Orages du 05 juin 2015 à Bruxelles (Orages inoubliables...)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2015
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 741
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 6 Juil 2015, 15:31    Sujet du message: Orages du 05 juin 2015 à Bruxelles (Orages inoubliables...) Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Comme promis, je vais vous faire un récit détaillé de ma traque des orages du 5 juin 2015…

Cette journée restera gravée dans ma mémoire, avec les orages parmi les plus puissants que j’ai pu voir de tout près durant ma vie... Il y a eu pas moins de 4 assauts orageux qui se sont suivi sur un laps de temps d’environ 5 heures…

Tout à commencé par un franc soleil qui a brillé toute la journée, dans un ciel où les nuages étaient quasiment, voir totalement absents… Une chaleur étouffante était au rendez-vous, preuve que l’advection d’air torride et sec, à la fois méridional et continental était au rendez vous, à l’avant de la perturbation (constituée d’ un creux d’altitude, qui devait nous toucher)…
On peut dire que la sècheresse, tant des basses couches que des moyennes couches s’est maintenue toute la journée et c’est seulement en fin d’après midi, qu’un apport d’humidité nous est parvenu, assuré en partie par une brise de mer…

Ce vent de surface soufflant depuis le littoral est venu buter sur les courants méridionaux sur le Nord-Pas-De-Calais, créant une convergence qui est parvenue à déclencher les premiers orages par effet de forçages de surface et ce au moment où l’instabilité atteignait des valeurs assez impressionnantes…Ces orages baignaient dans un contexte très dynamique, puisqu’un jet 300 hp modéré entrait sur l’Ouest du pays garantissant des forçages d’altitude, conjoints à ceux de surface, qui se sont avérés, mis ensemble, suffisants à déclencher la convection, mais l’arrivée de ce jet stream, offrait des cisaillements de vitesse globaux assez importants, qui devaient contribuer à fournir une énergie supplémentaire (mécanique) aux cellules, ce en plus de l’instabilité, ce qui explique en partie pourquoi elles ont été très puissantes. L’arrivée du creux d’altitude en cours de renforcement a en plus accentué les cisaillements de vitesse des vents de basses couches, qui conjoints à une hélicité modérée devaient se changer en cisaillements tournants, ce qui était susceptible de donner naissance à des orages dont l’alimentation en air chaud et humide ascendant devait clairement se dissocier du courant descendant quant à lui, constitué de fortes précipitations et de chutes de grêle..Des orages rotatifs, supercellulaires ont ainsi pu voir le jour sur le nord de la France et l’Ouest de la Belgique…L’intrusion d’air très sec dans les moyennes couches devait encore plus contribuer au refroidissement du courant descendant, par phénomène d’évaporation des précipitations formées, phénomène qui prend de la chaleur, créant ainsi une masse d’air plus froid, plus lourd, qui empruntant la cheminée descendante était susceptible de créer de très fortes rafales de vent(rafales descendantes) qui additionnées à un contexte fortement cisaillé devait créer un potentiel éolien très important sous ces cellules, avec même risque de tornades pouvant être engendrées, en plus des forts cisaillements directionnels de basses couches, par la survenue d’un très puissant courant descendant qui soit plus proche de la cheminée ascendante de l’orage créant ainsi les turbulences rotatives supplémentaires nécessaires à la naissance d’une tornade…Ceci étant dit ces orages ont été seulement fortement venteux et greligènes…

Après cette parenthèse, voici la suite du récit, Une supercellule formée dans une région du Nord de la France englobant cambrai, l’Oise et Valenciennes, sauf erreur de ma part commence à être visible vers 17 heures et prend rapidement de l’importance à un point tel que je me demandais si ce n’était pas un MCS en cours de constitution…En réalité, cette cellule était vraiment vaste et grossissait à une vitesse assez hallucinante…Des mammatus étaient présents sous son enclume et changeaient rapidement de forme, de nombre et de disposition…Quand la cellule se rapprochait un grondement continu était perceptible, mais difficile à entendre à cause des bruits urbains…Ce grondement trahissait la présence d’une activité électrique extrême au sein de la cellule, qui commençait à se décaler vers l’Ouest et le nord du pays… Tout ça était visible depuis ma lucarne… et pensant que je ne saurais rien voir de plus qu’un ciel ne faisant que noircir, je me suis mis en route avec mon frère pour faire mon habituelle promenade en forêt…Quand nous sommes sortis du métro de l’autre côté de Bruxelles, à Montgoméry, on a constaté que la situation avait fortement évolué, que la supercellule semblait évoluer en écho en arc avec un arcus à étages brun noirâtre, sous lequel se trouvait un rideau de précipitations verdâtres si je me rappelle bien(signaux d’alarme indiquant la violence d’un orage avec présence de grêle et de forts vents en son sein)…Le système s’est décalé vers le Nord de Bruxelles obscurcissant fortement la ville, et le vent s’est fortement levé, charriant des nuages de poussière…il faut dire qu’à ce moment les précipitations n’étaient pas encore là et se sont déclarées que plus tard au cours de notre promenade…A ce moment là, nous n’étions que dans la périphérie de l’orage, bien qu’il ait fortement plu à un moment donné. Alors que le système s’éloignait, nous croyions que tout était fini et nous nous trompions lourdement…les conditions propices à la survenue d’un système orageux (composé de plusieurs multicellulaires) traversant lentement le pays et se renouvelant sans cesse étaient apparemment bien présentes maintenant l’instabilité présente sur le centre du pays ainsi que les forçages de surface et d’altitude sur la même région et ce durant quelques heures, la perturbation ayant du mal à s’enfoncer sur le pays à cause de pressions toujours assez fortes et d’un vent de surface continuant toujours à alimenter les orages en air très chaud et humide, l’advection continuant toujours d’agir…

Et c’est ainsi qu’entendant le premier système s’éloigner avec grondements de tonnerre réguliers nous nous sommes dits faisant route en forêt vers le Rouge-cloître que nous aurions droit à d’éventuelles éclaircies avant l’arrivée éventuelle d’autres orages…Des coups de tonnerre lointains et puissants indiquant des impacts de foudre se mêlaient à ceux de l’écho en arc en cours d’éloignement et arrivés au rouge cloître nous nous sommes rendu compte que le répit serait de courte durée, un nouveau système orageux était en approche , un multicellulaire, avec une activité électrique modérée à forte éssentiellement intra et internuageuse, typique des orages à forte dynamique d’altitude, avec par ci par là quelque impacts de foudre… Au comportement des oiseaux qui se mettaient à paniquer, dans les étangs Chabot, j’ai dit à mon frère que du très lourd était en préparation…Nous nous sommes positionnés non loin du Cloître et mon frère a pris les photos du système, que voici :


Crédit photo : Gilles Godefroid




Crédit photo : Gilles Godefroid


Après ça nous nous sommes mis à l’abri et avons attendu que passe le MCS…quand l’orage s’éloignait et que les précipitations se calmaient, nous avons cru effectivement qu’il était en cours d’éloignement…En fait ce n’était que l’un des multicellulaires le constituant qui se décalait vers le Nord Est du pays… Alors que nous poursuivions la promenade et que nous nous enfoncions dans la forêt, il se mettait à faire de plus en plus noir…Un nouveau multicellulaire était en cours de formation juste au dessus de nos têtes ! Ce scénario était des plus redoutables et faisait penser à un MCS en grappe…Il était très riche en impacts nuage-sol et nous a totalement surpris par sa puissance… Les foudres tombaient à quelques centaines de mètres de nous et par prudence nous avons rejoint un creux de vallon de la forêt tout en continuant notre tour…mon frère et moi prenions l’évènement d’une façon très flegmatique, tout en n’ignorant pas le danger…la vigilance reste toujours de mise lors que l’on est surpris par un orage d’une telle violence que ça soit en forêt ou dans une plaine cultivée…

Les précipitations étaient diluviennes, nous étions trempés des pieds à la tête… Le système a ensuite commencé à s’éloigner aussi vers le Nord-Est alors que l’activité électrique évoluait en intra et inter nuageux…S’en est suivi un répit jusque lors de la dernière partie de notre promenade…Presque au dessus de nous un nouveau système multicellulaire était en formation obscurcissant la ville…Celui-ci était plus quelconque avec activité électrique inter et intra nuageuse modérée qui s’est poursuivie jusqu’à la fin de notre promenade, à la nuit tombante avec des effets féériques…Rentrés chez nous le même système orageux continuait toujours à l’Est de la ville, clôturant ainsi un des plus fameux épisodes orageux que mon frère et moi ayons eu l’occasion de voir….

Rentré à la maison j’ai vu la carte des précipitations sur météociel et celle-ci me confortait dans l’hypothèse de la survenue d’un MCS en grappe précédé d’une supercellule…
La carte des impacts de foudre a montré une véritable nébuleuse en la matière… L’activité kéraunique était d’une rare importance !

Fred

------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Juil 2015, 15:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 838
Localisation: Namur

MessagePosté le: Mar 7 Juil 2015, 00:25    Sujet du message: Orages du 05 juin 2015 à Bruxelles (Orages inoubliables...) Répondre en citant

He bien, quel récit ! Smile Vraiment, je me suis plongé dans tes lignes comme-ci j'étais à ta place ! Moi qui rêve souvent de vivre un orage de bonne facture au sein de la forêt de Soignes, on peut dire que tu as été gâté ! L'impression orageuse au sein de la hêtraie cathédrale doit être dantesque sans oublier les rafales de vents qui doivent faire un fameux bruit dans le feuillage des hêtres.

Merci pour le partage de ce récit Okay
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 741
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 7 Juil 2015, 01:03    Sujet du message: Orages du 05 juin 2015 à Bruxelles (Orages inoubliables...) Répondre en citant

Bonjour, Mike! Smile

Avec plaisir! Smile En effet c'était une expérience très particulière...Je dois dire que c'est la première fois que j'ai vécu une très grosse offensive orageuse de cette façon! Very Happy Smile   

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:01    Sujet du message: Orages du 05 juin 2015 à Bruxelles (Orages inoubliables...)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2015 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum