Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017, 11:49    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

À vos cartes ! Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Oct 2017, 11:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 6 Oct 2017, 09:44    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions de ce vendredi :

Situation météorologique :

Ce vendredi, un thalweg d'altitude va influencer notre temps.
Il est associé à une vaste dépression centrée sur la Russie.  Les températures vont tomber jusqu'à -26°C à 500 hp sur le Nord-Est du pays.
Le risque convectif sera donc présent aujourd'hui sur nos régions.


Analyse du potentiel convectif :

Les valeurs de MUCAPE pourront atteindre 300J par kg, ce qui sera suffisant à la formation de nuages cumuliformes.
La zone instable pourrait se trouver en bordure d'un très puissant jet-stream, dont la vitesse pourrait atteindre et même dépasser 240 km/h.
L'évolution orageuse des cellules convectives qui se seront formées sera donc parfaitement possible grâce à cette remarquable vitesse des courants d'altitude, dont l'arrivée sur nos régions provoquera un effet d'appel d'air sur les basses couches atmosphériques qui tonifiera les cumulonimbus.

Un assèchement des couches moyennes rendra possible la survenue de violentes rafales convectives sous une cellule plus puissante et de la grêle pourrait accompagner les orages qui se seraient formés.


Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité risquerait cependant de manquer, ce qui réduirait le risque orageux, voir le rendrait absent. En plus, la limite post-frontale qui sera présente sur nos régions pourrait ne pas avoir l'énergie suffisante à la formation des nuages convectifs. Il pourrait il n'y avoir que des ondées et périodes de pluie, d'où les phénomènes orageux pourraient être absents.


Niveau du risque orageux :

En raison d'un risque de violentes rafales convectives, nous délivrons un niveau 1 de risque orageux essentiellement pour l'Est et le centre de nos régions, avec une estimation de 10%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 15 Oct 2017, 10:03    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions pour la nuit de ce dimanche à lundi :


Situation météorologique :

L'ouragan Ophélia va remonter sur l'Atlantique, en direction de l'Irlande, en dirigeant vers nos régions un flux de surface méridional et tropical et donc chaud pour la saison, avec des températures qui pourront atteindre localement 25°C. Associé à ce système perturbé, un creux d'altitude concernera nos régions cette nuit et des courants froids circuleront dans les couches atmosphériques supérieures, ce qui aura pour conséquence de faire  augmenter le risque convectif.




Analyse du potentiel convectif :

Les valeurs d'instabilité monteront légèrement pour atteindre des valeurs suffisantes  à la formation de cellules convectives. Nos régions seront situées en sortie gauche d'un jet-stream de vitesse modérée, mais les courants des hautes couches atmosphériques ne devraient atteindre que des vitesses insignifiantes au dessus de notre pays. Ces  courants ne devraient donc pas beaucoup participer à la formation convective.

En revanche, une bonne convergence de surface, liée à la levée d'une brise de mer pourrait faire se former les cellules par le bas et les renforcer. L'un ou l'autre orage sera donc localement possible et pourrait s'accompagner de fortes précipitations voir même de rafales de vent et d'un peu de grêle à cause d'une sécheresse relative des couches moyennes.



Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité risquera d'être insuffisante à la formation convective, de plus, comme les pressions resteront élevées, l'air pourrait être trop sec dans les basses couches.
Il ne se produirait alors que l'une ou l'autre ondée et les phénomènes orageux pourraient être exclus.



Niveau du risque orageux :

En raison principalement d'un risque de fortes précipitations (mais peut-être aussi d'un peu de grêle voir de rafales de vent), nous délivrons un niveau 1 de risque orageux pour l'ensemble de nos régions. L'estimation sera de 5 à 10%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017, 08:01    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions de ce lundi :


Situation météorologique :


De l'air chaud de surface continuera de remonter depuis les tropiques sur notre pays. Il est envoyé vers nos régions par le cyclone Ophélia, auquel un creux d'altitude sera associé aujourd'hui. Ce creux concernera nos régions amenant dans les hautes couches atmosphériques, des vents froids, à l'origine d'une augmentation du risque convectif.



Analyse du potentiel convectif :


L'instabilité augmentera pour atteindre des valeurs de 600 j par kg, ce qui sera suffisant à la formation convective.
Des nuages cumuliformes pourront se former et leur développement pourrait être renforcé par une double divergence d'altitude.
En effet,  nous serons à la fois en sortie gauche d'un jet-stream faible à modéré et en entrée droite d'un autre, bien plus vigoureux.

L'évolution orageuse de l'une ou l'autre cellule sera donc possible. L'orage pourrait s'accompagner de rafales de vent voir d'un peu de grêle, étant donné la présence d'air relativement sec dans les couches moyennes et la présence aussi d'un jet des basses couches qui sera à l'origine de cisaillements de vitesse des vents pouvant atteindre 12 m/s entre 0 et 1 km de haut.


Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

La convergence de surface qui traversera nos régions pourrait manquer d'énergie suffisante à la formation convective, de plus l'air pourrait être trop sec dans les basses couches.
Dans ce cas, il pourrait ne rien se passer du tout.



Niveau du risque orageux : 

En raison d'un risque de rafales de vent voir de grêle nous délivrons un niveau 1 de risque orageux pour l'ensemble de nos régions, avec une estimation de 5%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Lun 16 Oct 2017, 08:22    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Si l'instabilité sera effectivement présente, on constate quand même que très peu de modèles ne mettent de précipitations pour la journée, signe qu'il manque non seulement des forçages mais également de nombreux autres éléments. 


Alors, le risque de 5% que tu estimes me semble beaucoup,et ce au vu des différents modèles (à mailles fines tels qu'Arome, Harmonie). On peut réellement penser que le risque orageux sera quasiment nul, pour ne pas dire inexistant. Dans ce cas, aucune prévision sur le site n'est à faire  Wink


Note: les quelques averses qui circulent ce matin sont directement liées au passage d'une ligne de convergence très peu structurée. Celle-ci va rapidement quitter notre pays en matinée. 
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017, 10:18    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions pour cette nuit de mardi à mercredi :


Situation météorologique : 

Un système perturbé sera présent sur l'Atlantique. En lien avec celui-ci, un abaissement de tropopause  concernera nos régions avec l'arrivée d'une poche d'air froid d'altitude qui surmontera l'air toujours doux présent sur nos régions mais dont l'origine toujours méridionale devient de plus en plus maritime et humide.



Analyse du potentiel convectif :

L'instabilité augmentera légèrement pour atteindre des valeurs suffisantes à la formation de nuages cumuliformes. Une divergence d'altitude sera présente sur nos régions même si les courants du jet-stream, dont nous serons soumis à l'entrée droite, ne seront pas  très rapides.
Les cellules convectives pourraient donc être légèrement renforcées, par la présence de ces courants d'altitude à proximité de nos régions.

Mais  c'est surtout une assez forte convergence de surface présente sur la Mer du Nord qui pourrait donner du tonus aux cellules et faire évoluer l'une ou l'autre d'entre elles en orage, pouvant concerner le littoral voir l'Ouest de nos régions.



Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité pourrait être insuffisante à la formation d'orage. Il ne pourrait il n'y avoir que quelques ondées mais sans orage.



Niveau du risque orageux : 

S'il y a un orage, il ne devrait pas présenter de sévérité particulière, c'est pourquoi, nous ne délivrons pas de niveau de risque orageux.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017, 10:00    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions pour ce mercredi :


Situation météorologique : 

Une goutte froide sera présente sur le Golfe de Gascogne et l'Espagne. En approchant nos régions, elle sera à l'origine de la présence d'un corridor d'air froid en altitude, tandis que les températures au niveau du sol resteront douces chez nous, grâce à un afflux d'air maritime méridional vers nos régions, dirigé par cette perturbation. Le risque convectif sera présent, surtout en fin d'après-midi.



Analyse du potentiel convectif :

L'instabilité augmentera légèrement pour atteindre des valeurs suffisantes à la formation de nuages cumuliformes. Une divergence d'altitude sera présente sur nos régions, mais ne devrait à nouveau jouer qu'un rôle mineur dans le renforcement des cellules convectives qui se formeraient.

Par contre ces cellules pourraient bénéficier d'une convergence de surface modérée pour se renforcer.

A nouveau, l'un ou l'autre orage sera possible sur l'Ouest de nos régions.


Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité pourrait être insuffisante à la formation d'orage. Il ne pourrait il n'y avoir que quelques ondées mais sans orage, d'autant plus que la convergence de surface pourrait manquer de la force nécessaire à déclencher la convection.



Niveau du risque orageux : 

S'il y a un orage, il ne devrait pas présenter de sévérité particulière, c'est pourquoi, nous ne délivrons pas de niveau de risque orageux.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 20 Oct 2017, 09:36    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Pour ce samedi en fin d'après-midi début de soirée une situation intéressante semble se profiler en matière d'orages, pour le pays. Smile

Un thalweg dynamique devrait concerner nos régions.


Une anomalie de tropopause bien structurée abordera nos régions.
Nous serons en sortie gauche d'un vigoureux jet-stream.
Une convergence modérée à forte devrait traverser nos régions.

De plus les valeurs de TA semblent indiquer un renforcement du thalweg.

La grande inconnue sera  l'instabilité qui pourrait apparemment manquer.

A suivre.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 21 Oct 2017, 08:46    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions pour ce Samedi :


Situation météorologique : 

Un thalweg dynamique  relié à une dépression qui va traverser les îles Britanniques  concernera  notre temps.
Une zone d'air froid en altitude (températures de -24°C à 500 hp) l'accompagnera, accompagnée par des vents rapides.
Le risque convectif augmentera donc dans la  seconde moitié de l'après-midi et en soirée.



Analyse du potentiel convectif :

Les valeurs d'instabilité vont légèrement augmenter pour atteindre des valeurs suffisantes à la formation convective. Divers éléments dynamiques pourront faire évoluer les cellules qui se seraient formées, jusqu'à l'orage.
Ainsi, nous nous retrouverons à la fois en sortie gauche et en entrée droite de 2 branches d'un vigoureux jet-stream (la première branche aura des vitesses supérieures à 180 km/h et la seconde des vitesses supérieures à 160km/h...Nous nous retrouverons ensuite en sortie gauche de cette dernière, ce qui provoquera de nouveaux forçages d'altitude pouvant stimuler la convection s'il reste assez d'instabilité pour ça) . Les vents gagneront plus de 25m/s entre le sol et les 6 km de haut, ce qui pourrait favoriser l'organisation des cellules en systèmes multicellulaires. La présence conjointe de ces courants d'altitude et de l'arrivée d'une anomalie de tropopause sur nos régions devrait exercer un effet d'appel d'air depuis les hautes couches atmosphériques sur les basses couches qui devrait rapidement faire se former les nuages convectifs.

Ajoutons à cela, en surface, la traversée de nos régions par une convergence  post-frontale, qui fera d'autant plus augmenter le risque convectif si elle se positionne bien entre les 2 jet et ou à l' arrière du second jet et à l'avant de l'anomalie de tropopause. Elle sera surmontée par un jet des basses couches dont les courants gagneront 12m/s, voir plus entre le sol et les 1000 mètres de haut, ce qui favorisera la survenue de  fortes rafales convectives sous les cellules. Ces rafales convectives pourront être intensifiées par la présence d'air sec dans les moyennes couches. Il y aura donc aussi le risque d'un peu de grêle sous l'orage.
 


Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité pourrait être insuffisante à la formation convective et l'indice de soulèvement pourrait être légèrement positif, ce qui compliquerait l'ascension des gouttelettes de vapeur d'eau au sein des nuages. De plus, l'air des basses couches pourrait être trop sec. Dans ce cas, à part quelques ondées, il ne se passerait rien. Les phénomènes orageux pourraient être absents.





Niveau du risque orageux :  

En raison principalement d'un risque de fortes rafales convectives sous l'orage, nous délivrons un niveau 1 de risque orageux pour l'ensemble de nos régions. L'estimation devrait être de 10 à 20%.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 22 Oct 2017, 10:30    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017 Répondre en citant

Prévisions pour ce dimanche :


Situation météorologique : 

Un minimum d'altitude va traverser nos régions avec une zone d'air froid à 500 hp, dont les températures descendront  jusque -26°C.
Cet air froid d'altitude sera toujours animé de courant rapides, ce qui fait que le risque convectif devrait être présent sur nos régions cet après-midi.


Analyse du potentiel convectif :

Les valeurs d'instabilité seront une nouvelle fois modestes, mais pouvant être suffisantes à la formation de nuages cumuliformes.
Ceux-ci baigneront dans un contexte assez dynamique, puisqu'un vigoureux jet-stream va aborder nos régions pouvant renforcer ces cellules.
L'un ou l'autre orage pouvant s'accompagner de rafales de vent sera donc possible.




Ce qui pourrait empêcher les orages de se former :

L'instabilité risquera d'être insuffisante à la formation convective, de plus la convergence post-frontale risquera de manquer d'énergie.
Et les basses couches risqueront de s'assécher. A part quelques ondées d'où les phénomènes orageux pourraient être exclus, il ne se passerait alors rien.



Niveau du risque orageux : 

S'il y a un orage, il ne devrait pas présenter de sévérité particulière, c'est pourquoi, nous ne délivrons pas de niveau de risque orageux.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:51    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois d'octobre 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum