Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Dim 3 Juil 2016, 08:56    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

Un mois de juillet dans la lignée du mois de juin?  Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Juil 2016, 08:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 7 Juil 2016, 23:09    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

Demain matin et ce jusqu'en journée, un creux d'altitude associé à un complexe dépressionnaire situé sur l'Atlantique, va influencer notre temps.
De l'air doux de surface mais légèrement instable va donc circuler sur nos régions, ce qui pourra être favorable à une augmentation du risque convectif dans les prochaines heures.




Les valeurs d'instabilité très modestes n'excèderont pas les 200 J par kg.


Mais un puissant jet-stream fera son entrée sur le pays (divergence d'altitude) et par effet d'aspiration depuis les hautes couches atmosphériques, parviendrait à renforcer les cellules qui seraient parvenues à se former et qui évolueraient donc jusqu'à l'orage. Notons que ce risque sera limité à cause de l'instabilité trop faible.
Mais les cellules pourraient s'accompagner de rafales de vent potentiellement fortes d'autant plus que les cisaillements de vents de vitesse seront présents et pourraient dépasser les 15 m/s entre 0 et 6km de haut.



De l'air très sec sera présent dans les couches moyennes et ce jusqu'en matinée, ce qui renforcera le potentiel venteux des cellules. Un peu de grêle sera possible sous celles-ci.


On arrive très vite au point faible de la situation, qui, outre une instabilité qui pourrait être insuffisante à former la convection, sera le défaut de convergence de surface. Celle-ci pourrait s'avèrer trop faible pour permettre la formation des cellules par le bas. Nous n'aurions alors que quelques ondées, mais avec peu, voir pas d'orage.




Avec le risque de voir quelques cellules orageuses se former et pouvant s'accompagner de fortes rafales de vent, le niveau 1 pourrait être de mise pour tout le pays. Le risque orageux se décalera vers l'Est en cours de journée.


Demain, le temps sera doux voir chaud. Il sera aussi légèrement perturbé. Le matin et jusqu'en cours de journée des cellules orageuses pourraient, ça et là, se former. De fortes rafales de vent seront possibles sous celles-ci.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 9 Juil 2016, 14:41    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

 
Demain après-midi et en soirée, un creux d'altitude présent sur la France et associé à un complexe dépressionnaire positionné sur les îles Britanniques, va influencer notre temps.
Celui-ci nous placera dans des courants de surface méridionaux chauds et de plus en plus humides et instables, étant donné qu'une dépression secondaire associée au même système perturbé, approchera l'Ouest de nos régions, dirigeant un flux de surface maritime sur celles-ci.
Des courants rapides et froids circuleront en altitude augmentant le risque convectif au cours des heures.




Les valeurs d'instabilité resteront assez modestes, vu le contexte météorologique et approcheront les 900 J par kg.


La dynamique d'altitude devrait par contre augmenter de façon assez significative puisque notre pays sera placé en entrée droite d'un puissant jet-stream (divergence d'altitude).
Celui-ci pourrait permettre à la convection de se faire par phénomène d'appel d'air depuis l'altitude.
Le potentiel venteux des cellules sera donc présent.


L'accélération des courants entre 0 et 6 km de haut devrait atteindre les 20m/s.


Des courants relativement secs, présents dans les couches moyennes renforceront le potentiel venteux des cellules et accentueront le risque de grêle sous l'orage.


La dépression secondaire de surface provenant de la Manche sera à l'origine de la structuration d'une ligne de convergence suffisamment vigoureuse pour permettre la formation de la convection par le bas, mais le problème sera le probable manque d'humidité de l'air des basses couches. Une humidité insuffisante pourrait empêcher les cellules d'arriver à maturation, de plus une inversion thermique située plus en altitude a des chances de résister au passage de la ligne de convergence, ce qui ferait qu'outre un épisode venteux et un rafraîchissement des températures en cours d'après-midi et ou de soirée, il ne se passerait rien du tout.


L'apport d'humidité de basses couches par la ligne de convergence augmentera le risque de voir les orages évoluer en ligne de grains, si la convection parvient à se faire, d'autant plus que la convergence et le jet-stream devrait être bien phasés. Mais l'autre point faible de la situation est qu'ils ne pourraient pas être bien placés par rapport à la zone instable(qui serait trop située à l'Est), ce qui limiterait, voir empêcherait la convection.


Avec un risque d'avoir des orages pouvant se former en après-midi et en soirée et pouvant s'accompagner de fortes rafales de vent, voir de grêle, le niveau 1 devrait être de mise pour la plupart des régions, quoique ce soit l'Est du pays qui sera le plus soumis au risque de voir des cellules orageuses vigoureuses se former. Elles pourraient s'accompagner aussi de très fortes précipitations.




Demain, c'est une journée chaude et ensoleillée qui nous attend. Au cours des heures le temps deviendra de plus en plus lourd et il y aura la possibilité de voir des orages se former et s'accompagner de fortes rafales de vent, de grêle et de très fortes précipitations.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 11 Juil 2016, 14:22    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

Ce mardi, le système dépressionnaire, qui était présent sur les îles Britanniques, se décalera vers la Scandinavie. Un creux d'altitude qui lui est associé abordera nos régions dés la matinée et sera à l'origine d'un risque convectif, qui sera présent sur nos régions, tout au long de la journée et ce dans un contexte de traîne.


Une arrivée d'air froid en altitude, avec des températures pouvant être inférieures à -20°C va déstabiliser notre temps, avec des valeurs de MUCAPE pouvant être supérieures à 800 J par kg, ce qui sera suffisant à déclencher la convection, mais le plus intéressant dans la situation de ce mardi, sera cette divergence d'altitude assez marquée. Notre pays sera en effet placé en sortie gauche d'un vigoureux jet-stream, qui pourra forcer la convection à se faire, par effet d'aspiration depuis l'altitude. Les cellules qui seraient arrivées à se former, pourront donc être renforcées et s'accompagner de fortes rafales de vent. Des cisaillements des vents de vitesse seront présents et favorables à la multiplication des cellules. Ces cisaillements seront cependant assez limités dans leur intensité, ce qui limitera aussi l'étendue des lignes orageuses...
Les valeurs de ces cisaillements devraient approcher les 15m/s.



Un assèchement temporaire des couches moyennes pourra accentuer le risque venteux des cellules.
Le risque de grêle sera par moment bien présent.


Le point faible principal de la situation sera un défaut de convergence de surface. La limite post-frontale qui traversera nos régions ne sera pas très marquée, ce qui pourrait constituer une entrave à la formation des orages. Nous ne pourrions alors avoir que des ondées ou périodes de pluies mais avec peu, voir pas d'orage.








Avec un risque d'avoir des cellules orageuses pouvant être venteuses, voir être accompagnées de grêle, nous placerons l'ensemble du pays en niveau 1 de risque orageux, avec risque de phénomènes localement sévères. Avec une instabilité assez répandue une dynamique d'altitude assez puissante et une humidité de surface relativement bonne, les conditions sont réunies poour la formation de petits ensembles orageux multicellulaires.


Ce mardi, le temps sera partagé entre passages nuageux et éclaircies parfois belles. Des orages pourront se former dés la matinée et ce jusqu'en soirée. Ils pourront s'accompagner de très fortes rafales de vent, voir de grêle.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 19 Juil 2016, 17:47    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

Ce mercredi, une large dépression secondaire dynamique associée au système perturbé situé au sud de l'Islande, va approcher de nos régions. Le flux de surface, de Sud-Est, torride et sec, qui sera présent en matinée sur nos régions, va progressivement basculer au sud puis au Sud-Ouest, au cours de la journée, devenant donc de plus en plus maritime et de ce fait de plus en plus humide. La chaleur sera donc lourde. Ce flux de surface, sera aussi de plus en plus instable, puisque des courants rapides et froids seront présents en altitude. Le risque convectif augmentera donc dés l'après-midi et en soirée et sera toujours présent dans la nuit de mercredi à jeudi, se décalant vers l'Est du pays.


L'instabilité sera forte, avec des valeurs pouvant dépasser les 2000 J par kg.


Une puissante divergence d'altitude aura lieu, puisque notre pays se trouvera en entrée droite d'un puissant jet-stream. Il devrait renforcer l'ascendance des cellules par effet d'aspiration depuis l'altitude, mais sa puissance risquerait d'affaiblir aussi les cellules, les réduisant en ondées ou zone de pluie, avec phénomènes orageux rares voir inexistants.
S'il se positionne bien par rapport à la zone instable, la convection pourra se faire, et les cellules s'accompagner de violentes bourrasques de vent. Le scénario de la formation d'un MCS est tout à fait envigeable, la force du courant jet-stream, pouvant permettre une multiplication des cellules orageuses.


L'air très sec des moyennes couches atmosphériques renforcera le potentiel venteux des cellules et de la grêle sera possible. Notons que la grêle pourrait atteindre un diamètre significatif. Nous serons attentifs a la rapidité des courants des moyennes couches atmosphériques, en fin d'après-midi, début de soirée, qui augmenteront les chances d'avoir des rafales descendantes sous certaines cellules.


C'est le long d'un front froid assez vigoureux pour la saison et associé à la dépression secondaire que le gros de la convection devrait avoir lieu. Celui-ci devrait nous atteindre en fin d'après-midi, début de soirée et serait assez puissant pour permettre la percée de l'inversion thermique, qui sera présente une bonne partie de la journée sur nos régions. Ladite inversion devrait toutefois se fragiliser à ce moment précis, avec l'arrivée d'air plus humide dans les moyennes couches atmosphériques.
Il n'est pas exclu l'après-midi de voir se structurer une ligne de convergence préfrontale qui permettrait la formation des premières cellules. Une évolution supercellulaire de celles-ci est probable, puisque les valeurs instables seront importantes et les cisaillements de vitesse et de direction des vents seront présents. Le risque d'observer des supercellules se maintiendra lors du passage du frond froid.
La ligne préfrontale pourrait devoir en partie sa formation à une contribution de la brise de mer, qui au plus chaud de la journée, a des chances de se lever, grâce à la « coulée » d'air plus froid plus dense et plus humide aussi(présent au dessus de la mer), qui s'insèrerait sous l'air torride présent dans les terres, tout en créant un front, dit de brise de mer ou pseudo front, le long duquel la convection se produirait, avec un surcroit de risque d'orages rotatifs, puisque les vents, dans ce scénario ont des chances de basculer d'un coup du secteur Sud-Ouest au sol, au secteur Ouest voir Nord-Ouest, plus en altitude et ce dans un environnement pouvant être cisaillé en vitesse des vents, c'est à dire avec augmentation de la vitesse des vents, avec l'altitude. Ceci étant dit, l'inversion thermique risque de résister au passage de cette limite. Il ne se passerait alors rien.


La sécheresse persistante des basses couches atmosphériques participera à l'inhibition convective, limitant voir empêchant le risque orageux, surtout l'après-midi.




Au vu d'une situation orageuse, comportant une instabilité forte et répandue avec une dynamique d'altitude puissante et la présence de courants secs et pouvant être rapides, dans les moyennes couches atmosphériques, nous placerons le pays en niveau 2 de risque orageux, pour ce mercredi.
De puissantes bourrasques de vent, de la grêle d'un diamètre significatif, et de très fortes précipitations pourraient être à l'origine de dégâts répandus, lors du passage du système orageux.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 26 Fév 2017, 20:21    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016 Répondre en citant

Une dépression de tempête va se creuser ce lundi sur les îles Britanniques. En lien avec celle-ci, un thalweg dynamique concernera nos régions. Des courants rapides et de plus en plus froids (-30°C sur l'Ouest du pays, dés la seconde partie d'après-midi à 500 hp) circuleront en altitude, ce qui fera augmenter le risque convectif.

Les valeurs d'instabilité seront modestes et pourront atteindre voir dépasser les 200 J par kg, ce qui sera suffisant à la formation de nuages convectifs, qui utilisant une puissante dynamique d'altitude, pourront évoluer jusqu'à l'orage.
Un vigoureux jet-stream se retirera de nos régions et pourra renforcer les cellules qui seraient arrivées à se former. Elles pourront donc s'accompagner de fortes rafales de vent.

Il pourrait il y avoir du grésil sous les cellules, vu les températures déjà négatives à 1500 mètres de haut.

La convergence post-frontale qui traversera le pays dans la seconde partie de l'après-midi pourrait permettre la formation des cellules par le bas.

Le point faible de la situation devrait être un décalage entre la zone d'air froid d'altitude à l'origine de l'instabilité et cette convergence de surface. Dans pareille situation, le risque orageux serait fortement limité (l'instabilité risquant en plus d'être insuffisante à la formation des orages) voir absent. De plus, l'excès de l'humidité des basses couches ne pourrait autoriser que de la pluie durant l'ensemble de la journée.

Vu le risque de fortes rafales de vent sous l'orage, le niveau jaune d'alerte orage, pourrait être d'actualité pour l'Ouest de nos régions, d'autant plus qu'un jet des basses couches assez costaud viendra amplifier le risque venteux sous les cellules. Il n'est pas exclu que le risque orageux s'étende aux autres régions, cela dépendra de la progression de la zone d'air froid d'altitude sur nos régions.

Demain matin et dans la journée, une zone de pluie va nous concerner. Nous nous retrouverons ensuite à l'arrière de celle-ci. Le ciel restera fort nuageux, voir couvert. Des giboulées pourront se produire et être fortement venteuses voir orageuses.
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:15    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juillet 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum