Les orages du 7 octobre 2009

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Belgique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Ven 26 Mar 2010, 10:47    Sujet du message: Les orages du 7 octobre 2009 Répondre en citant

Dans le courant de la soirée du 7 octobre et en première partie de nuit, deux vagues orageuses se sont succédées et ont traversé la Belgique. La première a apporté d'importantes précipitations, notamment sur la région Bruxelloise; tandis que la seconde, plus puissante, et de type écho en arc a traversé l'est de notre pays en apportant de violentes rafales de vent.
Un dossier sur ces épisodes est actuellement en préparation.
SI vous avez des informations sur ces épisodes (photo, vidéo, observation...), n'hésitez pas à poster sur ce topic ou à nous contacter à l'adresse suivante: belgorage@hotmail.com
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Mar 2010, 10:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 4 Mai 2010, 16:52    Sujet du message: Les orages du 7 octobre 2009 Répondre en citant

Bonjour à tous,

Voici une petite intervention que j'avais faite sur MétéoBelgique au lendemain de ces orages. Peut-être que cela peut vous aider.

Au cours des orages de la nuit du 7 au 8 octobre 2009, il est tombé 61,8 mm d'eau à Uccle. Il s'agit là d'une valeur très remarquable. Elle n'a été dépassée que deux fois depuis 1890, en l'occurrence le 6 octobre 1895 (65,8 mm) et le 10 juillet 1942 (72,4 mm). Des valeurs proches ont encore été observées le 3 novembre 1940 (60,1 mm) et le 14 juin 1963 (60,4 mm).

Les 56,4 et 56,7 mm des 28 et 29 août 1996 arrivent, respectivement, en 8 et 7e position, mais ces valeurs ont ceci d'extraordinaires qu'elles se sont produites pendant deux jours consécutifs, ce qui signifie qu'il y a eu 113,1 mm en 48 heures.

Le 24 août 1939, Uccle l'a échappé belle puisqu'à Haren et à Laeken (nord de Bruxelles, à plus ou moins 15 km d'Uccle), il est tombé respectivement 133 et 128 mm lors d'un orage particulièrement violent (mais seulement 2,1 mm à Uccle !).

Le 13 septembre 1998, des précipitations très exceptionnellement abondantes sont tombées sur une partie du pays, mais Uccle en est restée grandement épargnée, avec "seulement" 23,5 mm. À Diest par contre, on relevait 112 mm et à Wijnegem, 147 mm !

La plupart du temps, de telles précipitations tombent au cours de phénomènes orageux (un ou plusieurs orages), plus rarement des suites d'une dépression stationnaire qui se vide littéralement sur notre pays (souvent des "gouttes froides"). Les "instant occlusions" et les courants polaires très froids sur une Mer du Nord chaude ont aussi de très gros potentiels en précipitations.

La période caniculaire du début juillet 1952 a notamment livrés 51,1 mm d'eau à Uccle après une journée où il a fait 31°C (et près de 35°C la veille). Quelques jours plus tard, la canicule repart avec presque 36°C le 6.

Les précipitations des 28 et 29 août 1996, en contrepartie, sont tombées par temps très froid pour la saison (maxima de 14,8°C le 28 et 13,6°C le 29). Il s'agissait d'une goutte froide en altitude, coincée sur notre pays, qui n'est remontée que très lentement vers le nord.

Le 13 septembre 1998, les précipitations ont été liées aussi à une goutte froide au sein d'un important creux barométrique orienté NW/SE.

La nuit du 7 au 8 octobre 2009, il s'agit apparemment d'un front chaud instable qui s'est occlus durant la nuit et qui, en plus, a fusionné avec un autre front (froid celui-là). Il n'est pas exclu que le cyclone tropical "Grace" y ait indirectement joué un rôle, dans le sens qu'il a contribué, de par sa position, à un afflux d'air chaud et très humide.

Cumulonimbus

Sources : IRM + Wetterzentrale  


Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Mar 4 Mai 2010, 20:46    Sujet du message: Les orages du 7 octobre 2009 Répondre en citant

C'est une véritable profusion de données comme tu en as souvent l'habitude de nous faire partager  Smile   Merci pour toutes ces informations  Exclamation
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Jeu 7 Oct 2010, 09:13    Sujet du message: Les orages du 7 octobre 2009 Répondre en citant

Le dossier sur ces orages particulièrement impressionnants est accessible sur le site via ce lien : Les orages du 07 octobre 2009

Bonne lecture Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:49    Sujet du message: Les orages du 7 octobre 2009

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Recherches & Climatologie -> Climatologie des phénomènes orageux ayant sévi en Belgique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum