lpch_blue

Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019
Goto page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
 
Post new topic   Reply to topic    Belgorage Forum Index -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Mon 7 Oct 2019, 14:06    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce mercredi, une profonde dépression provenant de l'Atlantique va se décaler vers la Mer du Nord en passant au Nord de l'Ecosse. Un large thalweg dynamique qui lui est associé concernera nos régions, avec l'arrivée d'une anomalie de tropopause assez marquée. Les températures pourraient descendre à 26°C à 500hp, ce qui fera monter les valeurs d'instabilité jusqu'à des valeurs proches des 400J par kg de MUCAPE, valeurs suffisantes à la formation de nuages convectifs. Nos régions seront soumises à la sortie gauche d'un vigoureux jet stream dont la vitesse des vents pourrait atteindre 190km/h en son centre. L'évolution orageuse des cellules convectives sera possible. Elles pourraient s'accompagner de grésil (températures à 850 hp proches de 0°C) et de petite grêle, vu la présence d'air relativement sec dans les moyennes couches atmosphériques.
Les cellules pourraient se structurer en ligne de grains, puisque les cisaillements entre 0 et 6 km de haut pourraient atteindre des valeurs entre 20 et 30m/s. Les rafales convectives seront possibles, puisque les valeurs de cisaillements des vents entre 0 et 1km de haut pourraient approcher les 14m/s. La sévèrité de l'épisode orageux, pouvant se produire, dépendra surtout de la lenteur d'évacuation du jet stream et la puissance de ce dernier. Des valeurs de TA 500hp significatives indiquent un possible renforcement du thalweg et une intensification probable de la dynamique d'altitude au dessus de nos régions.

Une convergence post-frontale pourrait permettre la formation des cellules convectives par le bas. Mais une trop importante humidité des basses et moyennes couches atmosphériques pourrait tout simplement être à l'origine de périodes pluvieuses, lors desquelles, les phénomènes orageux pourraient être rares voire inexistants.

En raison d'un risque d'avoir des cellules convectives pouvant donner du grésil, voire de la petite grêle et des rafales de vent, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour ce mercredi, avec une estimation de 15 à 20%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Mon 7 Oct 2019, 14:06    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Tue 8 Oct 2019, 13:48    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Demain, mercredi, en soirée, augmentation de la dynamique d'altitude ; Nous serons en bordure d'un jet stream dont la vitesse pourrait dépasser les 220km/h en son centre. Instabilité se maintenant en soirée également, avec des valeurs de MUCAPE comprises entre 300 et 400J par kg. Avec une convergence post-frontale modérée liée au thalweg (comme le jet stream devrait être très rapide et aura tendance a se mettre à l'horizontale, creusement d'une dépression secondaire pouvant se faire brusquement) qui pourrait traverser le pays à ce moment-là, formation d'une ligne de grains possible. Un niveau 1 de risque orageux avec 30% d'estimation pourrait être de mise.
Le point faible demeurera l'humidité excessive des basses et moyennes couches pouvant être à l'origine d'un épisode de pluies modérées à fortes.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Tue 8 Oct 2019, 18:21    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce mardi soir, une profonde dépression, située entre l'Islande et l'Ecosse, va progresser vers l'Est. Un large thalweg rattaché à ce système perturbé va concerner notre temps. Une anomalie de tropopause assez prononcée va l'accompagner, avec des températures à 500hp qui vont baisser de façon notable, au dessus de la mer du Nord, tout près de nos régions. Les valeurs pourraient être inférieures à -26°C au coeur de l'anomalie, située à l'est de l'Angleterre. Sur le Nord de notre pays, les températures pourraient descendre à -20°C, ce qui pourraient être à l'origine d'une hausse de l'instabilité pouvant être suffisante à la formation de nuages convectifs (valeurs de MUCAPE proches des 200J par kg).
Le scénario d'un front froid instable, pour ce soir serait privilègié. En effet, une très forte divergence d'altitude aura lieu, puisque nous serons en entrée droite d'un jet stream particulièrement puissant pour la saison, avec des vents qui souffleront à des vitesses pouvant avoisiner les 280km/h au centre de celui-ci, qui sera placé presque au dessus de nos régions. La puissance de ce jet pourrait intensifier les cellules convectives qui pourraient s'organiser en une ligne de grains (cisaillements des vents de vitesse pouvant atteindre les 30 m/s entre 0 et 6km de haut) au sein de laquelle des orages pourraient se former, principalement sur le Nord de nos régions. De fortes rafales de vent pourraient accompagner le système convectif, puisque les cisaillements des vents de vitesse entre 0 et 1km de haut pourraient atteindre les 12m/s. En effet, un jet à 925hp, soufflant à environ 70km/h sera présent. L'air sec dans les couches moyennes pourrait accentuer le potentiel venteux de la ligne convective, qui pourrait s'accompagner d'un peu de grêle. Mais ce sont surtout les fortes précipitations qui pourraient la caractériser.

Le front froid pourrait permettre la formation des cellules convectives par le bas. Mais le point faible de la situation pourrait être le manque d'instabilité, qui pourrait faire qu'il ne se produise qu'un épisode pluvieux d'où les phénomènes orageux pourraient être exclus.

En raison d'un risque d'orages pouvant donner d'assez fortes pluies, un peu de grêle et des rafales de vent, nous délivrons, pour ce mardi soir, un niveau 1 de risque orageux pour le Nord du pays, avec une estimation de 20%. Il ne peut être exclu que des orages sévissent plus au centre de nos régions.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Wed 9 Oct 2019, 12:02    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce jeudi, notre temps sera influencé par un thalweg d'altitude, qui aura tendance à lentement se retirer de nos régions. Des courants froids seront toujours présents en altitude avec des températures qui tourneront autour des - 24°C à 500hp et qui pourraient rester inférieures à -20°C au même étage atmosphérique, une bonne partie de la journée. Les valeurs d'instabilité pourraient localement atteindre les 200J par kg, ce qui sera suffisant à la formation de nuages convectifs. Un vigoureux jet stream va transiter par nos régions, avec des vitesses en son centre qui pourraient atteindre des valeurs comprises entre 220 et 240km/h. Dans ces conditions, des cellules convectives pourront localement évoluer en orages pouvant s'accompagner d'un peu de grêle (et de grésil, vu les températures proches des 0°C à 850hp) et de rafales de vent, puisque l'air des moyennes couches atmosphériques sera sec et animé de courants pouvant atteindre les 70km/h. Les cisaillements des vents de vitesse pouvant approcher les 30m/s entre 0 et 6 km de haut, une ligne convective pourrait se former.

Un front chaud pourrait permettre aux cellules convectives de se former par le bas, mais l'instabilité risquerait de ne pas être assez élèvée pour permettre la formation d'orages. Nous n'aurions alors que des passages pluvieux d'où les phénomènes orageux pourraient être exclus.

En raison d'un risque d'orages pouvant s'accompagner d'un peu de grêle, de grésil et de rafales de vent, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise ce jeudi, avec une estimation de 10%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Sat 12 Oct 2019, 11:24    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce week-end, un vaste complexe perturbé sera présent sur le Nord de l'Europe, en Russie, Sur l'Islande et les îles Britanniques. Sur ces dernières, un ensemble dépressionnaire sera composé de centres de basses pressions, qui vont se creuser tout en descendant vers le Sud et en progressant vers l'Est à la fois, influençant le temps sur nos régions. Nous serons attentifs à un large thalweg relié à toute cette zone perturbée, qui va se placer sur le Golfe de Gascogne, dirigeant vers nos régions des courants de surface méridionaux et chauds pour la saison et qui seront humides et instables.

Les valeurs d'instabilité pourraient localement approcher les 400J par kg (vu la présence de courants froids et assez rapides en altitude), ce qui sera suffisant à la formation de nuages convectifs. Nous serons placés en entrée droite d'un vigoureux jet stream, dont la vitesse des vents pourrait approcher les 260 km/h en son centre. Des courants d'altitude d'abord modérés (jusque 120km/h) puis ensuite forts, (jusque 170 km/h), nous concerneront et pourraient intensifier les nuages cumuliformes qui pourraient évoluer en orages pouvant produire des précipitations diluviennes. En effet, la combinaison de la douceur de l'air des basses couches et des basses pressions, lui donneront un potentiel humide très important. Comme une situation de blocage de la perturbation par des hautes pressions présentes sur l'Europe centrale et méridionale aura lieu, cela fera qu'aussi bien les centres de basses pressions, que le jet stream ne progresseront que peu, (voire pas du tout) vers l'Ouest, ce week-end . En cas d'orage, des cellules convectives pourraient se succèder aux mêmes endroits pouvant causer des inondations. Il pourrait tomber localement 50 litres d'eau par m² en une heure. La grêle ne peut pas être tout à fait exclue, vu l'arrivée de courants rapides et secs dans les couches atmosphériques moyennes (ils pourront atteindre les 120km/h). Les cisaillements des vents de vitesse pouvant atteindre voire même dépasser les 25m/s entre 0 et 6 km de haut, indiqueront la possibilité de la formation d'orages multicellulaires (risque surtout présent dans la nuit de samedi à dimanche et dimanche en matinée). Un jet des basses couches pourrait rapidement se former, par la baisse rapide des pressions et pourrait atteindre, voire dépasser les 80km/h à 925 hp, dimanche en matinée, avec des cisaillements des vents de vitesse pouvant approcher les 20m/s, entre 0 et 1 km de haut. Les vents étant de secteur Sud au niveau du sol et de Sud-Ouest à 925 hp, indiqueront la présence de cisaillements de direction des vents, pouvant favoriser la formation de l'une ou l'autre tornade, d'autant plus que le point de rosée sera particulièrement élèvé en matinée, avec 15°C à 2m,  (valeur liée à une assez forte humidité des basses couches et à la douceur exceptionnelle des températures de surface.
Une forte convergence préfrontale pourrait permettre la formation des cellules convectives par le bas.
Le point faible de la situation pourrait être l'humidité excessive des basses et moyennes couches atmosphériques, qui pourrait être plus favorable à un épisode de pluies, d'où les phénomènes orageux pourraient être exclus.

En raison d'un risque d'orages pouvant donner des précipitations intenses, de la grêle, des fortes rafales de vent, voire l'une ou l'autre tornade, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour ce dimanche, avec une estimation de 30%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Sat 12 Oct 2019, 11:36    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Pour lundi, la situation orageuse pourrait être assez similaire à celle de dimanche, si ce n'est que l'instabilité et la dynamique d'altitude (surtout les mouvements de tempête dans les basses couches) pourraient toutes deux être en hausse.

Situation à suivre....
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Mon 14 Oct 2019, 15:39    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Aujourd'hui : Instabilité proche des 800J par kg, pour cette fin d'après-midi, et ce jusque dans le courant de la nuit. Nous serons en entrée droite d'une vigoureuse branche de jet stream dont la vitesse des vents pourrait vraisemblablement atteindre les 140 km/h. Présence d'un jet des basses couches pouvant atteindre voire localement dépasser les 75km/h. Le potentiel pluviométrique pourrait être la principale caractéristique de ces orages, s'ils ont lieu, avec localement  de 50 à 60 litres d'eau par m² pouvant tomber en une heure. La teneur en humidité de l'air pourrait en effet être exceptionnelle pour la saison, avec un point de rosée pouvant atteindre 16°C en soirée et en début de nuit, au moment où les températures seront toujours de l'ordre de 20°C. Risque d'inondations.
La sécheresse de l'air des basses couches, suivie d'une humidité excessive au même étage atmosphérique ne pourrait favoriser que la prolongation des éclaircies jusqu'en fin de soirée, où la pluie prendrait le relais, avec phénomènes orageux rares voire absents.

Nous délivrons un niveau 1 de risque orageux pour le pays, avec précipitations diluviennes et risque d'inondations (estimation de 20 à 30%). De vigoureuses rafales de vent ne peuvent être exclues, sous une cellule plus puissante, vu la présence d'un jet des basses couches et de cisaillements de vitesse des vents pouvant atteindre 14m/s entre 0 et 1 km de haut.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Thu 17 Oct 2019, 13:55    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce vendredi, une dépression traversera les îles Britanniques, tandis que sur son flanc Sud-Est, un thalweg dynamique concernera nos régions, avec l'arrivée de courants froids (températures pouvant descendre jusque - 26°C à 500hp) et rapides en altitude.
L'instabilité pourrait avoisiner localement les 500J par kg de MUCAPE, ce qui sera suffisant à la formation de cellules convectives, qui pourraient être renforcées par le passage de branches multiples d'un puissant jet stream qui transitera par nos régions. Les courants pourraient atteindre des vitesses qui varieront de 140  à 180km/h. Le jet pourrait avoir tendance à se diviser en plusieurs parties, ce qui pourrait amplifier les effets d'appels d'air générés par son entrée sur nos régions et son départ (ainsi que par l'arrivée, rapide aussi,  d'une anomalie de tropopause bien marquée). Cela fait que des orages localement sévères pourraient se former sur l'Ouest du pays, mais pourraient concerner les autres régions également. Les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 6km de haut pourraient atteindre voire même dépasser les 30m/s, avec la possibilité de voir se structurer une ou des lignes de grains pouvant s'accompagner de violentes rafales de vent, le flux pouvant atteindre voire même localement dépasser les 100km/h à 700hp et être en plus très sec. De la grêle pourrait accompagner ces orages et l'on ne peut exclure une rafale descendante. Les rafales convectives, de façon générale pourraient être accentuées par la présence d'un jet des basses couches (75km/h à 925hp pouvant être localement dépassés) et de cisaillements entre 0 et 1 km de haut, pouvant atteindre 14m/s. Une variation de direction des vents, suivant l'altitude, passant du secteur Sud-Ouest au niveau du sol, au secteur Ouest au niveau du jet stream, indiquera une possibilité d'avoir l'un ou l'autre orage rotatif de type LT.

Un front froid suivi d'une limite post-frontale pourraient tous 2 permettre la formation des cellules convectives par le bas.

Mais l'excès d'humidité, suivi d'air trop sec, dans les basses couches(vents pouvant plus provenir de l'intérieur de la France que du Golfe de Gascogne) pourraient faire qu'il fasse d'abord pluvieux sur nos régions, puis que de larges éclaircies se fassent, lors desquelles il ne se produirait que l'une ou l'autre ondée avec phénomènes orageux rares voire inexistants.

En raison d'un risque d'avoir des orages pouvant donner de la grêle, du grésil (températures pouvant être proches de 0°C à 850hp, l'après-midi) et de fortes rafales de vent, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise sur nos régions, ce vendredi, avec de 15 à 30% d'estimation.
Les valeurs de TA 500hp élèvées indiqueront une possibilité de renforcement non négligeable du thalweg, d'ici demain, avec possibilité d'instabilité et de dynamique d'altitude toutes 2 revues à la hausse. Dans ce cas, le niveau de risque orageux pourrait être réévalué.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Sat 19 Oct 2019, 09:32    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce samedi, le risque convectif restera présent surtout sur l'Ouest de nos régions. En effet, un nouveau thalweg dynamique concernera nos régions. Il se forme sur la partie Sud d'une dépression qui se place actuellement sur la Mer du Nord. Des courants froids et rapides seront présents en altitude, avec des températures qui baisseront jusqu'à -22°C à 500hp. Les valeurs d'instabilité pouvant atteindre voire même localement dépasser les 200J par kg seront suffisantes à la formation de nuages cumuliformes qui pourront donner ça et là de l'orage, puisque le  jet stream pourrait atteindre en son centre des vitesses de 220km/h, voire plus. Nous serons temporairement en entrée droite de celui-ci. Il pourra renforcer les cellules.Un flux sec dans les moyennes couches pourrait les intensifier et elles pourraient s'accompagner de rafales venteuses. Les cisaillements des vents de vitesse pouvant être supérieurs à 30m/s entre 0 et 6 km de haut pourraient permettre la formation d'une ligne convective.

L'instabilité risquerait d'être trop faible pour permettre la formation d'orage, en outre, le front froid risquerait de se trouver trop à l'avant de la zone instable, ce qui ferait qu'à part des épisodes pluvieux suivis de temps plus sec, il ne se passerait rien.

Ce samedi, en raison d'un risque d'orage local pouvant s'accompagner de rafales de vent, nous délivrons un niveau 1 de risque orageux pour l'Ouest du pays, avec 5 à 10% d'estimation.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Sat 19 Oct 2019, 10:18    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce dimanche, le système perturbé présent sur les îles Britanniques et nos régions aura tendance à évoluer en un complexe dépressionnaire, qui pourra s'étendre jusqu'au Sud de l'Europe et au Nord de l'Afrique. Dans sa partie centrale, une dépression remontera de France vers nos régions.
Dans la nuit de dimanche à lundi, elle traversera notre pays, pouvant s'accompagner de courants froids d'altitude qui pourraient descendre jusqu'à des valeurs inférieures à -22°C à 500hp. Si nous restons dans la partie Est de cette dépression, elle pourrait s'accompagner d'un flux nocturne doux, en surface, avec des températures proches des 15°C. Dés lors, des valeurs d'instabilité proches des 400J par kg, pourraient être possibles sur nos régions et devraient être suffisantes à la formation de nuages convectifs pouvant être tonifiés  par une excellente divergence d'altitude. Nous serons en sortie gauche d'un vigoureux jet -stream, dont la vitesse des vents pourrait dépasser les 220km/h en son centre. Le point de rosée, en surface pourrait avoir une température très proche de celle de l'air ambiant, ce qui indiquera une très forte humidité des basses couches. Les orages pourraient donc être abondamment pluvieux, avec risque d'inondations, s'ils se succèdent aux mêmes endroits (Précipitations pouvant atteindre 40 litres d'eau par m² déversés sur une heure). Des courants entre 70 et 100km/h, composés d'air sec, dans les moyennes couches, pourraient causer la formation de grêle sous les orages. Ils pourraient s'accompagner aussi de fortes bourrasques de vent, avec rafales descendantes possibles. Le potentiel venteux des cellules pourrait être accentué par la présence d'un jet des basses couches et de cisaillements des vents pouvant atteindre les 14m/s entre 0 et 1km de haut. En outre, les cisaillements directionels des vents pourraient être significatifs, puisque l'on pourrait passer d'un flux de surface d'Est-Nord-Est au niveau du sol à un flux de Sud à 925hp. Cette forte variation de la direction des vents entre le sol et le premier km de haut, indiquera le risque d'avoir l'une ou l'autre tornade en cas d'orage.

Une occlusion pourrait permettre la formation des cellules par le bas. Si elle se place dans la zone instable, sous la sortie gauche du jet stream, les cellules convectives pourraient se former rapidement et s'organiser en un système convectif potentiellement étendu, puisque les cisaillements de vitesse des vents pourraient dépasser les 30m/s entre 0 et 6km de haut.

Le point faible de la situation pourrait être une très forte humidité des basses couches, qui, si elle se place en phase avec les zones fortement humides des moyennes couches, pourrait n'être favorable qu'à un épisode pluvieux, lors duquel les phénomènes orageux pourraient être rares voire absents.

Le niveau de risque orageux dépendra beaucoup du renforcement ou non du noyau dépressionnaire qui passera sur nos régions. Les valeurs de TA 500 hp, élèvées, vont dans le sens d'une intensification de la perturbation, avec instabilité et dynamique d'altitude pouvant tous 2 augmenter.
Un niveau 1 de risque orageux pourrait être d'actualité, dans la nuit de dimanche à lundi, avec une estimation de 30% (Risque de fortes pluies, de grêle, de fortes rafales de vent, voire même de tornade). Il n'est pas exclu que l'on passe en niveau 2 de risque orageux.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Wed 23 Oct 2019, 10:41    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce jeudi, entre l'Islande et l'Ecosse, un noyau dépressionnaire va considérablement se renforcer et sera à l'origine de la remontée d'un flux de Sud-Sud-Ouest, de surface, qui sera très doux, mais qui pourrait devenir de plus en plus humide et instable, au fil des heures, puisqu'il pourrait se charger d'humidité sur le Golfe de Gascogne toujours chaud. Un thalweg dynamique présent sur le flanc Sud-Est de la vaste zone perturbée pourrait également se renforcer d'une façon significative, avec des courants d'altitude qui vont devenir de plus en plus rapides et dont la température pourrait descendre entre -18 et -20°C. La perturbation qui nous concernera est celle qui sévit actuellement sur le Nord-Est de l'Espagne et le Sud de la France et qui aura tendance à remonter vers nos régions et fusionner avec la vaste dépression centrée sur l'Atlantique, entre l'Ecosse et l'Islande.

Cela fait que la situation météorologique de ce jeudi pourrait être très complexe et nous réserver des surprises. L'instabilité prévue à cette heure-ci semble être de valeurs très modestes, jusqu'à 200J de MUCAPE sur l'Ouest du pays, mais il n'est pas exclu qu'elle soit revue à la hausse, vu le renforcement du thalweg. Le jet stream qui va s'intensifier au fil des heures, pourrait finir par dépasser les 240km/h en son centre, ce qui pourrait intensifier les cellules convectives qui se seraient formées. Des orages seront ici et là possibles, puisque nous serons placés en sortie gauche Dudit jet. Les orages pourraient s'organiser en ligne multicellulaire, puisque les cisaillements de vitesse des vents pourraient dépasser les 20m/s entre 0 et 6km de haut. Les courants pouvant atteindre voire dépasser les 90km/h à 700hp et être secs pourraient intensifier le courant descendant des cellules, qui pourraient s'accompagner de grêle et de bourrasques de vent, si l'instabilité est suffisante pour ça, ce qui à cette heure est incertain. Le potentiel venteux des cellules pourrait être accentué par la présence d'un jet des basses couches (à 925 hp) dont la vitesse des vents pourrait approcher les 80km/h, avec des cisaillements entre 0 et 1 km de haut pouvant dépasser les 12m/s.

Une limite fontale suivie d'une convergence post frontale pourraient toutes 2 permettre la formation des cellules convectives par le bas. Mais l'instabilité risquant d'être insuffisante pourrait faire qu'il n'y aurait que de belles éclaircies entrecoupées par des périodes pluvieuses, si l'humidité devient excessive dans les basses et moyennes couches. Il pourrait donc ne pas il y avoir d'orage du tout.

En raison d'un risque d'avoir des orages potentiellement venteux et pouvant s'accompagner de fortes précipitations voire de grêle, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise ce jeudi, avec une estimation de 15%. Le niveau de risque orageux pourrait être réévalué, puisque les valeurs de TA 500hp assez élèvées semblent indiquer un renforcement de la perturbation, avec instabilité et dynamique d'altitude pouvant être toutes 2 revues à la hausse.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Fri 1 Nov 2019, 12:57    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Dés la nuit de ce vendredi à samedi, une dépression va rapidement se creuser sur les îles Britanniques. Sur son flanc Sud-Est, un large thalweg dynamique concernera nos régions, avec des pressions qui pourraient descendre jusque 985hp sur l'Ouest de nos régions. Une anomalie de tropopause avec des températures pouvant descendre jusque -22°C à 500hp devrait rapidement aborder nos régions. Comme nous allons temporairement nous retrouver dans le secteur chaud de la perturbation, les températures remonteront dans les basses couches. L'air va donc devenir de plus en plus instable, avec des valeurs de MUCAPE pouvant avoisiner localement les 400J par kg. Des cellules convectives potentiellement très pluvieuses pourront se former et évoluer en orages, puisque les courants d'altitude pourraient gagner de la vitesse. Les valeurs de TA très élèvées, indiqueront un risque de net renforcement de la perturbation avec dynamique d'altitude (et même instabilité pouvant être revus tous 2 à la hausse). Le jet stream pourrait approcher les 190km/h en son centre et nous nous trouverons en entrée droite de celui-ci, puis en sortie gauche, ce qui pourrait tonifier les cellules convectives. Un jet pouvant atteindre les 120km/h à 700hp  et être constitué d'air très sec, pourrait considérablement intensifier le courant descendant des cellules convectives, qui pourraient s'accompagner de grêle et de fortes bourrasques (rafales descendantes possibles). Et un autre jet, (des basses couches) pourrait dépasser les 90km/h, ce qui pourrait accentuer le potentiel venteux. Notons que les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 6 km de haut pourraient atteindre des valeurs supérieures à 25m/s, ce qui pourrait structurer une ligne de grains potentiellement étendue, tandis que les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 1 km de haut, pouvant approcher les 18m/s pourraient autoriser la survenue de l'une ou l'autre tornade, puisque le flux sera de Sud-Ouest au niveau du sol et pratiquement d'Ouest au niveau 925hp. Les cellules convectives pourraient se former sur le front froid, qui sera modérément actif et potentiellement suffisant à la formation des nuages cumuliformes par le bas. Le point faible de la situation pourrait être une trop importante humidité des basses couches, favorable à un épisode de pluies copieuses, avec peu voire pas de phénomènes orageux.

En raison d'un risque d'orages pouvant s'accompagner de pluies diluviennes, de grêle, voire de fortes rafales de vent, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour nos régions, cette nuit de vendredi à samedi et ce samedi, avec 30% d'estimation.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Wed 6 Nov 2019, 12:07    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce jeudi, une dépression va approcher nos régions, depuis les îles Britanniques avec possbilité de descendre, chez nous, en dessous de 1000hp de pression.
Elle sera accompagnée du premier abaissement de tropopause significatif de la saison, avec températures qui descendront en dessous de -30°C (jusque -32°C possibles à cet étage atmosphérique) à 500hp. Cette anomalie d'altitude arrivera rapidement sur nos régions et pourrait faire augmenter l'instabilité jusqu'à des valeurs suffisantes à la formation de nuages cumuliformes, avec jusque 300J par kg de MUCAPE.
Le risque d'orages de masse d'air froid augmentera donc dans la journée et ce jusqu'en soirée.

Une branche de jet avec des courants pouvant approcher les 120 km/h créera une divergence d'altitude suffisante (quand nous serons en sortie gauche de celui-ci) à faire évoluer les nuages bourgeonnants en orages, qui pourraient s'accompagner de grésil, vu les températures négatives à partir de 850hp. Un peu de grêle sera possible sous l'une ou l'autre cellule, puisque l'air pourrait s'assècher dans les moyennes couches atmosphériques. Quelques bourrasques de vent pourraient survenir en cas d'orage, puisqu'un jet modéré sera présent à 925 hp, avec des cisaillements de basses couches pouvant atteindre les 12m/s.
A noter que les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 6 km de haut, pourraient atteindre les 25m/s, ce qui pourrait permettre la formation d'orages multicellulaires.

Un front froid suivi d'une limite post frontale pourraient chacun avoir l'énergie suffisante à la formation des cellules convectives par le bas.
Les points faibles de la situation, outre le manque possible d'instabilité suffisante à la formation d'orage, pourraient être un excès d'humidité des basses et moyennes couches atmosphériques, suivi d'un assèchement de celles-ci, ce qui ferait, que nous ne connaîtrions que des épisodes de pluies entrecoupés d'éclaircies.

Un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise sur nos régions, pour ce jeudi, puisque les valeurs de TA 500hp significatives (Air maritime polaire arrivant chez nous, au dessus de mers toujours anormalement chaudes) indiqueront un renforcement probable du thalweg qui arrivera sur nos régions, avec potentiellement, hausse de la dynamique d'altitude et de l'instabilité, surtout si l'air froid d'altitude se fait plus abondant et qu'une advection d'air maritime doux et humide, dans les basses couches se fait  sur nos régions, depuis un Golfe de Gascogne toujours chaud.
Le risque principal en cas d'orage pourrait être lié au grésil et aux bourrasques de vent, avec 5 à 10% de chance d'avoir des phénomènes sévères sur nos régions, plus, en cas de renforcement des conditions perturbées.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Offline

Joined: 12 Oct 2013
Posts: 949
Localisation: Bruxelles

PostPosted: Wed 13 Nov 2019, 12:13    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce jeudi, une grosse dépression associée à un large complexe dépressionnaire situé sur les Iles Britanniques et la mer du Nord va aborder nos régions. Les températures à 500 hp pourraient tomber jusque  -34°C, tandis que les températures de surface pourraient localement remonter jusqu'à des valeurs douces, proches des 10°C (surtout sur l'Ouest de nos régions) puisque la dépression sera toujours à l'Ouest de nos régions, permettant l'arrivée de courants maritimes en provenance du Golfe de Gascogne, vers nos régions. Les valeurs de MUCAPE pourraient localement dépasser les 200J par kg, ce qui pourrait permettre à des nuages convectifs de se former. Comme la dynamique d'altitude sera en hausse, avec un jet stream pouvant dépasser les 160km/h, des orages pourraient, ça et là, se produire. Nous serons en effet en sortie gauche DuDit jet, avec une bonne divergence d'altitude qui se créera. Les valeurs de TA 500hp significatives annoncent un possible renforcement de la dépression, avec possible hausse de l'instabilité et de la dynamique d'altitude. Ces orages pourraient s'accompagner de bourrasques de vent (air sec dans les couches moyennes) et de grésil, vu les températures déjà négatives à 850hp.
Une ligne de grains pourrait se structurer, vu que les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 6 km de haut pourraient dépasser les 35m/s.

Les points faibles de la situation pourraient être le manque de convergence de surface et d'instabilité qui pourraient faire que nous ne connaîtrions que des ondées, avec peu voire pas de phénomènes orageux.

En raison du risque de bourrasques de vent et d'averses de grésil, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise sur nos régions, ce jeudi, avec 15% de chances de connaître des phénomènes convectifs sévères.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Back to top
Visit poster’s website
Michael Baillie
Administrateur

Offline

Joined: 22 Mar 2010
Posts: 3,861
Localisation: Namur

PostPosted: Thu 21 Nov 2019, 14:37    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019 Reply with quote

Ce qui est parfait avec le fait que tu postes tes prévisions au sein du forum, c'est que tu peux être certain de pouvoir les consulter aisément après coup pour faire une comparaison avec la réalité ou autre  Smile  Sur Facebook, c'est la galère totale pour ne fusse que retrouver une publication  Neutral
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 14:46    Post subject: Prévisions orageuses pour les années 2018 et 2019

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Belgorage Forum Index -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
Page 12 of 13

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

lpch_blue par Leparachute
Belgorage Forum Index