Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 775
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 2 Jan 2018, 12:56    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018 Répondre en citant

Bonjour à tous, bonne année 2018 et mes meilleurs vœux. Smile

Faute de temps pour la journée de demain, je vais déjà poster l'évolution convective probable de la journée de ce mercredi, qui promet d'être très intéressante.

En effet, notre temps va être concerné par le creusement d'un virulent noyau dépressionnaire sur la Mer du Nord, en fin de nuit de mardi à mercredi. Celui ci passera assez près de nos régions.
Une anomalie de tropopause assez marquée avec des températures à 500 hp, pouvant descendre à des valeurs de -34°C traversera rapidement nos régions dans la journée de mercredi et accentuera le risque convectif tout au long de celle ci.

Sur le pourtour de cette profonde dépression, un très vigoureux jet stream causera une puissante divergence d'altitude qui pourra renforcer les cellules convectives.
Nous serons placés en sortie gauche de ce courant d'altitude particulièrement rapide tout au long de la journée. (Le jet stream pourra atteindre des vitesses de 300 km/h en son centre).
Les cellules pouvant s'accompagner de violentes rafales de vent, pourront très vite s'organiser en structures multicellulaires, puisque les cisaillements de vitesse des vents entre 0 et 6 km de haut, seront fréquemment supérieurs à 30m/s, pouvant même localement approcher les 40m/s, ce qui est remarquable.
A noter qu'un jet des basses couches accentuera le risque de fortes rafales convectives. Les cisaillements de vitesse des vents pourront atteindre les 18m/s entre 0 et 1 km de haut. La variabilité de direction des vents entre le sol et  les moyennes couches atmosphériques (Ouest au niveau du sol et Nord Ouest a cette altitude pourraient autoriser la formation d'orages rotatifs à faible instabilité, de type supercellules LT. Le risque de l'une ou l'autre tornade sous ces cellules plus puissantes ne peut être totalement exclu, si l'humidité des basses couches est suffisante. L'assèchement des moyennes couches atmosphériques pourrait favoriser la survenue de rafales descendantes sous l'orage.

Les températures déjà négatives à 850 hp pourront être à l'origine d'averses de grésil, voir de neige en grain.


Si le retrait du jet stream pourrait se faire simultanément à l'entrée de l'anomalie de tropopause sur nos régions (le matin) et à l'arrivée d'une assez puissante convergence de surface (limite post frontale) ce qui multiplie les chances de voir se former la convection (grâce à la présence réunie des forçages de surface et d'altitude), l'instabilité pourrait être insuffisante à la formation des cellules. De plus, il n'est pas tout à fait exclu que l'air des basses couches s'assèche trop, ce qui aurait pour conséquence de priver les cellules de l'humidité suffisante à leur formation. A part la survenue d'éclaircies accompagnées de l'une ou l'autre ondée, il ne se passerait alors rien du tout.


En raison d'un risque de voir se former des cellules convectives pouvant s'accompagner de violentes rafales de vent, et de grésil, un niveau 1 de risque orageux pour l'ensemble de nos régions pourrait être de mise, avec une estimation pouvant aller jusque 20% .
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Jan 2018, 12:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 775
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 15 Jan 2018, 15:31    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018 Répondre en citant

Evolution orageuse possible pour la journée de demain :

Une dépression secondaire va concerner nos régions. Elle est associée à un complexe dépressionnaire centré au Nord de l'Ecosse et sur l'Islande.
Une très profonde anomalie de tropopause l'accompagnera, avec des températures inférieures à -40°C à 500 hp en son centre, mais les températures descendront déjà jusque -34°C, a cette altitude sur nos régions, ce mardi après midi et jusque -36°C en soirée.

Une très puissante divergence d'altitude concernera nos régions puisque nous serons en sortie gauche d'un jet stream extrêmement puissant, dont les vitesses pourraient dépasser les 300 km/h en son centre. Le potentiel convectif devrait donc être présent demain, (renforcé par l'action conjointe, en altitude, du retrait du jet stream et de l'entrée de l'abaissement de tropopause sur nos régions), malgré une faible instabilité et des cellules orageuses pourront ça et là se former et s'accompagner de vigoureuses rafales de vent.
Les valeurs de cisaillements globaux, seront significatives et pourront fréquemment approcher voir même dépasser les 40m/s, ce qui indique un risque de voir se former rapidement des lignes de grains.

Les cisaillements des basses couches supérieurs à 12m/s pourraient être à l'origine du renforcement du potentiel venteux des cellules, d'autant plus qu'ils pourraient se coupler à un assèchement relatif des couches moyennes. On ne peut donc totalement exclure la survenue de rafales descendantes sous une cellule plus vigoureuse.

Les températures déjà négatives à  850 hp, pourraient autoriser la survenue de grésil voir de neige en grain sous les cellules.

Les principaux points faibles de la situation orageuse devraient se situer au niveau du manque de force que pourrait avoir la convergence post frontale qui devrait concerner nos régions dans l'après midi et en soirée, ainsi que dans le manque d'instabilité. Le risque orageux devrait alors s'en trouver assez fort limité et pourrait même être absent, d'autant plus qu'un assèchement trop important des basses couches pourrait se faire, suivi ensuite d'une trop abondante humidité de celles ci. Dans ce cas, nous n'aurions que des éclaircies, suivies de périodes d'ondées d'où les phénomènes orageux pourraient être exclus.

En raison d'un risque de développements d'orages, ça et là, pouvant s'accompagner de violentes rafales de vent, voir de grésil et de neige en grain, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour notre pays, avec une estimation pouvant aller de 10 à 20% selon les régions.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 775
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 16 Jan 2018, 12:35    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018 Répondre en citant

Evolution orageuse possible pour la journée de mercredi :

Un thalweg relié à une vaste dépression positionnée à proximité de l'Islande va concerner notre temps.
Des courants toujours très rapides et particulièrement froids seront présent en altitude avec des températures à 500 hp qui pourront descendre jusque -40°C.

Le risque convectif pourrait donc être présent tout au long de la journée de mercredi. Les cellules bénéficieront à nouveau d'une excellente divergence d'altitude, puisque nous serons en sortie gauche d'un très vigoureux jet stream dont la vitesse des vents pourrait dépasser les 260 km/h en son centre.

Les cellules convectives pourraient facilement évoluer jusqu'à l'orage  grâce à la vitesse de ces courants présents dans les hautes couches atmosphériques, combinée au transit du minimum d'altitude.
Les cisaillements globaux pourront approcher les 30 m/s, ce qui est une valeur assez significative. Les cellules convectives pourraient ainsi se structurer en petits ensembles multicellulaires pouvant s'accompagner de puissantes rafales de vent, vu les cisaillements toujours présents entre 0 et 1 km de haut pouvant avoisiner voir dépasser les 12m/s.

Le risque venteux des cellules convectives  pourrait être accentué par un assèchement assez présent de l'air des moyennes couches atmosphériques.

Les températures bien négatives à 850 hp (environ -6°C) pourraient favoriser la survenue de neige sous les cellules convectives. Des congères pourraient se former par endroit.

Une convergence post frontale traversera le pays et pourrait être suffisamment puissante pour permettre la formation des cellules par le bas.
Le point faible de la situation pourrait être un décalage trop important entre les zones de forçage de surface et d'altitude avec  la zone instable elle même, ce qui pourrait limiter le risque orageux. De plus, les valeurs d'instabilité pourraient être insuffisantes à la formation de la convection.

Dans ce cas, à part un passage d'ondées espacées par de larges éclaircies (l'air pourrait s'assècher dans les basses couches) il ne se passerait rien.

En raison d'une possibilité d'avoir ça et là des développements d'orages pouvant s'accompagner de violentes rafales de vent et de précipitations neigeuses pouvant former localement des congères, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour nos régions, surtout pour le Nord et l'Est de celles ci, (bien que des orages pourraient se former ailleurs).
L'estimation  pourrait être de 5 à 10% .
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 775
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer 24 Jan 2018, 15:04    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018 Répondre en citant

Evolution orageuse probable pour la journée de demain.

Après le passage d'une zone pluvieuse sur notre pays durant la nuit de mercredi à jeudi et jeudi matin, un front froid instable prendra le relais l'après midi et en soirée. Au sein de celui ci, des orages pourront se développer.
En effet, un thalweg dynamique d'altitude va aborder nos régions, avec des températures qui vont baisser à l'altitude de 500 hp. Les valeurs pourraient y  être de -32°C sur l'Ouest de nos régions.
Le potentiel convectif augmentera donc et pourrait être accentué par la présence d'une bonne divergence d'altitude. Nous serons en effet situés en entrée droite d'un vigoureux jet stream dont les vents pourraient dépasser en son centre les 240 km/h. Les cellules convectives pourraient être tonifiées (d'autant plus que l'entrée de l'anomalie de tropopause sur nos régions se fera au même moment) et évoluer en orages pouvant se structurer en ensembles multicellulaires (cisaillements globaux notables pouvant atteindre voir dépasser 35m/s) pouvant s'accompagner de fortes rafales de vent. L'assèchement des couches moyennes pourrait renforcer ce risque venteux, avec risque de rafales descendantes. Les cellules pourraient également s'accompagner de grésil, vu les températures déjà négatives à 850 hp.

Les valeurs de TA à 500 hp sont en faveur d'un net renforcement possible de la dépression d'altitude et donc de l'augmentation de l'instabilité et de la dynamique d'altitude, ce qui pourrait faire que le risque orageux soit revu à la hausse, ce jeudi.
D'ailleurs, l'approche de cette zone perturbée pourrait s'accompagner du creusement rapide d'un thalweg de surface, avec baisse des pressions au niveau du sol, qui pourrait être à l'origine de la création d'une zone de convergence des vents de type front froid, pouvant aider les cellules convectives à se former par le bas.

Le point faible de la situation pourrait se situer au niveau de cette convergence, qui risquerait de manquer de force suffisante à la formation des cellules convectives. De plus, l'instabilité pourrait être trop faible pour permettre leur formation. L'indice de soulèvement positif indiquera une difficulté des gouttelettes d'eau à s'élever pour constituer les nuages cumuliformes.
Nous n'aurions alors qu'une zone pluvieuse, d'autant plus que les valeurs d'humidité de surface pourraient être excessives.

En raison d'un risque de cellules convectives pouvant évoluer en orages multicellulaires potentiellement venteux et accompagnés de grésil, un niveau 1 de risque orageux pourrait être de mise pour nos régions, avec une estimation de 15 à 20%. Une évolution de la situation vers un plus grand risque orageux sera parfaitement possible vu un éventuel renforcement du thalweg. Dans ce cas, le niveau du risque orageux pourrait être revu à la hausse.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:31    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de janvier 2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum