Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2012
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Dim 9 Déc 2012, 16:53    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Durant cette saison 2012, il m'est arrivé de capturer le passage de quelques orages dont la frêle récolte photographique m'empêcha de réaliser un récit comme il se doit. En ces temps moins kérauniques, je trouve opportun de ressortir ces quelques clichés et vous les présenter.


Traîne active du 15 mai 2012 à Houdrigny


Convergence des vents et FFD


Convection profonde au sein de la traîne derrière le petit village de Villers-la-Loue


Orage monocellulaire peu actif et courant descendant arrière s'organisant en un rideau de pluie esthétique


Cette traîne active aura amené quelques cellules convectives dont certaines auront atteint brièvement le stade d'orage monocellulaire. Celle-ci aura surtout laissé une humidité assez conséquente accompagnée d'un refroidissement notoire (ressenti) après son passage. Les précipitations auront été modestes malgré une esthétique certaine des structures et rideaux de pluie.


Orages multicellulaires du 23 mai 2012


14h09 - Hargimont - Enclumes lointaines et azur, le soleil va perdre cette bataille sous peu


14h20 - Bande N4 - Convection profonde en approche


14h35 - Flamierge N4 - Arrivée d'un cumulonimbus à maturité sur Bastogne


15h10 - Bastogne - Intra-nuageux au sein du système multicellulaire


Ces orages multicellulaires représentent la première véritable offensive orageuse de l'année sur l'est du pays. Malgré une journée professionnelle chargée, je pus prendre quelques minutes de mon temps pour effectuer des clichés de cette dégradation organisée durant mes déplacements. L'arrivée de ces orages par l'est ne passa pas inaperçu. Après un ciel azur le matin et jusqu'en début d'après-midi, une imposante ligne de convergence boursouflée d'enclumes encombra progressivement le ciel avant de masquer le soleil, plongeant Bastogne dans une pénombre pesante avant un déluge inévitable. Une fois cette ligne ayant atteint le stade de système multicellulaire, elle s'évacua vers l'ouest et le début de soirée fut plus clément.


Orage monocellulaire à pulsation du 29 mai 2012 à Bellefontaine


Un orage à pulsation s'éloigne (à droite) alors qu'une petite cellule s'approche (à gauche)


Rideau de pluie sous le courant descendant de la petite cellule


Couché de soleil derrière un dernier soubresaut convectif s'achevant sous un modeste rideau de pluie


En cette fin d'après-midi, un orage monocellulaire à pulsation s'est invité sur la partie nord-est de la Gaume. J'étais malheureusement occupé et je n'ai pu rejoindre cet orage sur le plateau de Bellefontaine qu'en début de soirée, au moment où il s'affaiblissait et s'évacuait lentement vers le nord-est. Une patrouille de police s'est alors arrêtée voir si j'avais besoin d'aide, ils pensaient que j'étais en panne car j'avais mis mes warning pour être visible et éviter un accident sur la petite route où je m'étais stoppé, à moitié dans le bas-côté. Nous avons discuté un bon quart d'heure (sur les orages bien sûr) et l'arrivée d'un rideau de pluie et de quelques impacts puissants nous forçâmes à nous retrancher dans nos véhicules. Je pris encore quelques clichés de cette petite cellule qui venait d'arriver à maturité juste derrière le mono à pulsation qui s'essoufflait dans sa fuite. Malheureusement, mon détecteur optique n'a pas voulu me faire de cadeaux ce jour-là, les impacts étaient très brefs et 'claquaient secs' côté sonore, comme des coups de fusil, somme toute encore bien trop rapide que pour mes petits bijoux de technologies! Very Happy


Ligne de grain et orage monocellulaire du 1 août 2012 à Houdrigny


Le ciel se voile de stratocumulus tandis qu'une légère convection s'élabore au loin


Une ligne convergence peu marquée joue avec les teintes du soleil couchant


Impact sous le seul orage peu actif de la région issu d'une ligne de grain peu effervescente


Une faible ligne de convergence crépusculaire amènera cet orage monocellulaire hypothétique de courte durée qui se soldera par deux-trois impacts nuage-sol. Je m'afférais à confectionner un time lapse nocturne de cette ligne de convergence avec mon objectif grand angle quand j'eus la chance de capturer un des rares impacts de cette cellule isolée.


Ligne de grain, orages monocellulaires et flash flood du 5 août 2012 sur Virton


Vu de Saint-Mard, ce courant descendant en 'V' s'annonce intéressant.


Crédits photos : Google Maps


Houdrigny, l'arcus arrive à grand pas et semble bien proche du sol au point de convergence des vents.


L'arcus de ce mastodonte se déploie sur plusieurs kilomètres et converge vers le courant descendant avant.


Les courants ascendants et descendants s'entremêlent subtilement au-dessus d'Harnoncourt.


Une 'jupe' esthétique ce forme rapidement au point de convergence des vents de la cellule.


Sous le déluge, l'avenue Bouvier à Virton se transforment en rivière temporaire.


Les carrefours de Saint-Mard et Virton en bas de vallée sont rapidement mais brièvement inondés


Cet orage issu d'une traîne active déboulant à toute allure sur la Gaume en début de soirée me surprend. Son courant descendant en 'V' dont la pointe fait office de front semble atypique à la plupart de ceux que j'ai déjà pu observer et m'intrigue. Je décide de prendre de la hauteur entre Dampicourt et Houdrigny lorsqu'un imposant arcus à l'évolution 'douteuse' m'interpelle. En effet, l'extrémité sud de celui-ci s'entremêle et s'enroule progressivement avec l'extrémité ouest du courant descendant avant, formant une jupe en légère rotation. On peut supposer une probable amorce supercellulaire accompagnée d'un nuage mur bien qu'une étude plus approfondie des clichés et des composantes atmosphériques en jeux ce jour soit nécessaire pour infirmer ou confirmer cette hypothèse. Quoiqu'il en soit, cette cellule au courant descendant soutenu aura atteint un pic de précipitations de 15mm sur 15 minutes à son apogée, amenant quelques flash flood plus impressionnantes que conséquentes sur la région.


Ligne de grain et orages multicellulaires du 23 août 2012 à Montquintin


Internuageux frontalier entre Thonne-la-Long (F) et Couvreux (B)


Lumières naturelles et artificielles s'opposent avec esthétisme dans une danse frénétique.


Intra ou inter-nuageux sur le flanc arrière du système multicellulaire, illuminant le courant descendant intense en précipitations de cette cellule


Inter-nuageux et spiders noyés dans le courant descendant arrière de cet orage qui s'éloigne


Inter-nuageux courant sur des kilomètres entre cellules actives et se finalisant par un coup de foudre descendant négatif lointain


En cette soirée du 23 août, une ligne de grain d'une activité électrique intense surplombe la Gaume. Celle-ci balaye le nord-est de la France ainsi qu'une bonne partie de la province de Luxembourg et s'évacuera progressivement vers le Grand-Duché et l'Allemagne. Les courants descendants intenses et la nébulosité exécrable à l'arrivée du système m'empêchera d'effectuer des clichés concluant de son entrée en scène comme cela est souvent le cas et c'est la vue arrière du système qui me permettra de capturer ces quelques clichés dans sa fuite.

A savoir qu'une étude des rafales descendantes de Bande du 27 juillet 2012 ainsi que sur la probable supercellule du 28 juin 2012 en Gaume sont toujours en cours et seront proposées ici-même une fois terminée. Wink
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Dernière édition par Éric Dargent le Mer 6 Fév 2013, 01:50; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Déc 2012, 16:53    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Dim 9 Déc 2012, 22:00    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Quelle série Smile Mais j'ai déjà eu droit à l'avant première et en grand format pour certaines en plus Winking Voilà de quoi avoir un beau plaisir visuel durant cet hiver sombre et froid Smile

J'ai juste une question, tu es sûr que les orages étaient en évacuation vers l'Allemagne le 23 mai 2012 car nous étions Samina et moi-même à Tohogne à l'arrière du système qui se déplaçait depuis l'est vers l'ouest voir le sud-ouest. Une cellule s'est même activée devant le front 'partiellement mourant' vers l'après-midi pour ensuite arroser la région de Habay-La-Neuve tout en progressant vers le département des Ardennes en France. Le 24, à la manière du 23, les orages se déplaçaient aussi en direction de l'ouest voire le sud-ouest, donc vers la France.

En ce qui concerne les cieux de traîne et l'impression que les cellules en phase dissipatives donnent sur les courants aériens, je te propose de te rendre sur les sujets suivants datant du mois d'avril de cette année :

Cellules convectives du 21 avril 2012 à Zaventem

Cellules convectives du 22 avril 2012 à Zaventem

Les cellules en dissipation donnent souvent l'impression d'un glissement éolien le long de leur "base" qui n'est autre que la dissipation par le bas de celles-ci.

Pour l'arcus en pointe dont tu parlais à la rencontre du 08 décembre et qui s'est produit le 27 juillet (avancement excessif en une zone par rapport au reste de la structure), j'ai un exemple capturé durant cet année dans la région de Remagne, le 04 mai 2012 (présent dans le récit de cette date accessible via le lien suivant : Orage multicellulaire du 04 mai 2012), celui-ci dénotant une accélération du vent d'où l'écho en arc qui en aura résulté.

Voici une capture mettant en évidence la structure arquée du 27 juillet 2012.
On a même l'impression de voir deux échos en arcs.

 


C'est également le 04 mai 2012 que tu as capturé l'orage supposé monocellulaire aux beaux coups de foudre mais qui faisait en réalité partie du système arqué que j'ai observé avec Samina depuis Remagne. Tu as eu de la chance d'avoir été présent à une extrémité car c'est souvent là que l'on rencontre les conditions les plus intéressantes dans ces systèmes. Pour notre part, nous fûmes juste au milieu de ce dernier d'où la capture de la pliure de l'arcus. Bref, ce fut un beau travail d'équipe Smile

------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Dernière édition par Michael Baillie le Mer 12 Déc 2012, 00:19; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Mar 11 Déc 2012, 00:38    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Pour l'orage du 4 mai 2012 je l'ai effectivement classé comme orage monocellulaire malgré qu'il y avait un système plus étendu sur l'ouest de la province pour la bonne raison que celui-ci se déplaçait 'seul'. Je l'ai nommé en 'système mono et multicellulaire' dans mes archives car vu qu'il n'y avait aucune autre cellule en activité, en formation ou en dissipation dans ses alentours proches, j'ai classé l'évènement que j'ai observé comme 'orage monocellulaire'. Je conçois que cela peut prêter à confusion mais c'est pour distinguer ce que j'observe sur la meso-gamma-échelle (sur terrain) par rapport à ce que je constate sur les imageries radar de meso-alpha ou meso-beta-échelle. Cela me permet une distinction plus nette entre phénomènes locaux et régionaux (voire nationaux). Wink
C'est d'ailleurs très intéressant d'ouvrir ce débat! Smile
Dans le cas présent, cette cellule était 'seule' même elle dépendait sûrement intimement du système multicellulaire plus au nord-ouest. Ce qui fait qu'elle a pu jouer le rôle de la dernière cellule la plus au sud, ce qui rejoindrait quelques part notre discussion sur cette thématique lors de notre dernière rencontre. Par contre, si tel est le cas, la question est, est-ce qu'une cellule se trouvant à l'extrémité sud d'un système peut être géographiquement 'détachée' du reste du système, lui conférant une apparence physique d'orage monocellulaire?
Peut-être que Jean-Yves ou Robert pourront nous apporter des élément de réponse sur ce sujet. Smile

Concernant les orages du 23 mai, je me suis effectivement planté concernant la direction du système, et même pas besoin d'aller vérifier, il venait bien par l'est, je m'en souviens, c'est çà le pire! Whistling Allo Docteur? Dislike Je ne sais pas ce que j'ai fabriqué sur ce coup là... Shy ...Je vais corriger cela de suite! Wink

Pour les orages du 27 juillet, je pense également que le système est passé de squall line à bow echo. On peut dire que cette année on aura été servi en système passant d'un stade à un autre au gré de leurs évolutions respectives juste au-dessus de notre territoire! Wink
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Jean Yves Frique
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5 006
Localisation: Leuze en Hainaut

MessagePosté le: Mar 11 Déc 2012, 09:28    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Avec les orages, nous avons affaire à des phénomènes qui ne se laissent pas facilement classer dans telle ou telle catégorie. Si en théorie, il est à priori assez facile de pouvoir distinguer une structure monocellulaire d'une structure multicellulaire, dans la pratique, c'est souvent plus difficile.

En effet, j'ai déjà pu me retrouver dans l'impossibilité de savoir si j'avais affaire à un groupe de monocellulaires ou à  un système multicellulaire. Et quand j'ai des doutes, je parle de probabilité.

Concernant la question qu'Eric soulevait, un très bel exemple d'une telle situation est le 7 juin 2012. Nous avions un système multicellulaire peu actif (électriquement parlant) et sur son flanc sud-est, une cellule s'est développée et a pu même évoluer en supercellule. Cependant, sur les radars, il était impossible de certifier que cette cellule était autonome ou si elle faisait partie de ce système et j'imagine que sur le terrain, cela ne devait pas forcément être aisé d'être catégorique.

Mais il est clair qu'avec les orages, tout est possible et j'ai envie de dire qu'il ne faut pas essayer à tout prix de cataloguer un orage; si on y parvient tant mieux, sinon tant pis! D'ailleurs, lorsque nous ferons paraître sur le site notre base de données des structures orageuses, nous insisterons sur les méthodes utilisées et les limites objectives de celles-ci Wink
------------------------------
Co-fondateur et responsable prévisionniste du site Belgorage:
http://www.belgorage.com/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Mar 11 Déc 2012, 13:17    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

En effet, comme vous le faites si bien ressortir tous les deux, il est vraiment difficile de distinguer à quoi on a affaire sur le radar et encore plus sur le terrain si j'ose dire (cfr. le 10 septembre 2011 aux premières observations). Je ne sais pas si on peut nécessairement ouvrir le débat mais en tous cas, comme dit Jean-Yves, il faut de toutes façons travailler selon un système permettant d'accepter certains cas hybrides Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Robert Vilmos
Membre du forum

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2010
Messages: 1 069
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 11 Déc 2012, 14:29    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Toutes les classifications, d'ailleurs, dans quelque domaine que ce fût, sont arbitraires. Ce qu'on appelle les « cas d'école » sont souvent plus rares que les cas hybrides. Dans certains cas, il est encore possible de trancher pour l'une ou l'autre solution sans qu'il n'ait (trop) de contestation. Dans d'autres cas (fort nombreux), ce n'est plus possible. Les classifications sont une vue de notre esprit humain et, d'une façon générale, une façon de voir qui devient compréhensible pour notre esprit humain et qui tend, dans la mesure du possible, de s'approcher de la réalité. Mais quand la réalité (l'orage dans notre cas) fonctionne autrement, c'est à nous de nous plier à cette réalité, et pas à la réalité de se plier à nos nomenclatures.

Donc je donne raison à toutes les interventions ci-dessus : parfois il faut se contenter de décrire, de photographier et de jouir de l'élément que l'on étudie, sans devoir nécessairement le classer. 


Revenir en haut
Michael Baillie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2010
Messages: 3 837
Localisation: Namur

MessagePosté le: Mer 12 Déc 2012, 00:14    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Alors là, c'est magnifique ce que tu as écris là Robert Smile
------------------------------
Co-fondateur et responsable de la section photos et vidéos du site Belgorage.
http://www.belgorage.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Éric Dargent
Responsable de Belgorage

Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2011
Messages: 757
Localisation: Saint-Mard

MessagePosté le: Dim 20 Jan 2013, 23:00    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012 Répondre en citant

Effectivement, rien à redire Robert! Okay

On peut donc "classer" ce cas comme "hybride"! J'ai bien tout compris là? Non? Very Happy Very Happy Very Happy
------------------------------
Membre responsable de la section "Phénomènes orageux - Recherches et analyses"
Membre de l'association Keraunos
"Ceux qui sont pour la liberté sans agitation sont des gens qui veulent la pluie sans orage" Marc Twain


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:27    Sujet du message: Petits récits photos sur quelques traques de la saison 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Belgorage Index du Forum -> Photos & Vidéos -> Récits de chasses accompagnés de vos photos et vidéos - Année 2012 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_blue par Leparachute
Belgorage Index du Forum