Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Divers -> Belgorage Café
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 23:12    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Bonsoir à tous,

je me permets de poster ici l'information qui vient d'être rendue publique concernant l'excellente initiative entreprise par l'IRM, je cite :

L’IRM crée un réseau de “chasseurs d’orage”

Depuis l’été dernier, l’IRM travaille au développement d’un réseau de chasseurs d’orage ou “storm chasers” à travers le pays Belgian Storm Spotter Network (BSSN). Il s’agit de passionnés de météo qui partent littéralement à la “chasse” aux orages ou du moins, qui tiennent les phénomènes orageux à l’œil. L’IRM dispose bien des moyens de détection traditionnels tels que les données radar et satellite qui leur permettent de suivre l’activité orageuse de près, mais ces instruments ne voient pas tout. Les radars, par exemple, ne voient pas si le vent ou de gros grêlons ont pu causer des dégâts. Lors de ces épisodes orageux, ces « chasseurs » ont la possibilité d’envoyer leurs observations en temps réel aux prévisionnistes de l’IRM qui peuvent alors, si nécessaire, directement lancer ou adapter un avertissement.
  Aux Etats-Unis, une telle collaboration directe entre les storm chasers et le National Weather Service existe depuis 1971, via le programme "Skywarn". Leur réseau compte entretemps quelque 290.000 volontaires. En Europe, une telle collaboration entre des storm chasers qualifiés et les instituts météorologiques nationaux n’est pas habituelle, sinon inexistante. C’est pourquoi l’IRM veut être précurseur en la matière.
 
Tout le monde ne peut sans condition faire partie de ce réseau d’observateurs. Tous les candidats doivent réussir un test difficile dans lequel leurs connaissances en orages et observation d’orages sont évaluées, afin que les prévisionnistes de l’IRM puissent se fier à chaque communication qui leur est faite. Ce qui est évidemment primordial.
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 23:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014, 11:12    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Je me suis permis de mettre ton message ici Bastien  Wink


Nous avons effectué le test et il s'avère effectivement assez difficile et surtout bien loin de ce que l'on avait imaginé.


Toujours est-il que nous avons réussi ce test. Reste à voir la suite à donner à tout cela mais bien sûr, nous sommes ravis de voir enfin une organisation météorologique nationale effectuer ce genre de démarches
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014, 14:10    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Pas de souci et félicitations !  Smile
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 838
Localisation: Namur

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014, 15:56    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

En effet, on l'a réussi mais et je m'en excuse d'avance bien entendu, ce test me semblait avoir été fait par une personne qui ne se rendait pas souvent sur le terrain avant et pendant les orages car beaucoup de questions auraient pu être posées à ce niveau là. Ne fusse que dans le cas du choix de la zone à appréhender ou du choix d'une cellule parmi d'autres ou sur comment faire pour arriver à heure et à temps sous le bon orage qui donnera lieu aux observations demandées par l'IRM. Je dis cela, je ne dis rien mais ce n'est parce que l'on sait quelle influence aura tel ou tel paramètre sur les prévisions qu'on sait pour autant identifier une cellule orageuse prometteuse sur le terrain et c'est pourtant cela l'essentiel vu les objectifs Wink On aurait beau connaître toutes les réponses du questionnaire, si on fonce sous un orage dont l'enclume s'effiloche, cela risque de ne pas donner grands choses comme observations à faire... Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014, 18:09    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Oui, tu rentres dans les détails Mike mais cela rejoint également mon point de vue, le test était très loin de ce que l'on avait imaginé au départ  Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Sam 26 Juil 2014, 22:17    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Je pense que ça restera une éternelle question entre l'académique et la pratique qu'on retrouve notamment dans l'enseignement supérieur. Ça me fait penser à cela en tout cas.

Vous avez probablement été confrontés à un test réalisé par l'équipe de prévisionnistes dont la plupart a le titre de docteur ce qui signifie chercheur. Ce sont donc avant tout des théoriciens qui fonctionnent beaucoup sur le principe de l'apprentissage par la consultation de nombreux articles scientifiques de review ou spécialisés et sur des ouvrages scientifiques de référence. Par ailleurs, certains d'entre eux sont Professeurs à l'université. Ils ont aussi continuellement pour tâche de faire appel à tous leurs acquis théoriques durant leur formation universitaire lors de la consultation des modèles.
Je sais pourtant que certains sont vraiment spécialisés en tant que chercheurs dans le domaine des orages et qu'ils ont dû sans nul doute participer à l'élaboration de ce questionnaire. Je pense notamment à Karim Hamid qui est spécialiste et chercheur dans les phénomènes de convection sévère.
 
Pour l'anecdote, l'UCL va seulement mettre en place dans les deux prochaines années un stage de deux semaines au Wing Meteo pour les étudiants de master en Climatologie / Sciences de l'Atmosphère. On commence donc seulement à intégrer l'importance d'une mise en valeur des acquis théoriques par une formation plus pragmatique au sein du milieu universitaire ... Autant dire que ça a mis du temps.

Je pense que l'IRM se doit de vérifier qu'elle a bien à faire à un public scientifique relativement bien informé et non à monsieur lambda qui se plaît à observer les orages par sa fenêtre. L'IRM ne peut se le permettre d'autant plus qu'il tient à être novateur en la matière en Europe. Cela doit donc passer par l'évaluation de connaissances purement théoriques pour justifier la valeur scientifique du test.
Toutefois, il ne tient qu'à vous de leur procurer un courrier soulignant ce qui vous semble être une petite incohérence Wink
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 838
Localisation: Namur

MessagePosté le: Dim 27 Juil 2014, 09:23    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages" Répondre en citant

Je te suis tout à fait Bastien dans ton raisonnement Smile Sinon, le réseau Skywarn existe déjà depuis un moment en Allemagne. Je sais que l'IRM désire instaurer ce qui pourrait être une nouvelle avancée en Belgique mais certaines incohérences restrictives font majestueusement penser à l'élaboration de nouveaux intérêts financiers et non à la volonté de la création du réseau lui-même. Je pensais bien que le test était bien entendu présent pour séparer les intéressés des passionnés mais après ce genre de questions, il fallait peut-être réfléchir de produire beaucoup plus de questions en rapport avec la demande et crois moi bien, cela ferait certainement la différence avec les traqueurs de fenêtres...

À moins que la nature du test soit simplement un critère de sélection, je ne voyais pas trop son intérêt vu ce qui est demandé. Et d'ailleurs, vu le nombre limité de traqueurs en Belgique, il vaut mieux pour eux de ne pas réaliser de sélections je pense et directement poser les bonnes questions correspondant au terrain. Tiens, ce serait peut-être même judicieux de faire passer un test secondaire portant sur la connaissance de la géographie du pays et de son réseau routier car celui qui ne le connait pas un minimum risque de vite se planter à voir son orage partir vers l'horizon s'il se trouve au milieu de routes secondaires. Enfin, pour en revenir au sujet, je dirais que pour des personnes ayant justement réalisés des études approfondies, je pense que certaines questions auraient dû leur venir naturellement à l'esprit à moins que cela fasse partie du second test ?

En tous cas, si quelqu'un veut filmer les orages et que je devrais lui faire passer un test avant, je ne pense pas que je lui poserais des questions sur l'aberration de sphéricité de telle ou telle optique pour faire ma sélection...
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:45    Sujet du message: Future collaboration entre l'IRM et les "chasseurs d'orages"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Divers -> Belgorage Café Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum