Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Sam 31 Mai 2014, 18:18    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Situation intéressante à partir de mardi, n'est ce pas Frédéric?  Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 31 Mai 2014, 18:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Dim 1 Juin 2014, 18:22    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour, Jean-Yves! Smile

Effectivement! Le thalweg s'accentue encore davantage et il est associé à un abaissement de tropopause relativement profond (annonçant une perturbation orageuse bien structurée et potentiellement puissante), avec fort creux thermique à 500 hp.
Il sera à nos portes dés mardi après-midi, faisant augmenter l’instabilité jusqu’à des valeurs qui pour l’instant sont annoncées comme médiocres sur notre pays (400J par kg et -2 K de soulèvement), mais qui pourraient être revues nettement à la hausse.

Des orages préfrontaux(peut-être multicellulaires,-ça dépendra de la progression du jet-stream-) pourraient déjà nous concerner en soirée de mardi, sur L’Ouest et le Nord du pays, les températures à 500 hp étant comprises entre -18 et – 20°C, alors qu’au niveau du sol elles seront douces avec 22°C en moyenne, prévus, tandis que les hautes pressions se retireront assez vite vers le sud-est, les isobars se resserreront de façon significative vers le Nord-Ouest, annonçant un forçage de surface,( associé à la perturbation) qui proviendra de cette direction.
Le theta-e à 850 hp montera à 38° indiquant un potentiel de précipitations assez conséquent en une heure, en cas de survenue d’orage.
Les courants d’altitude vont très rapidement se renforcer, également, en soirée, avec l’approche du jet-Stream, ce qui favorisera un cisaillement de vitesse des vents très marqué et pourrait organiser les orages en ligne.
Un jet de basses couches provoquera des cisaillements de direction des vents dans le premier km d’altitude et l’hélicité s’en trouvera augmentée jusqu’à des valeurs qui seront comprises entre 120 et 160 m²/s². si qui augmentera le risque de fortes rafales en dessous d’un orage et pourrait même permettre l’apparition d’une tornade.
Ce risque sera présent sur l’Ouest et le Nord du pays.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 2 Juin 2014, 19:21    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Demain, augmentation de l’instabilité, avec 800J par kg et -3K de soulèvement possibles localement.
Valeurs qui pourraient être revues à la hausse à la faveur de l’ensoleillement de juin qui est le plus calorigène de l’année.
Valeurs de theta-e aussi en hausse avec 38° répandus et localement 40°.
Mais la quantité d’eau précipitable par les cellules orageuses sur une durée d’une heure, pourrait elle aussi être revue à la hausse.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 3 Juin 2014, 11:08    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Instabilité de ce soir encore à la hausse avec plus de 1000J par kg localement possibles ainsi que -4K de soulèvement.
Accélération des courants avec l’altitude, commençant en soirée et occasionnant de ce fait des cisaillements de direction.
Une zone de forçage de surface et d’altitude qui va nous arriver fin d’après-midi, début de soirée, à la faveur de pressions en baisse et d’isobars se resserrant vers le Nord-Ouest du pays, pourrait engendrer un système orageux multicellulaire pouvant s’accompagner de rafales de vent, d’assez fortes précipitations et même localement de grêle, dans les zones où le contraste de masse d’air chaud-froid est le plus important.

Demain à l’approche d’une goutte froide d’altitude, le risque, en fin d’après-midi, début de soirée d’avoir un système convectif de meso-échelle sera bien présent avec une instabilité franchissant fréquemment les 1000J par kg, -4 K de soulèvement, un jet Stream soufflant modérément entre 90 et 110 km/h sur la plupart des régions, depuis le centre jusqu’à l’Est du pays, provoquant une accélération des courants avec l’altitude qui pourront organiser les cellules orageuses, tandis que la température à 500 hp va baisser en dessous de -20°C.
Le theta-e atteindra souvent 40°, indiquant un potentiel pluvieux assez marqué de la zone orageuse. L’air doux nous concernera toujours au niveau du sol avec températures aux alentours de 20°C.
Une dépression secondaire devrait aux alentours de 17 heures aborder notre territoire, avec un minimum de pressions de 1001 hp, voir peut-être encore moins. Elle devrait s’accompagner d’une convergence frontale, qui fera office de forçage de surface faisant se former d’assez vigoureux orages sur une ligne, les courants 300hp étant favorables pour ça et étalant l’air froid d’altitude de telle manière à répandre l’instabilité sur de nombreuses régions.
On parlera donc d’un probable MCS qui traversera le pays d’Ouest en Est, pouvant s’accompagner de très fortes précipitations et même de grêle, avec rafales de vents.
Des dégâts pourraient être possibles, par endroits.



Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 5 Juin 2014, 11:12    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour ! Smile

Pour aujourd'hui, je m'avancerais pour un très hypothétique risque orageux sur le pays.
L'équilibre des pressions sera tout à fait relatif étant donné la proximité d'un thalweg par rapport à nos régions.
La dynamique d’altitude sera particulièrement vigoureuse avec un puissant jet dont les vents souffleront sur la partie centrale du pays, en fin d’après-midi début de soirée à plus de 160 km/h. Il pourrait même dépasser localement les 170 km/h.
Dans ces conditions-là une hausse de l’instabilité (Scénario probable, si le soleil s’invite cet après-midi) pourrait engendrer une ligne de grains particulièrement puissante, étant donné l’accélération des vents avec l’altitude.
Il suffirait d’une instabilité médiocre, pour engendrer le développement de cumulonimbus suffisamment hauts pour qu’ils puissent établir une connexion entre les masses d’air des basses couches atmosphériques (relativement douces humides) et les masses d’air d’altitude (qui restent très froides – et sèches- avec températures tournant aux alentours de -20°C et qui sont probablement même inférieures) et qui sont animées par des courant très rapides.
Dans ce cas là une ligne orageuse très venteuse, avec activité électrique essentiellement intra nuageuse et précipitations relativement faibles vu la quantité précipitable assez basse annoncée ( aux alentours de 30° de theta-e ), pourrait se produire, mais elle serait essentiellement animée par cette dynamique d’altitude puissante qui ferait office de forçage.

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 5 Juin 2014, 23:34    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

 Bonjour Smile

Samedi soir,



Un talweg dynamique se positionnera sur nos régions après une journée très chaude et ensoleillée.
L'instabilité atteindra des valeurs rares : Elle dépassera fréquemment 3000J par kg et des pointes supérieures à 3500J par kg ne seront pas exclues.
L'indice de soulèvement sera de -10K et parfois même de -11K.
Une accélération des courants avec l'altitude aura lieu, avec l'approche d'un jet, provoquant des cisaillements de vitesse.
Les températures à 500 hp seront comprises entre -14 et -16°C, alors que les températures à 850 hp franchiront régulièrement la barre des 16°C.
Le theta-e affichera des valeurs exceptionnellement élèvées avec de 52 à 58°, ce qui indiquera un potentiel de précipitations sur une heure, en cas de survenue d'un orage, qui pourrait occasionner des inondations éclair avec possibilité répandue d'avoir d'importants dégâts.
Un jet de basses couches soufflera, faisant monter l'hélicité sur la partie Ouest de notre pays jusqu'à des valeurs comprises entre 80 et 120m²/s² Des valeurs plus élevées ne sont pas écartées.Les cisaillements de direction dans le premier millier de mètres d'altitude seront donc présents dans cette partie de la Belgique ainsi que dans l'Est du pays.



En raison d'une très forte instabilité, le risque d'avoir des grêlons d'un diamètre très significatif est bien présent, là où les orages se déclareront.

Des précipitations diluviennes pourraient avoir lieu.
Et le risque d'avoir de très fortes rafales de vent sous les orages sera d'actualité, surtout sur l'Ouest et l'Est du pays. On parlera même de possibilité de rafales descendantes.
Mais vu l'hélicité, même si elle est médiocre, si elle se trouve conjuguée à une très forte instabilité, elle pourrait s'avèrer suffisante pour que l'un ou l'autre orage supercellulaire se crée, avec risque très important de grêle et de rafales descendantes. Une tornade pourrait être possible, surtout sur L'Ouest et l'Est du pays.
Cependant malgré tous ces paramètres favorables à la survenue d'un épisode orageux exceptionnel, les forçages de surface risqueraient de faire défaut, étant donné que les hautes pressions à ce moment là se retireront d'une façon assez timide ( 1012hp sur le centre du pays vers 21 heures). De plus si l'air des couches atmosphériques moyennes est riche en humidité, cela engendrerait
une nébulosité importante à cette altitude durant une bonne partie de la journée qui  pourrait avoir un impact sur l'ensoleillement et la montée des températures au sol (qui devraient atteindre en principe la barre des 30°C, si toute nébulosité importante se trouve exclue durant la majeure partie de la journée).

Cela indiquera que le risque orageux sera hypothétique.
Mais si l'orage se déclenche, on aura droit à du spectacle un peu partout sur le pays. D'autant plus que la dynamique d'altitude sera favorable à la multiplication des orages qui pourraient constituer un système multicellulaire bien construit.



Fred

------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 6 Juin 2014, 09:41    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour! Smile
En seconde partie de l'après-midi de demain, un petit noyau dépressionnaire d'une profondeur inférieure à 1011 hp remontera de France sur nos régions et pourrait être à l'origine de forçages suffisants pour déclencher les orages

Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philippe Talleu
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2010
Messages: 474
Localisation: Esquelbecq Nord de la France

MessagePosté le: Ven 6 Juin 2014, 13:07    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

merci Fred, j'ai pris l'habitude de venir lire tes prévisions tous les jours, sans oublier notre cher Jean-Yves  Very Happy
------------------------------
www.yserphoto.com
https://www.facebook.com/pages/Philippe-Talleu-Photographe/450711748323848


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Ven 6 Juin 2014, 13:43    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Philippe Talleu a écrit:
merci Fred, j'ai pris l'habitude de venir lire tes prévisions tous les jours, sans oublier notre cher Jean-Yves  Very Happy


Pour ma part Phil, je me "contente" avant tout des prévisions sur le site Belgorage  Wink


Et je viens également consulter régulièrement les prévisions de Fred ici  Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014, 09:31    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Pour rebondir sur la prévision du jour de Yves concernant ces valeurs de Température pseudo-équivalente potentielle, que dire de la journée de lundi pour laquelle, tant Gfs que Ecm nous modélisent des valeurs que j'ai honnêtement rarement vues (en général, lors de journées estivales très instables, nous flirtons autour des 60°C en TPE, mais ce lundi, nous devrions largement les dépasser sur une grande partie du pays pour atteindre 65-70°C à 850 hpa !)

Nous pouvons dès lors mieux comprendre les valeurs de CAPE parfois extrêmes modélisées par Gfs, mais Ecm semblent emboîter le pas avec, dès la matinée, des valeurs largement supérieures à 2500 J.kg^-1 !

Gros bémol cependant pour le moment, c'est ce manque d'humidité dans les basses couches en fin d'après-midi pour espérer un développement d'orages sur nos régions. Il faudrait attendre la remontée d'un système provenant de France.
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Revenir en haut
Frédéric Godefroid
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2013
Messages: 739
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014, 11:25    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

 Bonjour à tous ! Smile


Les pressions sur nos régions seront élevées, les prochains jours grâce à un anticyclone positionné sur l'Europe de l'Est.
Ca n'empêchera pourtant pas à des creux d'altitude de circuler au dessus de notre pays , lesquels engendreront de l'instabilité, qui pourrait générer des orages de masse d'air pouvant se structurer en lignes multicellulaires.
Les hautes couches atmosphériques, conséquemment à la proximité d'une dépression sur le proche Atlantique restent perturbées, avec même la présence d'un jet d'altitude qui provoque un cisaillement des vents de vitesse. Dimanche soir, un jet de basses couches s'invitera sur nos régions et les cisaillements des vents de direction seront très présents, d'autant plus que ce jet va gagner en intensité pour voir sa puissance culminer dans la matinée de lundi. Il ne sera donc pas surprenant de voir l'hélicité monter jusqu'à de très hautes valeurs localement >240M²/S² dans la soirée de dimanche et dépassant même fréquemment les 400M²/S² dans la matinée de lundi, pouvant même localement approcher les 500 M²/S².
A l'endroit où ces valeurs sont observées, l'instabilité pourrait dépasser en matinée de lundi 1000J par kg (localement 1300J par kg).
On pourrait penser que les conditions seront là pour un épisode tornadique majeur, mais la dynamique d'altitude sera insuffisante pour ça avec des courants d'altitude < 90km/h et dans ce cas là, un jet 300hp très puissant a son mot à dire pour donner de la puissance aux phénomènes tourbillonnaires. De plus le niveau LCL vu le contexte général(perturbé seulement en altitude) devrait être élevé, ce qui ne favoriserait pas l'arrivée au sol de tourbillons au cas où il s'en produirait quand-même un, sauf erreur de ma part.
Cependant le risque d'orages supercellulaires existera avec possibilité non négligeable d'avoir de la grêle et de très puissantes rafales de vent à leur passage. Et la dynamique d'altitude devrait être suffisante pour que les orages naissent les uns près des autres, mais sans former de ligne continue.
Comme l'a dit Bastien, les valeurs theta-e à 850 hp seront très élevées et pourraient très fréquemment passer au dessus des 60° ce qui indiquera un potentiel pluvieux très important des cellules orageuses avec risques d'inondations sévères, au cas où des forçages suffisants arriverait à les déclencher. Et lesdits forçages de surface seront indispensables vu le flux de sud -Est dans les moyennes couches, qui fera office d'entrave à la convection étant donné sa sécheresse et surtout ses températures supérieures à celles du flux de basses couches(comme expliqué dans les prévisions) et cette tendance se poursuivra en principe dans les prochains jours).


Le lundi soir l'instabilité deviendra à nouveau très significative, avec valeurs indiquées pour l'instant qui peuvent dépasser très fréquemment les 3000J par kg et un flux theta-e à 850 hp très fréquemment supérieur à 60° et de nouveau présence d'un jet de basse couche pouvant faire monter l'hélicité localement, surtout sur l'Ouest du pays jusqu'à des valeurs supérieures à 160M²/S².
Si un forçage de surface suffisant intervient, il ne sera pas surprenant de voir apparaître des orages dont les grêlons pourraient atteindre un diamètre impressionnant et dont les précipitations pourraient s'avérer diluviennes, avec possibilité de dégâts.
Une augmentation de la puissance du jet 300hp pourrait davantage structurer les cellules orageuses. Mais sa vitesse ne devrait rien avoir d'extraordinaire.
Cependant une augmentation significative de la vitesse des flux d'altitude reste possible et dans ce cas un risque tornadique sérieux pourrait devenir d'actualité.


Fred
------------------------------
S'il faut avoir le plus peur de quelque chose, ce sont des gens qui nous rendent des choses, personnes ou situations, pires qu'elles ne sont vraiment.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014, 17:56    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Malgré une situation généralement défavorable pour des orages significatifs, je maintiendrais une grande vigilance pour ce soir, tant à l'ouest qu'à l'est du pays, car certaines cellules isolées qui parviendraient à se développer quand même pourraient s'avérer particulièrement violentes.

En gros, je suivrais les prévisions de Jean-Yves de ce matin, en les affinant au vu des développements qui ont eu lieu cet après-midi.

La présence d'une couche d'air chaud et fort sec dans les couches moyennes a été confirmée par le sondage de De Bilt. Par contre, une ligne de convergence a traversé le pays beaucoup trop tôt (fin de matinée) et n'a généré que le développement de quelques castellanus. Par la suite, le vent s'est orienté au sud-ouest ou à l'ouest sur une bonne partie du pays avec, d'une part, la disparition des cisaillements de direction du vent (de sud-ouest à ouest aussi en altitude), et d'autre part un renforcement de l'inversion des suites d'infiltrations maritimes et d'un ensoleillement un peu moins généreux que prévu, surtout aux heures cruciales du midi et du début de l'après-midi.

Cependant, pour l'ouest du pays, la brise de mer s'est bel et bien enclenchée (vent de nord-ouest au littoral) avec un front de brise de mer qui risque de se retrouver à une bonne vingtaine de kilomètres à l'intérieur des terres. Avec une instabilité plus marquée dans les couches moyennes sur l'ouest du pays, le forçage lié à ce front de brise de mer pourraient être à l'origine du développement de l'une ou l'autre cellule virulente, d'autant plus que dans l'ensemble, l'inversion ne cédera pas, avec comme corollaire une forte accumulation d'énergie aux quelques endroits où la résorption de l'inversion pourrait réussir.

D'autre part, une ondulation dans le front froid va ralentir, arrêter et puis faire reculer ce front froid, tandis que la convergence préfrontale va s'attarder sur l'est du pays en se désorganisant. Les Néerlandais pensent par ailleurs que cette situation va engendrer une deuxième ligne de convergence préfrontale qui remontera depuis la France et intéressera également l'est du pays. Dans ces régions, en cours de soirée, le vent de sud-ouest risque donc de virer à nouveau vers le sud, puis le sud-est en recréant d'importants cisaillements avec les vents d'altitude. Au vu de l'heure du soir, l'inversion continuera cependant à poser problème, de même que l'instabilité des couches moyennes sera à la base un peu faiblarde. Mais une advection renforcée d'air chaud dans les couches moyennes-inférieures juste à l'avant de la ligne de convergence pourrait rapidement faire remonter le taux d'instabilité. Le risque orageux, au vu de la couche d'air (très) sec présente également au-dessus d'Idar-Oberstein, se présentera surtout sous la forme de rafales descendantes localement puissantes et de chutes de grêle. La formation de l'une ou l'autre supercellule n'est pas à exclure, même si (ou plutôt parce que) dans l'ensemble, les orages seront sans doute peu nombreux.

Voici mon humble avis.     


Revenir en haut
Cyril Vigneron
Collaborateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2014
Messages: 30
Localisation: Cambrai

MessagePosté le: Sam 7 Juin 2014, 19:03    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour a tous,

Ce soir je vais prendre le temps de faire une petite sortie pour voir ce qu'il va se passer.
Je vous dirai ce que j'ai pu voir ou non.
Mon secteur est cambrai non loin de Valenciennes.
Par expérience sur le terrain je pense que ça va encore une fois ce développer plus au sud de ma position (vers St Quentin) pour éclater sur l'avesnois (Fourmies ect...) sûrement.
On verra.
Si il se produit un orage ça sera mon premier nocturne de l'année Smiling


Revenir en haut
Bastien
Observateur de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 87
Localisation: Rigenée (Villers-La-Ville)

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014, 09:37    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Bonjour à tous,

Tout d'abord je suis véritablement "ému" d'avoir pu contempler, même de loin, ma première supercellule (en tout cas ce qui semblait l'être). Effectivement, je suis sur un point élevé du sud-est du Brabant-Wallon, en bordure de vallée, et donc j'ai la chance d'avoir un horizon très bien dégagé, à la fois vers le sud-est pouvant repérer par temps clair les premiers reliefs condruziens au-delà du sillon Sambre-et-Meuse, mais aussi vers le nord. Et c'est dans ce contexte que j'ai pu repérer (à plus de 30km à vole d'oiseau !) cette base très bien dessinée qui me semblait caractériser une supercellule sur Bruxelles.

Commençant mon mémoire avec l'IRM cet été, j'ai déjà eu quelques contacts avec Fabian Debal qui y est prévisionniste et qui m'encadrera notamment. Je lui ai donc envoyé un mail en lui demandant son avis en qualité d'expert. J'attends donc sa confirmation. (Je ne sais pas si vous avez vu l'enregistrement de la webcam de l'IRM à 21h05, mais la base passe justement proche de l'observatoire et est capturée par la webcam. J'ai la capture si vous la souhaitée)

Revenons à nos moutons ...

Je trouve la situation de demain à nouveau particulièrement sensible voire même possible plus sensible.

En effet, depuis plusieurs jours, la forte instabilité qui devrait se développer dès le milieu d'après-midi (avec des valeurs déjà bien importantes depuis le début de matinée) se confirme de jour en jour. Mais surtout, une zone de convergence bien structurée pourrait se mettre en place en seconde partie d'après-midi sur le Centre du pays et ceci est entrevu depuis hier par GFS et ECM. Cette convergence greffée à une forte instabilité (valeur de ThetaE toujours aussi extraordinaires selon ECM) pourrait donc permettre le développement de cellules vigoureuses à l'avant d'un possible mcs qui lui devrait remonter de l'Ile-de-France en fin de soirée en concernant surtout la moitié ouest, mais sans nul doute, la dégradation devrait se généraliser à l'est en cours de nuit.

L'humidité déficitaire et l'inversion que nous connaissons depuis quelques jours devrait par ailleurs se résorber grâce à la mise en place de ce vent de nord-ouest dans les basses couches qui viendrait alimenter la convergence.

Encore une fois, tant ECM que GFS vont fortement réagir le champ oméga et les précipitations dès le milieu d'après-midi ce qui semble confirmer la percée de l'inversion et un apport en humidité suffisant.

Nous devrions donc avoir la chance d'observer le développement de cellules orageuses sur notre territoire avant de subir une salve orageuse déjà formée depuis la région parisienne et en possible phase de maturation. (Le premier épisode orageux serait donc un signal d'alarme quant à l'occurence de phénomènes violents tels que l'apparition de gros grêlons - couches moyennes toujours peu humidifiées)
------------------------------
Il faut vivre ses rêves jusqu'au bout car on ne vit qu'une fois.


Dernière édition par Bastien le Dim 8 Juin 2014, 10:15; édité 1 fois
Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014, 09:57    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014 Répondre en citant

Petit HS: c'était une supercellule Bastien, tout comme celle qui toucha la Flandre un peu plus tôt. Voici une photo de l'arrière de la supercellule "du centre"  Wink



------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:39    Sujet du message: Prévisions orageuses pour le mois de juin 2014

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Belgorage Index du Forum -> Prévisions & Observations -> Prévisions du risque orageux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum