Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mer 2 Sep 2015, 10:43    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile Une anomalie de tropopause va faire son entrée sur nos régions, fin d'après-midi début de soirée. Avec cet air froid à 500 hp(températures inférieures à -20°C), qui va circuler sur nos régions, l'instabilité pourrait augmenter pour atteindre des valeurs de 3 à 400 j par kg de CAPE. De plus, notre pays sera en sortie gauche d'un courant jet 300 hp modéré. Les cisaillements globaux seront présents avec des valeurs pouvant atteindre et même dépasser les 20m/s. Le double forçage d'altitude lié à l'entrée de l'abaissement de tropopause sur nos régions et la sortie gauche du courant jet, pourrait déclencher ça et là des cellules orageuses isolées pouvant s'accompagner de fortes rafales de vent.
Un risque de grêle sera là avec l'assèchement local des couches moyennes... Le point faible de la situation sera l'humidité des basses couches qui sera insuffisante, voir trop localisée et qui dans ce cas précis pourrait pas bien se phaser avec l'instabilité (localisée, elle aussi) et les forçages, ce qui pourrait empêcher la formation de cellules où bien la rendre rare. A noter aussi que les forçages de surface pourraient aussi faire défaut avec rencontre des vents très peu marquée dans les basses couches.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Sep 2015, 10:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2015, 23:21    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile Demain, comme aujourd'hui de l'air froid circulera en altitude. Ses températures pourraient descendre en dessous de -22°C à 500 hp;..Ce creux thermique en passant sur nos régions pourrait à la fois  faire augmenter l'instabilité à des valeurs suffisantes au déclenchement d'orages, mais en plus déclencher des forçages d'altitude qui pourraient aider la convection .La sortie gauche d'un jet modéré et l'entrée droite d'un autre se faisant tout de suite après compléteront ces forçages depuis les hautes couches, pouvant ainsi aider la situation orageuse. Et en soirée, une convergence fera son passage sur le Nord du pays avec forçages de surface qui donneront un coup de pouce supplémentaire à la convection(Un thalweg fera son passage au Nord de Nos régions, avec en son sein changement de direction des vents de surface). Point faible de la situation : Possible défaut d'humidité de basses couches et de cisaillements, qui rendront les orages isolés.... L'instabilité, pourrait manquer elle aussi....(Elle ne fera que légèrement augmenter) Possibilité d'avoir de la grêle, vu les températures déjà très froides à 500 hp et quasi négatives à 850 hp... Vu les courants d'altitude, possibilité, aussi, de rafales de vent....
Le risque orageux devrait être présent sur une partie occidentale, septentrionale et centrale du pays, en seconde partie d'après-midi et ce jusqu'en soirée.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Ven 4 Sep 2015, 20:24    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

oui Fred, c'est un bon répit qui s'est amorcé depuis lundi mais on sait que septembre peut encore nous réserver des surprises. Il suffit de penser à l'année dernière où le 20 avait été mémorable  Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 4 Sep 2015, 22:10    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour, Jean-Yves! Smile   Oui je me souviens qu'un beau MCS avait concerné les régions méridionales du pays  ce jour-là... Assez similaire à celui du 13 août de cette année-ci sauf erreur de ma part.
Même le mois d'octobre pourrait nous offrir de magnifiques épisodes orageux... Je pense au 7 octobre 2009 ou un orage d'une activité électrique rarement observée, même en plein été, nous avait concernés...
Il faut dire que le contexte était particulier, même si devenant de plus en plus fréquent...Une remontée d'une dépression tropicale jusque sous nos latitudes qui avait créé des curiosités synoptiques lors de cet automne-là.
Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2015, 16:36    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Un thalweg associé à un noyau dépressionnaire situé sur l’Ouest de l’écosse, lui-même associé à un vaste complexe dépressionnaire présent sur l’Atlantique va influencer notre temps samedi…d’ailleurs pour la fin de cette semaine et le courant de la semaine prochaine, la formation de dépressions « satellite » pourrait se répéter, puisque nous garderons toujours une proximité avec une dépression qui circulera tout d’abord dans le voisinage de nos régions (sans les traverser) avant de se retirer sur les îles Britanniques. Dans ce contexte, il ne serait pas étonnant d’avoir régulièrement de l’air doux, voir chaud (nous serons dans la partie Est de la dépression, dans son secteur chaud), mais instable qui circulera dans les basses couches, pouvant permettre le déclenchement d’orages. Peut-être aura-t’on une suite d’épisodes orageux assez rapprochés les uns des autres, qui va nous concerner…

Pour samedi, avec un jet-stream modéré à fort qui fera son entrée sur le pays dans la journée, c’est dans un contexte assez dynamique que l’on pourrait voir se former des cellules orageuses qui vu un cisaillement global assez présent pouvant être compris entre 15 et 20m/s, pourraient se multiplier…L’humidité deviendra intéressante dans le courant de l’après-midi, ainsi que l’instabilité et pourrait être suffisante au déclenchement convectif..La rencontre des vents de directions différentes étant assez marquée dans les basses couches, indiquera la présence d’une convergence, qui traversera notre pays, pouvant déclencher les orages par le bas…
Les points faibles de la situation, pourraient être un mauvais phasage de la convergence avec l’instabilité (faible à modérée , 4 à 500J par kg) et les forçages d’altitude de ce jour, au moment où l’humidité sera bonne ce qui pourrait nous valoir qu’un simple épisode pluvieux.
Vu les cisaillements de vitesse (et même de direction) présents, nous pourrions avoir là un épisode orageux pouvant s’accompagner de fortes rafales de vent.

A suivre

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2015, 22:42    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile

Pour samedi, cisaillements globaux en baisse, cisaillements de basses couches en hausse(avec la présence d'un jet de basses couches), pouvant contribuer à des phénomènes venteux sévères sous certaines cellules orageuses. Vu les cisaillements de vitesse, de direction et la forte humidité présente, le tout dans les basses couches, le risque tornadique n'est pas exclu.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 11 Sep 2015, 14:28    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile

Pour demain, instabilité à la hausse pouvant localement atteindre les 600J par kg de CAPE. La rencontre des vents dans les basses couches devient moins marquée, ce qui pourrait poser problème pour le déclenchement convectif.

Dimanche sera sensible et surtout très compliqué, avec la circulation de meso-dépressions au sein d'un vaste thalweg positionné sur l'Ouest de l'Europe et associées à un complexe dépressionnaire présent sur le proche Atlantique et les îles Britanniques...L'instabilité sera temporairement modérée surtout l'après-midi(d'abord sur le Sud du pays avant de se répandre aux autres régions) et ce jusque dans la nuit(durant laquelle, l’excès d’humidité, pourrait contribuer à une zone fortement pluvieuse, mais avec peu voir sans orages), un jet d'altitude modéré devrait faire son entrée sur le pays dans la journée favorisant les premiers forçages d'altitude dans l'après-midi, qui pourraient déclencher la convection par le haut, dans le sud du pays où instabilité et humidité seront présentes, mais les forçages de surface peut-être insuffisants(ce qui pourrait poser problème)....Les cisaillements de vitesse des vents pourraient être par moment assez marqués(dans l'après-midi et en soirée) dépassant les 20m/s , ce qui devrait être suffisant à structurer les orages qui seraient parvenus à se former, en une ligne convective pouvant être très venteuse (les cisaillements de basses couches pourraient en plus approcher les 10m/s ce qui facilitera la survenue de rafales de vent). A noter que la rencontre des vents de basses couches de direction différentes révèle une convergence assez désorganisée et dont l'évolution et le parcours reste très incertains, mais la région qui pourrait être la plus concernée, par cette zone convergente, pourrait être une bonne partie centrale du pays. Les forçages de surface pourraient être modérés ce qui pourrait assurer un déclenchement des cellules orageuses par le bas. Les orages pourront concerner le Sud et le centre du pays et ce dés la seconde partie de l'après-midi et ce jusqu'en soirée et peut-être même durant la nuit...(Renforcement du jet et de la dynamique d'altitude à ce moment-là).

Le point faible de la situation pourrait être des forçages d’altitude insuffisants(l’accélération des vents d’altitude est relativement peu marquée…De plus, le risque d’un affaiblissement de la zone de convergence n’est pas écarté, ce qui pourrait entraver la formation des cellules orageuses par le bas.
Dans ce cas nous pourrions avoir des ondées mais sans orage.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 12 Sep 2015, 15:25    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile Demain dimanche, l'instabilité part à la hausse pour atteindre entre 700 et 800J par kg de CAPE à certains endroits du pays. La situation relative à la convergence a évolué. La rencontre de vents de basses et moyennes couches de directions différentes, se structure et semble devenir marquée, puisque les valeurs d'hélicité pourraient atteindre et dépasser les 400m²/s²(sur l'Ouest du pays) durant la seconde moitié de l'après-midi et vers la fin de celle-ci... Forçages de surface pouvant s'avérer largement suffisants au déclenchement des cellules par le bas. Même si l'instabilité est largement répandue sur nos régions, demain, elle pourrait être insuffisante dans la région des meilleurs forçages et de la meilleure humidité, c'est à dire sur l'Ouest du pays.
Dans la seconde partie de l'après-midi, vers la fin de celle-ci, Les cisaillements de vitesse des vents étant fortement présents dans les basses couches(16 à 18m/s entre 0 et 1 km, accélération des vents notable avec l'altitude!), mais étant aussi de direction, avec un changement de direction des vents très marqué avec l'altitude, (on parlera de cisaillements de vitesse et de direction assez profonds, puisque les vents sur l'Ouest du pays seront de Nord-Est en surface, de Sud-Est à 925 hp, de Sud-Sud-Ouest à 700 hp) et le tout conjugué à une forte humidité des basses couches et une instabilité qui pourrait être temporairement suffisante à un déclenchement d'orages, on se retrouve face à un risque de la survenue d'une ligne orageuse pouvant être accompagnée de rafales de vent tempétueuses...Le risque tornadique est également présent. Les régions pouvant être concernées par la ligne de grains éventuelle, pourraient être l'Ouest et le centre du pays.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 12 Sep 2015, 23:45    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour ! Smile Pour demain, le risque de formation d'une ligne de grains potentiellement accompagnée de violentes rafales de vent, voir même d'une éventuelle tornade, se maintient, en fin d'après-midi, sur l'Ouest, voir le centre du pays. Les forçages d'altitude liés à l'entrée d'un jet-stream de puissance modérée sur nos régions semblent un peu mieux se phaser, avec ceux de surface qui seront engendrés par l'arrivée d'une convergence pré frontale sur notre pays(à noter que nous serons toujours dans le secteur chaud de la perturbation)...L'humidité sera bonne sur l'Ouest et le centre du pays, tandis que l'instabilité se répandra davantage et sera même en légère hausse, dans l'ensemble...

Les autres régions du pays soumises à des valeurs d'instabilité pouvant approcher les 1000J par kg de CAPE pourront aussi connaître des épisodes orageux, puisqu'humidité et forçages de basses couches et d'altitude y seront aussi relativement bons, mais ne devraient normalement pas connaître un risque de phénomènes venteux aussi sévères que sur l'Ouest et le centre de nos régions... A suivre.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 13 Sep 2015, 10:57    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour ! Smile Récapitulatif de la situation orageuse d’aujourd’hui, qui pourrait s’avérer assez délicate.

Un complexe dépressionnaire sera présent à l’Ouest des îles Britanniques, sur le proche Atlantique, avec un noyau dépressionnaire présent à l'Ouest de la Bretagne…Associé à celui-ci, un vaste thalweg se trouve positionné sur une partie de l’Europe de l’Ouest, en ce moment et va ensuite englober nos régions. Le mouvement rotatif de celui-ci, qui se fait dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, va placer notre pays dans des courants de surface doux, pour la saison mais aussi humides, (d’origine méridionale, mais aussi maritimes)….Nous serons donc placés aujourd’hui dans le secteur chaud de cette perturbation…
Le thalweg, va diriger des courants froids en altitude sur nos régions, ce qui va faire augmenter l’instabilité jusqu’à des valeurs pouvant être modérées, et comprises entre 400 et 600J par kg suivant les régions ce qui sera largement suffisant à la formation d’orages qui baignant dans un contexte fortement dynamique pourraient se former très rapidement et surtout se multiplier, pour former une ligne de grains…Les régions qui pourraient le plus être concernées par un épisode orageux structuré seront celles de l’Ouest du pays(les orages ne peuvent être exclus ailleurs), où une méso dépression remontant de France dans l’après-midi fera son entrée durant la seconde moitié de l’après-midi, provocant des forçages de surface costauds, par son arrivée, le long d’une convergence préfrontale qui lui sera associée…Cette convergence sera révélée par une rencontre très prononcée des vents de directions différentes dans les basses couches et ce jusque dans les couches moyennes( avec de 120 à 300m²/s² d’hélicité 0-1 km et de 80 à plus de 240m²/s² d’hélicité 0-3km)
Cette méso dépression en cours de formation sera à l’origine de cisaillements de basses couches pouvant être très marqués (pouvant atteindre 15m/s sur l’Ouest du pays) et qui s’additionneront aux cisaillements globaux(compris entre 20 et 25m/s) liés à l’entrée droite d’un jet-stream de puissance modérée sur nos régions, qui s’effectuera dans l’après-midi …La situation en altitude est relativement complexe puisque notre pays sera en sortie gauche d’un autre courant jet modéré en plus d’être en entrée droite de celui qui va nous concerner, mais cette situation pourrait en même temps faciliter les choses sur le plan des forçages d’altitude, puisque l’effet d’appel d’air depuis les hautes couches atmosphériques sur les basses couches sera amplifiée à l’image de 2 plaques que l’on écarte et qui provoquent des déplacements d’air…L’arrivée de la méso dépression fera qu’un changement de direction des vents très notable se fera avec l’altitude. Cela veut dire que les cisaillements de vitesse des vents, à savoir l’augmentation de la vitesse des vents avec l’altitude, seront aussi directionnels, ce qui pourrait être à l’origine de phénomènes venteux très sévères au sein de la ligne de grains (phénomènes rotatifs).
De violentes rafales de vent pourraient accompagner cet épisode orageux et la formation de l’une où l’autre tornade ne peut être exclue étant donné un contexte fortement humide dans les basses couches et un point de rosée très élevé, avec 18° sur l’Ouest de nos régions, au moment qui nous intéresse. Cette forte humidité et ce point de rosée élevé, pourrait favoriser un abaissement du niveau LCL, en bref, de l’altitude du seuil de condensation, ce qui pourrait faciliter l’arrivée du tourbillon au sol.
Avec une dissociation des courants ascendants et descendants des orages, la grêle ne peut être exclue, mais les phénomènes venteux seront les plus probables.

Les points faibles de la situation d’aujourd’hui, pourraient être un décalage des principaux forçages de surface, par rapport aux régions où l’instabilité et l’humidité seront bonnes. Le gros et le plus fort de la convergence devrait passer sur la mer du Nord, là où l’instabilité sera quasi inexistante, de plus l’humidité pourrait s’avérer insuffisante à la formation convective sur l’Ouest du pays.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 13 Sep 2015, 18:32    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile Pour ce soir, avec des forçages d'altitude continuant de se faire, des forçages de surface résiduels, et une instabilité toujours bien présente, des orages pourraient toujours se produire, éventuellement accompagnés de rafales de vent, vu les cisaillements de vitesse et même de direction toujours présents, principalement dans les basses couches.
Demain après-midi, jusqu'en soirée, c'est toujours dans un environnement cisaillé (principalement en vitesse) que d'éventuels orages pourraient aussi se produire, puisque l'instabilité pourrait à nouveau monter, mais jusqu'à des valeurs plus basses qu'aujourd'hui (400J par kg de CAPE) Ils pourraient s'accompagner de rafales de vent et s'organiser en ligne, les points faibles principaux de la situation seront le manque d'humidité de basses couches, le manque de forçages de surface nécessaires à faire se déclencher les orages par le bas...Les forçages d'altitude seront présents puisque le pays se trouvera en sortie d'une branche de jet puis en entrée d'une autre beaucoup plus vigoureuse...La convection pourrait ainsi se former. A noter qu'une anomalie de tropopause viendra en renfort, des jet 300 hp, pour ce qui est des forçages d'altitude, puisque les températures descendront en dessous des -20 °C à 500 hp, pouvant même atteindre -24°C, ce qui constituera un atout pour la formation des orages. Ces orages pourraient donner de la grêle, vu la chute des températures, à une altitude relativement basse. Ce risque de grêle sera aussi lié à des assèchements temporaires et relatifs des couches moyennes.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 14 Sep 2015, 22:45    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour! Smile Demain, en fin de nuit début de matinée, de nouveaux orages pourraient concerner nos régions(l'ouest voir le centre).
L'anomalie de tropopause transitera par nos régions, à son origine, de l'air, d'une froidure remarquable pour la saison, à 500hp, avec des températures descendant en dessous de -26°C, tandis que pour une fin de nuit dans une masse d'air maritime plutôt fraîche, les températures de surface resteront douces pour la saison,dans les basses couches. Dans ce contexte, l'instabilité pourrait augmenter pour atteindre des valeurs qui seront modestes vu que ce sera une fine couche atmosphérique qui sera instable. Ceci étant dit les valeurs d'instabilité pourraient être suffisantes à la formation d'orages et ce dans un contexte à nouveau fortement cisaillé et ce en vitesse mais aussi en direction, puisqu'une nouvelle convergence abordera nos régions à ce moment, avec des vents de directions différentes se rencontrant dans les basses couches...Les cisaillements de vitesse (et de direction) des vents, assez présents dans les basses couches (12m/s, voir plus en de nombreuses régions) seront provoqués par le creusement d'un nouveau thalweg qui abordera nos régions à ce moment là...Ils donneront  un fort potentiel venteux aux orages qui seraient parvenus à se former. Les cisaillements globaux seront relativement moyens dans la région où l'instabilité sera intéressante à la formation d'orages, avec de 12 à 15m/s ,ce qui sera suffisant à les organiser en ligne, à condition que l'humidité soit suffisante pour ça (point faible potentiel)....
Si les forçages de surface pourront s'avérer présents et suffisants à la formation convective, les forçages d'altitude liés au puissant jet 300 hp, pourraient poser problème vu qu'il ne montre ni une entrée ni un retrait franc sur nos régions. En revanche, l'anomalie de tropopause pourrait, par son passage, donner un coup de pouce aux forçages d'altitude, et ce en plus d'apporter de l'instabilité, par l'apport d'une masse d'air froid en altitude.
On se retrouvera à nouveau face à un risque d'orages pouvant s'accompagner de très fortes rafales de vent, de grêle, voir même d'une tornade vu les cisaillements de basses couches de vitesse et de direction assez importants...Seule l'humidité pourrait s'avérer insuffisante à la survenue de ce phénomène (et peut-être même à la survenue même des orages.).. Un autre point faible de la situation pourrait être simplement une instabilité qui pourrait être finalement insuffisante à la formation d'orages...

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 15 Sep 2015, 11:48    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Une dépression remontant du golfe de Gascogne et transitant par la Bretagne, puis par la Manche va influencer notre temps demain. Elle sera associée à de puissantes branches de courant jet 300 hp et une nouvelle anomalie de tropopause.
Cet air froid dirigé sur nos régions en altitude, alors que l’air au niveau du sol sera relativement doux (environ 20°C), pour ce contexte perturbé, sera à l’origine d’une montée de l’instabilité dans l’après-midi et ce jusqu’en soirée, qui pourrait atteindre des valeurs faibles à modérées (de 4 à 600 J par kg de CAPE) en cours de journée et donc suffisantes à la formation d’orages qui baigneront dans un contexte très dynamique. A noter qu’un thalweg sera associé à cette dépression et aura tendance à se creuser, ce qui va favoriser des cisaillements de vitesse et même de direction des vents dans les basses couches qui seront notables (12 à 14 m/s) et favorables à des phénomènes venteux sévères, comme de violentes rafales. Un risque tornadique sera même présent avec ces cisaillements de direction étant donné que l’humidité des basses couches pourrait être très présente, associée à un point de rosée élevé (17°) qui devrait favoriser un abaissement du niveau LCL ou seuil de condensation des nuages orageux, ce qui pourrait faciliter l’arrivée d’un tourbillon au sol.
Les forçages d’altitude principaux devraient se faire dans la seconde moitié de l’après-midi, avec une divergence d’altitude…On notera la séparation de deux segments du courant jet, qui amplifiera le phénomène d’appel d’air depuis les hautes couches atmophériques sur les basses couches(à la manière de 2 plaques que l’on écarte), ce qui pourrait déclencher la convection…
A noter que le courant jet qui fera son entrée sur nos régions alors que le précédant aura commencé sa sortie sera encore plus vigoureux et devrait donner un coup de pouce conséquents aux forçages d’altitude. Les cisaillements globaux seront bien présents avec des valeurs comprises entre 20 et 25 m/s sur l’Ouest et le centre du pays, ce qui sera suffisant à structurer les orages en un système multicellulaire. L’entrée de l’anomalie de tropopause sur nos régions se faisant quasi simultanément, apportera une aide conséquente aux forçages d’altitude, en plus d’apporter de l’air froid en altitude, contribuant à l’instabilité. Une convergence fera son passage à ce moment et l’on notera une rencontre des vents dans les basses couches qui devrait être suffisante à créer des forçages de surface qui pourraient donner naissance aux cellules orageuses par le bas…C’est le passage du thalweg lui-même qui est à l’origine de la création de cette convergence : On notera des valeurs d’hélicité modérées, pouvant atteindre 200 m²/s², ce qui indique un changement de direction des vents avec l’altitude, qui est assez présent. L’humidité des basses couches pourrait être suffisante à la formation orageuse à ce moment. Les valeurs de theta-e annoncent un cumul pluviométrique pouvant être très important sous les cellules orageuses ! Elles atteignent et dépassent 50°.
Un assèchement relatif des couches moyennes, pourrait nous valoir un risque de grêle.
L’ouest et le centre du pays pourraient être le plus concernés par les phénomènes sévères, mais les autres régions du pays ne seront pas à l’abri d’orages localement violents.

Les points faibles de la situation pourraient être un mauvais phasage entre les différents forçages… L’anomalie de tropopause est un peu décalée par rapport à l’entrée du jet-stream, ce qui pourrait entraver la formation orageuse, et conduire plutôt à un scénario de fortes pluies mais avec peu ou pas d’orages…La puissance du jet qui entrera sur nos régions pourrait raboter les cellules orageuses par le haut, ce qui réduirait considérablement le risque orageux et ne donnerait que des ondées…
De plus l’instabilité étant variable suivant les régions aura des chances d’être insuffisante aux endroits des meilleurs forçages, ce qui n’aidera pas la formation convective.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2015, 23:09    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Bonjour ! Smile Dans la nuit de vendredi à samedi, un thalweg d'altitude, sorte de dépression secondaire, va se creuser au nord de nos régions, associé au transit d'une anomalie de tropopause, (qui aura commencé dans l'après-midi de vendredi) et à l'entrée droite d'un puissant jet-stream.


Vendredi après-midi, l'instabilité augmentera pour atteindre des valeurs faibles (200 à 300J par kg de CAPE : Il faut dire que de l'air froid sera présent à 500 hp avec températures inférieures à -20°C) mais pouvant être suffisantes à la formation d'orages isolés, qui baignant dans un contexte atmosphérique assez calme devraient être d'une ampleur très modeste(l'anomalie de tropopause entrant sur notre pays fournira des forçages d'altitude pouvant être suffisants à la formation de la convection, mais le manque de forçages de surface et d'altitude, pourrait rendre le risque orageux très local voir inexistant, de plus, l'humidité des basses couches pourrait manquer vu une hausse temporaire des pressions). Dans la nuit de vendredi à samedi et en matinée de samedi, La dynamique d'altitude sera en nette augmentation avec l'entrée droite d'un jet-stream sur notre pays, ce qui sera à l'origine de forçages d'altitude, alors que l'instabilité devrait se maintenir au centre et Nord du pays et augmenter en matinée sur le Nord-Est du pays...Dans ce contexte-là, les orages qui seraient arrivés à se former à ce moment devraient connaître un regain de puissance, puisque de l'énergie mécanique leur sera fournie par les courants d'altitude, liés au jet-stream et ce en plus d'un regain d'instabilité. L'humidité qui sera très importante dans les basses couches constituera le point faible de la situation orageuse... Nous pourrions n'avoir dans ce contexte, qu'une zone de fortes pluies...Mais si les orages venaient à prendre, ils pourraient être accompagnés de rafales de vent pouvant être fortes(surtout en matinée puisque des cisaillements de vitesse des vents seront présents même si modestes et compris entre 10 et 15 m/s) voir de grêle, vu un assèchement des couches moyennes et une baisse des températures très notable jusqu'à basse altitude.
En matinée de samedi une convergence se dessinera pouvant donner un coup de main à la situation orageuse avec des forçages de surface qui pourront aider la formation convective par le bas.
La formation d'une ligne de grains sera possible.


Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Ven 18 Sep 2015, 18:25    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015 Répondre en citant

Merci pour ces prévisions Fred Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:22    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de septembre 2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum