne soit forcément un argument pour ce cas précis- je voudrais juste faire une petite parenthèse sur cette notion de décryptage qui en vaut vraiment la peine : Remy m'a dit que Jean Dessens s'était déjà penché sur la question, et y a rien d'étonnant à cela. Au fil de mes quelques années de recensement j'ai moi aussi compris l'importance de cet art de décoder la formulation et le vocabulaire des témoins, quand on n'en est qu'au stade de la lecture des journaux ou de la réception de premiers témoignages et qu'on ne s'est pas encore décidé à lancer une enquête.
Voilà. Pour de simples rafales même tourbillonnantes, on sait que les termes sont vagues et ne désignent pas un objet précis, seulement ce qui se passe. On a le verbe, mais le sujet, lui, se trouve réduit à sa plus simple expression  : "ça tourbillonnait"... "ça tournait"... sans que rien d'autre ne vienne étayer. Le nom "tourbillon" employé sans aucun autre indice rentre aussi dans ce cadre puisqu'il ne désigne en réalité que l'action (le "tourbillonnement"), et non un sujet. On ne parle donc jamais de l'objet lui-même au sens nettement défini, avec une couleur et des dimensions, une ressemblance avec quelque chose, un déplacement propre voire des termes relatifs à un comportement pseudo-volontaire comme celui d'un être vivant..., toutes indications qui là font clairement penser à un "objet atmosphérique" donc généralement une tornade quand la distance est courte.
Mais ici la difficulté particulière vient du fait que l'expression se situe un peu entre les deux options : "ça faisait comme des minitornades de sable". L'objet semble ici défini, le mot "minitornade" suivi par "de sable" désignant fort probablement le tourbillon. De plus on indique qu'il y en a eu "plusieurs" ce qui, dans l'hypothèse où ces "minitornades" sont simultanées, inclut la notion d'entité clairement cernable à l'oeil nu (simultanéité a priori avérée puisque l'un des témoins évoque la présence de 3 ou 4 tourbillons à la fois). Mais malgré tout la description reste vague, sans action propre, d'où le léger doute persistant chez moi aussi. 
La solution la plus évidente aurait été d'interroger davantage les témoins, en particulier sur les dimensions de l'objet : si le témoin fournit des dimensions précises (c'est ce qui s'est passé avec le cas de La Verpillère) alors on sait que la personne a eu une entité clairement circonscrite devant elle. Une autre notion qui fait cruellement défaut aussi, c'est la durée de passage.
Mais bon j'avoue que j'ai laissé tomber, puisque je ne m'occupe plus moi-même de tout ça. Dans le cadre de la sympathique réhabilitation de mes travaux tentée par Jérôme sur son forum, peut-être qu'ils auront-ils le temps d'enquêter un jour.

Enfin, une dernière remarque au sujet des phénomènes nocturnes. On a tendance à dire, c'est un réflexe, que la nuit on voit rien ou très mal. Il est clair qu'on ne voit pas la nuit comme de jour, mais il ne faut pas oublier aussi que les nuits noires ou obscures ont quasiment disparu, au grand dam d'ailleurs des observateurs et astronomes amateurs. La pollution lumineuse est malheureusmeent une réalité à peu près partout même sur les littoraux dès lors qu'on s'éloigne de quelques centaines de mètres du rivage, il y a maintenant toujours au minimum les lampadaires qui restent allumés toute la nuit, les phares côtiers qui tournent, les lasers des boîtes de nuit, les fenêtres des hôtels restées allumées etc. Donc la nuit on peut voir, moins bien certes mais on voit quand même. 


Si je devais conclure pour ce cas, il fait partie de ceux dont on ne peut établir une fois de plus la certitude absolue. Qui plus est, en tant que tornade, j'hésiterais également à le faire figurer dans une base même comme cas probable, car faut pas oublier que la question se pose aussi sur la nature précise du phénomène si tant est qu'on arrive à prouver sa nature tourbillonnaire. Si j'avais prolongé mon étude charentaise sur l'année 2010 en y incluant ces cas, pour moi je les aurais mentionnés plutôt comme des gustnadoes probables.  


Dernière édition par Nicolas Baluteau le Dim 18 Sep 2011, 11:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2011, 11:00    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Juste pour dire que je viens d'envoyer le cas à François Paul.
Je crains qu'il ne puisse guère en faire grand'chose de plus que nous, mais bon au moins comme ça il a l'info, ça peut toujours être utile. Merci au passage de m'avoir remis cette excellente habitude dans la tête.   Wink


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2011, 12:07    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Merci à toi Nico de nous avoir apporté ces informations supplémentaires et du même coup, d'avoir pu discuter des difficultés que peuvent rencontrer les personnes qui recensent les tornades Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe Talleu
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 474
Localisation: Esquelbecq Nord de la France

MessagePosté le: Dim 18 Sep 2011, 14:33    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010 Répondre en citant

Intéressante la remarque de Nicolas sur la nuit qui n'est plus vraiment noire, c'est juste et cela se confirme en cas de panne d'électricité, le ciel étoilé noyé dans une masse lumineuse refait soudain son "retour"
------------------------------
www.yserphoto.com
https://www.facebook.com/pages/Philippe-Talleu-Photographe/450711748323848


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:14    Sujet du message: Multiples tornades ou gustnadoes sur Ré et Oléron le 22 août 2010

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Europe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum