Interview d'Emmanuel Wesolek dans la Voix du Nord

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Connaissances des orages -> Publications, conférences, livres, sites internets, documentaires,...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mer 4 Aoû 2010, 10:03    Sujet du message: Interview d'Emmanuel Wesolek dans la Voix du Nord Répondre en citant

Le journal ''La voix du Nord'' a réalisé ce 3 aout 2010, une interview d'Emmanuel Wesolek, fondateur de Keraunos.
Notre ami Emmanuel explique dans les grandes lignes la formation d'une tornade, la prévention et le risque d'apparition du phénomène.
Un article destiné au grand public mais qui demeure très intéressant et instructif.
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Maubeuge/actualite/Secteur_Maubeuge/2010…
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 4 Aoû 2010, 10:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Jeu 5 Aoû 2010, 10:10    Sujet du message: Interview d'Emmanuel Wesolek dans la Voix du Nord Répondre en citant

Un autre reportage effectué par les journalistes de la Voix du Nord montre à quel point, deux ans après les faits, la tornade continue d'hanter les esprits
http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2010/08/03/artic…
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Baluteau
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 527
Localisation: Villeurbanne (69), France

MessagePosté le: Ven 6 Aoû 2010, 13:43    Sujet du message: Interview d'Emmanuel Wesolek dans la Voix du Nord Répondre en citant

La médiatisation était retombée, mais on oublie trop souvent qu'à l'heure qu'il est dans les communes les plus touchées de cette région du val de Sambre, quelques personnes sont encore en algeco ou mobilhome et que la plupart des sinistrés sont traumatisés à vie (et que dire d'autres régions du globe comme Haïti ou des actuels feux de forêt en Russie ?...) 

Ce dernier article a en tout cas le mérite de nous rappeler tout ça à travers cette catastrophe d'Hautmont. On est émus de voir certaines réactions qui 2 ans après laissent transparaître le traumatisme toujours présent. Tout comme celle de cette personne touchée à deux reprises par les orages, qui n'hésite pas à envisager le déménagement.
 Bien sûr, ces réactions de personnes durement touchées auront toujours ce côté fortement émotionnel, donc irrationnel (j'ai pu voir à plusieurs reprises ce type de velléités chez mes témoins charentais). Mais c'est là aussi qu'on voit qu'un bon travail de médiation pédagogique pourrait oeuvrer utilement pour prévenir ce genre de réactions, permettre à ces gens de se rendre compte que deux évènements rapprochés ne signent pas forcément une réalité climatologique régionale (c'est le cas du NPDC, région certes touchée par le phénomène mais où la tendance aux grosses tornades n'est pas statistiquement démontrée, et où les orages ne sont pas nombreux). Bien leur faire prendre conscience que le risque réel est très différent du vécu toujours subjectif. 
Une culture météo de base permettrait d'identifier clairement ces peurs comme irrationnelles car liées à des croyances elles aussi irrationnelles. J'ose espérer que les cellules psychologiques mises en place utilisent désormais ce genre d'enseignement pour prévenir les effets dévastateurs du stress post-traumatique.

D'autres parlent aussi d'un effacement des souvenirs, de toute une vie passée...  Au-delà de son côté douloureux, cet autre ressenti mérite lui aussi qu'on s'y intéresse, car susceptible -comme bien d'autres ressentis de ce genre- d'avoir alimenté récits et mythes. Les Indiens Comanches considéraient paraît-il qu'une tornade "nettoyait" leur vie, effaçait tout et remettait les compteurs à zéro. Mon père me disait avoir ressenti la même chose au passage de la tornade sur notre maison. La catastrophe quelle qu'elle soit, tornade, feu de forêt, inondation brutale... peut décider de l'orientation de votre vie future, comme un gardien de notre destin.
Mais chaque culture a ensuite sa façon d'envisager cette notion. Les Américains d'aujourd'hui (tout comme peut-être leurs prédécesseurs Indiens) ont une culture de l'éphémère, pragmatique et quelque peu "nomade". Ils vont dans la vie sans trop poser de jalons, préférant aller de l'avant. Beaucoup de maisons du middlewest sont en bois, et se reconstruisent plus facilement.
Notre culture française, elle, est bien différente avec notre sens aiguisé de la propriété, de la maison-bien patrimonial transmise par héritage, cocon protecteur et gardienne du souvenir dont la destruction par une catastrophe est ressentie comme un véritable deuil.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:51    Sujet du message: Interview d'Emmanuel Wesolek dans la Voix du Nord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Connaissances des orages -> Publications, conférences, livres, sites internets, documentaires,... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum